Un prêtre assassiné au Nigéria


Video player

Pendant que ce jeune prêtre nigérian assurait une mission de médiateur dans un conflit ethnique au centre-est du Nigéria, des criminels se sont concertés pour l’assassiner.

Le 29 août, le jeune prêtre David Tanko a été arrêté par des hommes armés alors qu’il se rendait au village de Takum, à l’est du Nigéria, dans l’État de Taraba. Il devait assister à une réunion pour négocier un accord de paix visant à mettre fin à la violente crise qui oppose les peuples Tiv et Jukun dans la région.

« Les criminels, appartenant peut-être à une milice Tiv, ont tué David Tanko, avant de mettre le feu au corps du prêtre et à sa voiture », ont confirmé des sources locales.

Charles Michael Hammawa, évêque de Jalingo, le diocèse du père Tanko, a fermement condamné ce meurtre. « Dès que nous avons appris sa mort, nous avons été choqués. Le diocèse est en deuil. Nous avons prêché la paix et fait des efforts pour amener les deux parties à la table des négociations », a-t-il déclaré.

Selon Charles Michael, la police d’État a promis mené une enquête sur cette affaire.

« Notre principal souci est maintenant de lui donner un enterrement digne de ce nom. Nous ne voulons pas de représailles qui ne feraient qu’empirer la situation », a averti l’évêque, qui a par ailleurs exclu toute responsabilité de groupes islamistes.

Les funérailles du prêtre auront lieu le 02 septembre, tandis que son inhumation se déroulera le 03 au cimetière diocésain de Jalingo.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire