L’ Australie, le Royaume-Uni et le Canada boycottent aussi les Jeux olympiques d’hiver de Pékin

- L' Australie, le Royaume-Uni et le Canada boycottent aussi les Jeux olympiques d'hiver de Pékin

L’ Australie, le Royaume-Uni et le Canada se joindront aux États-Unis dans un boycott diplomatique des Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Pékin, ont annoncé les dirigeants des trois pays.

S’exprimant lors d’une conférence de presse à Sydney en Australie, le Premier ministre australien Scott Morrison a déclaré que le gouvernement garderait ses représentants officiels à la maison, bien que les athlètes australiens assisteront toujours aux Jeux en février 2022.

L’Australie a été rejointe plus tard le 08 décembre par le Royaume-Uni et le Canada qui ont déclaré que leurs diplomates et responsables n’assisteraient pas aux jeux olympiques d’hiver à Pékin.

« Il y aura effectivement un boycott diplomatique des Jeux olympiques d’hiver à Pékin. Aucun ministre n’est attendu », a déclaré le Premier ministre britannique Boris Johnson à la Chambre des communes.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a annoncé un boycott diplomatique des Jeux et s’est dit préoccupé par les violations répétées des droits humains par le gouvernement chinois.

Pékin a été accusé par les États-Unis et d’autres pays occidentaux d’avoir emprisonné plus d’un million de Ouïghours à majorité musulmane dans des centres de détention du Xinjiang, où certains anciens détenus affirment avoir été torturés, violés ou stérilisés de force.

Les athlètes américains seront toujours autorisés à participer aux Jeux, mais Washington n’enverra pas de représentants officiels. La même politique s’applique pour les Jeux paralympiques d’hiver 2022, prévus à Pékin en mars.

Pour rappel, les États-Unis accueilleront les Jeux olympiques d’été de 2028 à Los Angeles, tandis que ceux de 2032 auront lieu à Brisbane en Australie.

[newsletter_form]

Laisser votre commentaire