Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
L’artiste béninois Cisco Léger emprisonné pour dépravation des mœurs
21/11/2020 à 13h50 par Esso BADARO

Invité à une cérémonie funèbre le weekend dernier, Cisco Léger est apparu sur les lieux à Gohomey dans la commune de Djakotomey avec deux de ses danseuses complètement en extase. De son vrai nom Cyriaque Monlouko, Cisco Léger, âgé d'une vingtaine d'années, aurait voulu satisfaire ses spectateurs en freignant à la dignité du corps humain.

Pour parvenir à leur soif, le public présent sur ces lieux aurait proposé une somme de 120000 fr contre une démonstration hors pair. Cette démonstration consisterait à faire exhiber ses jeunes danseuses dont l'une avait moins de 18 ans. Selon les informations publiées recueillies l'une des danseuses serait Béninoise et l'autre Togolaise et serveuse de bar. Ces dernières se trémoussant presque nues, avec des tenues et gestes à la manière des prostituées, faisaient des allers et retours autour du s3xe de leur employeur qui n'est rien d'autre que notre jeune artiste Cisco Léger. Toute cette prestation totalement insensée selon les mœurs procurait d'ailleurs du plaisir aux spectateurs qui saisissent l'occasion de palpiter les seins en taquinant les fesses des jeunes danseuses complètement ivres.

Lire aussi : Bénin : Patrice Talon veut se réconcilier avec Yayi Boni

Ces actes ont suscité des réactions de la police qui intervient avec l'arrestation du jeune artiste et de ses danseuses ce dimanche 15 Novembre 2020. Interrogées par la police, ces danseuses affirment agir sous l'effet de l'alcool. Pour elles, l'alcool est un excitant qui les pousse à leurs actes sans réserve. Il faut noter aussi que ces actes de dépravation des mœurs et atteinte à la pudeur deviennent très récurrents chez les artistes. Ce que d'ailleurs nous pouvons constater dans plusieurs clips vidéo et dans tant de spectacles ou de prestations. Ceci n'est d'ailleurs pas sans effets secondaires.

Les jeunes adolescents embrassent et copient aveuglément ces artistes même en milieu scolaire. La charge revient donc à la police et aux hommes de lois de prendre des dispositions adéquates afin d'arrêter ces comportements qui transforment l'être humain en animal.

Lire aussi : Bénin : un étudiant vend sa moto pour célébrer l’anniversaire de sa future belle-mère

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 510 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Invité à une cérémonie funèbre le weekend dernier, Cisco Léger est apparu sur les lieux à Gohomey dans la commune de Djakotomey avec deux de ses danseuses complètement en extase. De son vrai nom Cyriaque Monlouko, Cisco Léger, âgé d'une vingtaine d'années, aurait voulu satisfaire ses spectateurs en freignant à la dignité du corps humain.

Pour parvenir à leur soif, le public présent sur ces lieux aurait proposé une somme de 120000 fr contre une démonstration hors pair. Cette démonstration consisterait à faire exhiber ses jeunes danseuses dont l'une avait moins de 18 ans. Selon les informations publiées recueillies l'une des danseuses serait Béninoise et l'autre Togolaise et serveuse de bar. Ces dernières se trémoussant presque nues, avec des tenues et gestes à la manière des prostituées, faisaient des allers et retours autour du s3xe de leur employeur qui n'est rien d'autre que notre jeune artiste Cisco Léger. Toute cette prestation totalement insensée selon les mœurs procurait d'ailleurs du plaisir aux spectateurs qui saisissent l'occasion de palpiter les seins en taquinant les fesses des jeunes danseuses complètement ivres.

Lire aussi : Bénin : Patrice Talon veut se réconcilier avec Yayi Boni

Ces actes ont suscité des réactions de la police qui intervient avec l'arrestation du jeune artiste et de ses danseuses ce dimanche 15 Novembre 2020. Interrogées par la police, ces danseuses affirment agir sous l'effet de l'alcool. Pour elles, l'alcool est un excitant qui les pousse à leurs actes sans réserve. Il faut noter aussi que ces actes de dépravation des mœurs et atteinte à la pudeur deviennent très récurrents chez les artistes. Ce que d'ailleurs nous pouvons constater dans plusieurs clips vidéo et dans tant de spectacles ou de prestations. Ceci n'est d'ailleurs pas sans effets secondaires.

Les jeunes adolescents embrassent et copient aveuglément ces artistes même en milieu scolaire. La charge revient donc à la police et aux hommes de lois de prendre des dispositions adéquates afin d'arrêter ces comportements qui transforment l'être humain en animal.

Lire aussi : Bénin : un étudiant vend sa moto pour célébrer l’anniversaire de sa future belle-mère

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 510 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire