Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le vice-ministre iranien de la santé est atteint de Coronavirus
25/02/2020 à 15h53 par Georges Traore

Le vice-ministre iranien de la Santé a été infecté par le nouveau coronavirus. Sa contamination arrive à un moment où le pays subit de plein fouet les caprices de ce virus avec des cas qui ne cessent de se signaler.

Iraj Harirchi, vice-ministre iranien de la Santé, a été testé positif au coronavirus. C’est ce qu’a indiqué ce mardi matin au cours d’une conférence de presse, son responsable à la communication.

"Le test sur Iraj Harirchi, vice-ministre de la Santé qui était sur les lignes de front face au coronavirus, s'est révélé positif", a annoncé sur Twitter Alireza Vahabzadeh, conseiller média du ministre de la Santé. Au cours d'une conférence lundi avec le porte-parole du gouvernement Ali Rabii, Iraj Harirchi a toussé plusieurs fois et paraissait transpirer.

Alors que le nouveau coronavirus a déjà fait 15 morts en Iran, sur les 95 personnes contaminées. L'OMS s’est dite "très préoccupante [...] l'augmentation soudaine" des nouveaux cas en Iran, en Italie et en Corée du Sud.

Lors de cette conférence, Iraj Harirchi avait démenti l'affirmation d'un député selon laquelle cinquante personnes auraient perdu la vie des suites de l'épidémie de pneumonie virale à Qom, ville sainte du centre du pays d'où le virus est parti en Iran. Il avait promis de démissionner si ce chiffre venait à être confirmé.

L'Iran a confirmé pour le moment 34 nouveaux cas et trois décès, portant le nombre de personnes infectées à 95 et le nombre total de morts à 15. Un bilan très élevé après la Chine où plus de 2.600 personnes ont perdu la vie.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 492 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le vice-ministre iranien de la Santé a été infecté par le nouveau coronavirus. Sa contamination arrive à un moment où le pays subit de plein fouet les caprices de ce virus avec des cas qui ne cessent de se signaler.

Iraj Harirchi, vice-ministre iranien de la Santé, a été testé positif au coronavirus. C’est ce qu’a indiqué ce mardi matin au cours d’une conférence de presse, son responsable à la communication.

"Le test sur Iraj Harirchi, vice-ministre de la Santé qui était sur les lignes de front face au coronavirus, s'est révélé positif", a annoncé sur Twitter Alireza Vahabzadeh, conseiller média du ministre de la Santé. Au cours d'une conférence lundi avec le porte-parole du gouvernement Ali Rabii, Iraj Harirchi a toussé plusieurs fois et paraissait transpirer.

Alors que le nouveau coronavirus a déjà fait 15 morts en Iran, sur les 95 personnes contaminées. L'OMS s’est dite "très préoccupante [...] l'augmentation soudaine" des nouveaux cas en Iran, en Italie et en Corée du Sud.

Lors de cette conférence, Iraj Harirchi avait démenti l'affirmation d'un député selon laquelle cinquante personnes auraient perdu la vie des suites de l'épidémie de pneumonie virale à Qom, ville sainte du centre du pays d'où le virus est parti en Iran. Il avait promis de démissionner si ce chiffre venait à être confirmé.

L'Iran a confirmé pour le moment 34 nouveaux cas et trois décès, portant le nombre de personnes infectées à 95 et le nombre total de morts à 15. Un bilan très élevé après la Chine où plus de 2.600 personnes ont perdu la vie.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 492 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire