Actualités

Maroc : Mohammed VI toujours hanté par Lalla Salma

Maroc Mohammed VI toujours hanté Lalla Salma

Le roi du Maroc, Mohammed VI, vient de prendre de nouvelles mesures qui prouvent à suffisance que le souverain chérifien vit toujours la hantise du départ de son ex-épouse, depuis leur séparation, il y a trois ans.

Il ne fait aucun doute, le roi du Maroc, Mohammed VI, se sent esseulé et s’enferme de plus en plus dans son cocon. Car dit-on, « derrière tout grand homme, il y a une grande dame ». Et c’est cette grande dame qu’est la princesse Lalla Salma qui est absente aux côtés du roi de ce pays d’Afrique du Nord. Et depuis que leur divorce est annoncé, le roi campe sur une position : tout bouder.

À lire aussi :   Maroc : Moulay El Hassan est-il à Rabat auprès de Lalla Salma ?

Y compris la fête du Trône ?

Comprenez par tout bouder, TOUT. En effet, depuis la disparition de la princesse Lalla Salma, les Marocaines et les Marocains ne reconnaissent plus leur souverain. Du moins, beaucoup d’entre eux. Mohammed VI voyage très peu, et en toute discrétion. Le roi, faute de Première dame, ne s’affiche quasiment plus en public. Le peuple marocain n’a plus droit à la fête. Cela fait trois ans que le trône marocain ne se fête plus.

L’apparition, en mars 2020, de la maladie à Coronavirus, arrange les choses pour le souverain, qui peut désormais trouver un bel alibi pour se recroqueviller davantage sur lui-même. Les mesures barrières obligatoires, le roi peut désormais tout mettre sur le dos du Coronavirus. Comment expliquer l’annulation, pour le compte de cette année, des célébrations liées à la fête du Trône ?

À lire aussi :   Turquie, Maroc : Erdogan encense Mohammed VI

A lire : Séparé de Lalla Salma, Mohammed VI boude tout

Dans un Maroc, qui a réussi à battre le record de vacciner contre le Coronavirus plus de 21 millions de personnes sur une population d’un peu plus de 33 millions d’habitants, cela suppose que toutes les personnes à risque dans le royaume ont été vaccinées contre le Coronavirus, notamment les personnes âgées, celles qui sont exposées et surtout celles-là qui vivent avec des comorbidités.

Dans ces conditions, pourquoi corser les mesures restrictives ? Notamment à l’approche de la fête du Trône ! Tout simplement, parce que le roi Mohammed VI ne veut plus célébrer. Ni son anniversaire, encore moins la fête du Trône, depuis que Lalla Salma l’a quitté. Sans doute, le souverain prie pour que les catastrophes s’enchaînent afin qu’il en fasse un prétexte pour rompre, pour de bon, avec les célébrations qui n’ont plus aucun sens à ses yeux. Depuis que Lalla Salma n’est plus à ses côtés.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire