Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Togo : la plupart des sociétés de production de « pure water » ne sont pas agréées
02/12/2020 à 23h49 par Amah Joah

La création d'une société qui produit de l’eau en bouteille ou en sachet (pure water), est un business dans lequel plusieurs Togolais se sont lancés pour rapidement générer des ressources financières. Toutefois, ce ne sont pas toutes ces entreprises qui sont en règle avec l'État.

Plusieurs sociétés de production de pure water ne sont pas agréées par l’Etat togolais. Le ministère de l’Eau a constaté que seulement environ 30 % de ces entreprises sont reconnus par l'autorité en charge du secteur. Une situation déplorable qui met en péril la santé des populations en péril. En effet, la plupart du temps, les riverains ne prêtent pas, pour la plupart du temps, attention à la marque de ses eaux en sachet.

Lire aussi : Togo : un prêtre vaudou châtié pour avoir tenté de prendre la pierre sacrée

Le ministère de l'eau ne compte pas rester inactif face à ce constat. Dans une note publiée ce lundi 29 novembre dernier, ce département gouvernemental a annoncé le début des campagnes de délivrance des autorisations qui débuteront le 15 décembre prochain. Cette tournée de régulation va non seulement permettre d'autoriser certaines sociétés à poursuivre leur production de pure water, mais aussi mettre fin à la production de certaines sociétés qui ne seront pas en règle.

Comment faire pour être éligible auprès du ministère ? Telle est la question que doivent se poser les entreprises de production d’eau minérale en sachet ou en bouteille. Pour que leur production puisse continuer, ces entreprises vont devoir fournir plusieurs éléments qui répondent aux exigences du ministère en charge.

Lire aussi : 5 business à lancer avec 2000 F CFA

Elles devront fournir une carte d’opérateur économique, une autorisation de prélèvement d’eau du forage délivrée par le Ministère de l’Eau et de l’hydraulique villageoise, une fiche technique, les caractéristiques de l’installation, les résultats d’analyse, le certificat de salubrité valide. En outre, la démonstration de l’existence de bloc sanitaire et d'un contrat avec l’Institut national d’hygiène, sont exigée pour être agréés finalement agréés par l'État. Après tout cela, les sociétés de production de pure water non reconnues le seront désormais.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 500 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

La création d'une société qui produit de l’eau en bouteille ou en sachet (pure water), est un business dans lequel plusieurs Togolais se sont lancés pour rapidement générer des ressources financières. Toutefois, ce ne sont pas toutes ces entreprises qui sont en règle avec l'État.

Plusieurs sociétés de production de pure water ne sont pas agréées par l’Etat togolais. Le ministère de l’Eau a constaté que seulement environ 30 % de ces entreprises sont reconnus par l'autorité en charge du secteur. Une situation déplorable qui met en péril la santé des populations en péril. En effet, la plupart du temps, les riverains ne prêtent pas, pour la plupart du temps, attention à la marque de ses eaux en sachet.

Lire aussi : Togo : un prêtre vaudou châtié pour avoir tenté de prendre la pierre sacrée

Le ministère de l'eau ne compte pas rester inactif face à ce constat. Dans une note publiée ce lundi 29 novembre dernier, ce département gouvernemental a annoncé le début des campagnes de délivrance des autorisations qui débuteront le 15 décembre prochain. Cette tournée de régulation va non seulement permettre d'autoriser certaines sociétés à poursuivre leur production de pure water, mais aussi mettre fin à la production de certaines sociétés qui ne seront pas en règle.

Comment faire pour être éligible auprès du ministère ? Telle est la question que doivent se poser les entreprises de production d’eau minérale en sachet ou en bouteille. Pour que leur production puisse continuer, ces entreprises vont devoir fournir plusieurs éléments qui répondent aux exigences du ministère en charge.

Lire aussi : 5 business à lancer avec 2000 F CFA

Elles devront fournir une carte d’opérateur économique, une autorisation de prélèvement d’eau du forage délivrée par le Ministère de l’Eau et de l’hydraulique villageoise, une fiche technique, les caractéristiques de l’installation, les résultats d’analyse, le certificat de salubrité valide. En outre, la démonstration de l’existence de bloc sanitaire et d'un contrat avec l’Institut national d’hygiène, sont exigée pour être agréés finalement agréés par l'État. Après tout cela, les sociétés de production de pure water non reconnues le seront désormais.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 500 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire