La chute drastique de la production du café ivoirien inquiète le ministère de l’Agriculture


Video player

Le ministre de l’Agriculture et du développement rural, M. Adjoumani Kouassi, a indiqué mercredi 16 juin 2021 après une visite à l’usine de Nestlé à Marcory Zone 4, que la Côte d’Ivoire compte relancer sa production de café qui est passée en dix ans de 180 000 à 70 000 tonnes, aujourd’hui.

 

Une visite qui intervient après l’alerte donnée par le directeur général de l’entreprise agroalimentaire suisse, qui a souligné que la production du café local est menacée.

« Il y a dix ans, nous produisions 180 000 tonnes de café, or aujourd’hui nous en sommes à pratiquement 60 à 70 000 tonnes et c’est une menace grave », a dit le ministre de l’Agriculture et du Développement durable.

Tellement la production est basse, l’usine de fabrique de Nescafé est selon, M. Adjoumani, obligée de s’adresser à l’extérieur pour avoir de la matière première dans la perspective de la transformation. « Ce qui représente une véritable menace », a lancé le ministre.

Pour M. Adjoumani Kouassi, l’objectif reste clair : celui de relancer la production de la culture du café sinon les industries locales ne trouveront plus de matière première dans le cadre de la transformation. « Pour cela, nous allons recenser des planteurs afin de les accompagner », a-t-il indiqué.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire