Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Macron dénonce le racisme dans la police tout en refusant l’amalgame, dit Ndiaye
11/06/2020 à 09h58 par La redaction
Il faut se montrer intraitable face au racisme mais il convient aussi de souligner que l’écrasante majorité de la police n’est pas raciste, a déclaré mercredi Sibeth Ndiaye, la porte-parole gouvernementale, relayant le point de vue exprimé par le président Emmanuel Macron.
“Le président de la République a souligné que ce fléau, je cite, était une trahison de l’universalisme républicain, une maladie qui touche toute la société”, a-t-elle déclaré à la sortie du conseil des ministres.
“Il nous a appelés, je le cite à nouveau, à être intraitables sur ce sujet et à renforcer notre action au niveau du gouvernement en matière de lutte contre les discriminations et l’assignation à résidence dont sont hélas victimes une partie de nos concitoyens” a-t-elle ajouté.
Le chef de l’Etat a toutefois tenu à rappeler que “l’écrasante majorité des forces de l’ordre ne sauraient être salies et que dans le même temps elle se devaient d’être exemplaires dans le comportement”, a souligné Sibeth Ndiaye.
“Je le cite, il ne faut céder ni aux amalgames réducteurs, ni à une protection coupable.”
Le sort de l’Américain George Floyd, mort le 25 mai dernier lors d’une interpellation policière à Minneapolis, a suscité un vaste mouvement de colère et de protestation contre le comportement de la police qui a débordé hors des frontières des Etats-Unis, jusqu’en France où son sort a rappelé celui qu’a subi Adama Traoré, décédé lui aussi par asphyxie lors de son interpellation.
Nicolas Delame et Myriam Rivet, édité par Henri-Pierre André

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 498 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Il faut se montrer intraitable face au racisme mais il convient aussi de souligner que l’écrasante majorité de la police n’est pas raciste, a déclaré mercredi Sibeth Ndiaye, la porte-parole gouvernementale, relayant le point de vue exprimé par le président Emmanuel Macron.
“Le président de la République a souligné que ce fléau, je cite, était une trahison de l’universalisme républicain, une maladie qui touche toute la société”, a-t-elle déclaré à la sortie du conseil des ministres.
“Il nous a appelés, je le cite à nouveau, à être intraitables sur ce sujet et à renforcer notre action au niveau du gouvernement en matière de lutte contre les discriminations et l’assignation à résidence dont sont hélas victimes une partie de nos concitoyens” a-t-elle ajouté.
Le chef de l’Etat a toutefois tenu à rappeler que “l’écrasante majorité des forces de l’ordre ne sauraient être salies et que dans le même temps elle se devaient d’être exemplaires dans le comportement”, a souligné Sibeth Ndiaye.
“Je le cite, il ne faut céder ni aux amalgames réducteurs, ni à une protection coupable.”
Le sort de l’Américain George Floyd, mort le 25 mai dernier lors d’une interpellation policière à Minneapolis, a suscité un vaste mouvement de colère et de protestation contre le comportement de la police qui a débordé hors des frontières des Etats-Unis, jusqu’en France où son sort a rappelé celui qu’a subi Adama Traoré, décédé lui aussi par asphyxie lors de son interpellation.
Nicolas Delame et Myriam Rivet, édité par Henri-Pierre André

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 498 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire