En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Vladimir Poutine ordonne des exercices nucléaires en réponse aux « menaces » occidentales



Le président russe Vladimir Poutine a décidé de mettre en œuvre des exercices nucléaires « dans un futur proche », impliquant notamment des troupes stationnées près de l’Ukraine, en réponse aux « menaces » proférées par les dirigeants occidentaux à l’encontre de Moscou, selon une annonce faite par le ministère de la Défense lundi.

Ces exercices, ordonnés par le Commandant en chef suprême des forces armées russes, visent à préparer et à utiliser des armes nucléaires non stratégiques. Le ministère a souligné que cette mesure vise à maintenir la préparation de l’armée russe à protéger le pays, en réaction aux déclarations provocatrices et menaces émanant de certains responsables occidentaux.

Lire aussi : Anthony Joshua en couple avec Naomi Campbell ? Le boxeur et la mannequin complice à un mariage (PHOTOS)

Les exercices impliqueront l’aviation, la marine et des forces du district militaire Sud, situé à proximité de l’Ukraine. Ce district couvre notamment des régions ukrainiennes dont Moscou revendique l’annexion.

La date et le lieu précis de ces exercices n’ont pas été divulgués.

Cette décision intervient après que la Russie ait annoncé en octobre 2023 des tirs de missiles balistiques lors de manœuvres militaires simulant une « frappe nucléaire massive » de riposte. Ces manœuvres ont été organisées le jour même où le Conseil de la Fédération russe a approuvé la révocation de la ratification du Traité d’interdiction des essais nucléaires.

image 10 - Vladimir Poutine ordonne des exercices nucléaires en réponse aux "menaces" occidentales

La Russie a également déployé des armes nucléaires tactiques au Bélarus en 2023. Sa doctrine nucléaire prévoit un recours « strictement défensif » à l’arme atomique en cas d’attaque avec des armes de destruction massive ou d’agression avec des armes conventionnelles menaçant l’existence même de l’État.

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !