La France suspend l’entrée d’Afrique…

Matignon a indiqué vendredi 26 novembre à l’AFP que la France avait immédiatement suspendu l’entrée de sept pays d’Afrique australe, dont l’Afrique du Sud, en raison d' »une nouvelle variante particulièrement inquiétante du coronavirus qui a été découverte ».

Cette mesure s’applique à « au moins 48 heures » et concerne également les voyageurs du Lesotho, du Botswana, du Zimbabwe, du Mozambique, de Namibie et d’Eswatini.

« Les personnes ayant voyagé dans l’un de ces pays au cours des 14 derniers jours sont invitées à se signaler aux autorités et à subir des tests de dépistage RT-PCR dans les plus brefs délais », a ajouté Matignon.

En outre, le gouvernement a invoqué le « principe de précaution maximale » et « appelle les voyageurs prévoyant de se rendre dans ces pays à suspendre leur voyage ».

A Brest, le ministre de la Santé Olivier Véran a déclaré que cette nouvelle variante sud-africaine « n’a pas encore été diagnostiquée en Europe ».

« Et nous ne voulons pas le diagnostiquer dans les pays et territoires européens à moins d’en savoir plus sur ses dangers », a-t-il souligné. Il a rappelé que la France « séquençait des milliers de fois par semaine » et l’Europe effectuait « des dizaines de milliers » pour comprendre la prévalence des variantes Delta et des variantes possibles.

Avec Le Figaro

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire