Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
«Je ne pense pas que les Américains soient racistes», Joe Biden
3Vision-Group
01/05/2021 à 14h02 par Le Boy

Pour Joe Biden, les américains ne sont pas racistes. Se prononçant sur le sujet très délicat du racisme, l’actuel président a reconnu que son pays avait une histoire de racisme à laquelle il fallait faire face.

Le président a indiqué que les noirs américains ont été « laissés dans une position où ils sont si loin derrière le huitième ballon en termes d’éducation, de santé, en termes d’opportunités ». Pour lui, cela ne signifie pas que les américains sont d’office, racistes.

« Je ne pense pas que l’Amérique soit raciste, mais je pense que le surplomb de tous les Jim Crow, et avant cet esclavage, a eu un coût, et nous devons y faire face », a-t-il déclaré lors d’une interview avec NBC News Jeudi.

Parlant de Jim Crow, Biden fait référence à une série de lois adoptées après l’abolition de l’esclavage visant à maintenir la ségrégation raciale.

Lire aussi : Dossier iranien : voici l’avertissement de Joe Biden à Israël

Pour  renchérir  les propos du président, des noirs américains qui ont eu a occupé des postes  au pays  sont sortis de leur silence. C’est le cas de Tim Scott et  Kamala Harris.

Tim Scott, membre du Congrès et seul républicain noir de la Chambre des représentants a soutenu que les États-Unis ne sont pas un pays raciste dans une réfutation au premier discours du président à une session conjointe du Congrès.

La vice-présidente Kamala Harris, la première femme noire à occuper ce poste, a déclaré que même si elle ne pense pas que l’Amérique est une nation raciste, la nation « doit dire la vérité sur l’histoire du racisme dans notre pays et son existence aujourd’hui ». « Je félicite le président d’avoir toujours eu la capacité et le courage, franchement, de dire la vérité à ce sujet », a déclaré Harris lors d’un entretien.

Lire aussi : Joe Biden à Faure Gnassingbé : « Nous espérons travailler avec vous »

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 450 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
togopapel APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

Pour Joe Biden, les américains ne sont pas racistes. Se prononçant sur le sujet très délicat du racisme, l’actuel président a reconnu que son pays avait une histoire de racisme à laquelle il fallait faire face.

Le président a indiqué que les noirs américains ont été « laissés dans une position où ils sont si loin derrière le huitième ballon en termes d’éducation, de santé, en termes d’opportunités ». Pour lui, cela ne signifie pas que les américains sont d’office, racistes.

« Je ne pense pas que l’Amérique soit raciste, mais je pense que le surplomb de tous les Jim Crow, et avant cet esclavage, a eu un coût, et nous devons y faire face », a-t-il déclaré lors d’une interview avec NBC News Jeudi.

Parlant de Jim Crow, Biden fait référence à une série de lois adoptées après l’abolition de l’esclavage visant à maintenir la ségrégation raciale.

Lire aussi : Dossier iranien : voici l’avertissement de Joe Biden à Israël

Pour  renchérir  les propos du président, des noirs américains qui ont eu a occupé des postes  au pays  sont sortis de leur silence. C’est le cas de Tim Scott et  Kamala Harris.

Tim Scott, membre du Congrès et seul républicain noir de la Chambre des représentants a soutenu que les États-Unis ne sont pas un pays raciste dans une réfutation au premier discours du président à une session conjointe du Congrès.

La vice-présidente Kamala Harris, la première femme noire à occuper ce poste, a déclaré que même si elle ne pense pas que l’Amérique est une nation raciste, la nation « doit dire la vérité sur l’histoire du racisme dans notre pays et son existence aujourd’hui ». « Je félicite le président d’avoir toujours eu la capacité et le courage, franchement, de dire la vérité à ce sujet », a déclaré Harris lors d’un entretien.

Lire aussi : Joe Biden à Faure Gnassingbé : « Nous espérons travailler avec vous »

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 450 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire