L’Afrique du Sud prolonge sa mission contre les rebelles mozambicains


Video player

 

Le chef militaire sud-africain a averti qu’il fallait s’occuper des terroristes au Mozambique avant que le problème ne s’étende plus loin.

Rudzani Maphwanya s’exprimait à Pretoria à la suite d’un accord conclu mardi pour étendre une force régionale conjointe au Mozambique.

Les troupes sud-africaines font partie de la mission de 16 pays de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) (SAMIM) pour soutenir le Mozambique dans sa bataille contre le djihadisme dans la province septentrionale de Cabo Delgado, qui a débuté en juillet de l’année dernière.
Les autres pays contributeurs de troupes sont l’Angola, le Botswana, le Congo, le Lesotho, le Malawi, la Tanzanie et la Zambie.
Le Rwanda a également déployé des troupes dans le cadre d’un accord bilatéral avec le Mozambique.
Le sommet virtuel, présidé par le président sud-africain Cyril Ramaphosa, a également été l’occasion de faire le point sur les dernières forces du SAMIM.

Environ 600 membres de la Force de défense nationale sud-africaine se sont rendus dans la province de Cabo Delgado entre octobre 2021 et janvier dans le cadre de l’opération Buffalo.
Alors que le déploiement de l’armée sud-africaine dans le nord du Mozambique a été prolongé, son rôle est également passé d’une lutte agressive contre les rebelles extrémistes islamiques à un effort de maintien de la paix, a déclaré le général en chef.
Depuis 2017, l’insurrection au Mozambique a été accusée de plus de 3 000 morts, avec plus de 800 000 personnes déplacées et plus d’un million ayant besoin d’aide alimentaire, selon le Programme alimentaire mondial des Nations Unies.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - L'Afrique du Sud prolonge sa mission contre les rebelles mozambicains Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire