Kenya: la vaccination contre le Covid-19 est devenue obligatoire

Les Kenyans qui n’ont pas été complètement vaccinés contre le Covid-19 doivent être vaccinés avant le 12 décembre, faute de quoi ils ne pourront pas accéder aux services publics tels que l’éducation et l’immigration.

Le ministre de la Santé Mutahi Kagwe a annoncé la nouvelle lors d’une conférence de presse dimanche.

Les autorités sanitaires kenyanes dénoncent la lenteur de la campagne de vaccination contre le Covid-19.

« Toute personne sollicitant des services publics devra être entièrement vaccinée et disposer d’une preuve de vaccination avant le 21 décembre 2021. Ces services comprennent, sans s’y limiter, les services de la KRA, (Administration fiscale kényane), l’éducation, les services d’immigration, les visites dans les hôpitaux et les prisons, la NTSA (Administration nationale des transports et de la sécurité), ainsi que les services portuaires », a-t-il déclaré.

À lire aussi :
Covid-19 au Kenya : le gouvernement rend obligatoire la vaccination aux fonctionnaires

Sauver l’économie
Cette mesure a été utilisée après la lenteur observée depuis le début de la campagne de vaccination.

« Ceux qui ont été vaccinés ne risqueront pas leur vie en servant ceux qui ont refusé de se faire vacciner. La raison principale pour laquelle nous devons tous être vaccinés est de veiller à ce que l’économie continue à fonctionner », a déclaré Mutahi Kagwe.

Refus de vacciner 

L’Agence France-Presse a cité Joseph Kinyua, directeur du Département de la fonction publique, disant qu’en août de l’année dernière, il avait écrit une note disant au ministre kenyan que « certains fonctionnaires ont délibérément évité d’être vaccinés », et ajoutait que ceux qui avaient été vaccinés avant le 23 août. les personnes qui ne recevront pas la première dose du vaccin seront « traités comme des dossiers disciplinaires et des sanctions appropriées seront prises contre eux ».

À lire aussi :
Covid-19: Plus de 14 millions de cas aux Etats-Unis

L’autorité sanitaire kenyane a été lancée le 31 mars et prévoit de vacciner 10 millions d’adultes contre le Covid-19 d’ici décembre 2021.

Selon les données publiées dimanche par le ministère de la Santé, 6 388 427 vaccins ont été vaccinés à travers le pays. Parmi eux, 3 986 501 personnes ont reçu la première dose de vaccin et 2 401 926 personnes ont reçu une immunisation complète.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire