Actualités

Boris Johnson reconnaît que des centaines d’Afghans n’ont pas encore été évacués

Boris Johnson Reconnaît Que Des Centaines D'Afghans N'Ont Pas Encore Été Évacués

Le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab ont tous deux été critiqués pour le retrait des forces étrangères d’Afghanistan.

Boris Johnson a insisté sur le fait qu’il ferait « tout son possible » pour aider les gens à fuir les talibans, tout en reconnaissant que des centaines d’Afghans qui ont aidé le Royaume-Uni restent dans le pays.

Le Premier ministre a confirmé que 311 personnes ayant droit à la réinstallation au titre de la politique afghane de réinstallation et d’assistance (Arap) se trouvent toujours en Afghanistan.

Il a ajouté que le gouvernement répondrait également aux courriels des députés demandant de l’aide. L’ancienne première ministre conservatrice Theresa May a par la suite exprimé ses craintes face à la menace terroriste accrue de l’Afghanistan à la suite du retrait des troupes de l’OTAN.

À lire aussi :   Racisme dans les stades : Boris Johnson appelle la FIFA à réagir

M. Johnson a déclaré que le Royaume-Uni n’avait “pas encore d’informations directes sur une quelconque augmentation de la menace”, mais s’est engagé à faire “tous les efforts” pour assurer la sécurité du Royaume-Uni.

Le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab ont tous deux été critiqués pour le retrait des forces étrangères d’Afghanistan et leur réaction depuis la prise de contrôle des talibans.

Plus de 8 000 anciens membres du personnel afghan et les membres de leur famille faisaient partie des plus de 15 000 personnes évacuées par le Royaume-Uni depuis le 13 août.

À lire aussi :   Les talibans saisissent 12,4 millions de dollars auprès d'anciens hauts responsables afghans
--
Publicité 3vision-group

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire