Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Joe Biden aux afro-américains : “si vous hésitez entre Trump et moi, alors vous n’êtes pas noirs”
24/05/2020 à 00h29 par La redaction

Joe Biden, candidat démocrate à la présidentielle future aux États-Unis, a fait une sortie on ne peut plus compromettante lors d’un entretien, dans une émission radio vendredi matin.

Le candidat démocrate a tenu des propos jugés polémiques lors de l’émission « The Breakfast Club », présentée par Charlemagne Tha God, le vendredi 22 mai 2020.Au cours de l’entretien, ce dernier a affirmé que les afro-américains qui hésitaient entre voter pour lui et le président actuelle Donald Trump aux prochaines élections, ne sont pas noirs. Les sujets évoqués tournaient autour de la race noire.

Les propos tenus par Joe Biden ont emmené l’animateur à déclarer que ce n’est pas acceptable de tenir de tels propos sur les antennes d’un média noir.

Après cette déclaration du journaliste Joe Biden a indiqué qu’il devait s’en aller. L’ancien vice-président a rappelé lors de l’entretien que 25 ans auparavant, il a travaillé sur le Voting Rights Act et que l’association nationale pour la promotion des gens de couleur (NAACP) l’a toujours soutenu dans ses décisions et ses campagnes. Joe Biden a indiqué qu’il reviendrait sur les antennes de la radio.

Notons que la déclaration de Joe Biden a suscité l’indignation des afro-américains et les internautes car selon certains critiques cette sortie fait paraître Joe Biden comme une personne “raciste”.

Cependant, plus tard dans la soirée Biden avait fait son mea culpa. « Je n’aurais pas dû être aussi cavalier en répondant, personne ne devrait avoir à voter pour un parti, en fonction de sa race, de sa religion ou de ses antécédents » avait souligné Joe Biden. Le démocrate avait ajouté en substance qu’il était conscient que ses propos étaient apparus comme s’il tenait pour acquis l’électorat noir, mais que  « rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité ».

 

 

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Joe Biden, candidat démocrate à la présidentielle future aux États-Unis, a fait une sortie on ne peut plus compromettante lors d’un entretien, dans une émission radio vendredi matin.

Le candidat démocrate a tenu des propos jugés polémiques lors de l’émission « The Breakfast Club », présentée par Charlemagne Tha God, le vendredi 22 mai 2020.Au cours de l’entretien, ce dernier a affirmé que les afro-américains qui hésitaient entre voter pour lui et le président actuelle Donald Trump aux prochaines élections, ne sont pas noirs. Les sujets évoqués tournaient autour de la race noire.

Les propos tenus par Joe Biden ont emmené l’animateur à déclarer que ce n’est pas acceptable de tenir de tels propos sur les antennes d’un média noir.

Après cette déclaration du journaliste Joe Biden a indiqué qu’il devait s’en aller. L’ancien vice-président a rappelé lors de l’entretien que 25 ans auparavant, il a travaillé sur le Voting Rights Act et que l’association nationale pour la promotion des gens de couleur (NAACP) l’a toujours soutenu dans ses décisions et ses campagnes. Joe Biden a indiqué qu’il reviendrait sur les antennes de la radio.

Notons que la déclaration de Joe Biden a suscité l’indignation des afro-américains et les internautes car selon certains critiques cette sortie fait paraître Joe Biden comme une personne “raciste”.

Cependant, plus tard dans la soirée Biden avait fait son mea culpa. « Je n’aurais pas dû être aussi cavalier en répondant, personne ne devrait avoir à voter pour un parti, en fonction de sa race, de sa religion ou de ses antécédents » avait souligné Joe Biden. Le démocrate avait ajouté en substance qu’il était conscient que ses propos étaient apparus comme s’il tenait pour acquis l’électorat noir, mais que  « rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité ».

 

 

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire