Guillaume Soro à ses partisans: “Cette turbulence passera”


Video player

La tension continue de monter entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara. L’ancien président de l’Assemblée nationale et le chef de l’Etat sont aujourd’hui de véritables adversaires alors qu’ils filaient le parfait amour il y a quelques mois. En exil forcé en France, le député de Ferké, menacé par un mandat d’arrêt international, lance un message d’espoir à ses partisans le dimanche 5 janvier 2020.

Guillaume Soro, sûr de sortir des griffes de Ouattara ?

Le malaise est profond. Alassane Ouattara est déterminé à en finir avec Guillaume Soro, son ex-Premier ministre. Le président ivoirien dont le 3e mandat s’achève dans moins d’une année s’est lancé aux trousses de l’homme qui a conduit la rébellion de 2002. Et pourtant, les deux hommes n’hésitaient pas à se faire mutuellement des éloges. Le patron des soroistes a été l’un des principaux acteurs, sinon il est l’artisan majeur, de l’accession de l’actuel chef d’Etat au pouvoir.

Lorsqu’en 2010 Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara se disputent le fauteuil présidentiel, à l’issue du second tour, Guillaume Soro prend fait et cause pour le candidat du Rassemblement des républicains (RDR). À la tête des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), l’ancien chef rebelle lance ses troupes contre les forces loyales à Gbagbo. Après une crise armée, qui connait son épilogue le 11 avril 2011, Alassane Ouattara s’installe à la tête du pays.

À la chute du chef des refondateurs, Guillaume Soro et son mentor se frottent les mains et entretiennent d’excellentes relations. Mais pas pour longtemps. Alassane Ouattara exige que son “fils” rejoigne le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Il se heurte à un refus catégorique de ce dernier. Le 8 février 2019, le pays apprend la démission de Soro après de multiples dissensions. Depuis ce jour, une crise s’installe entre Ouattara et son poulain.

Pour sa part, Guillaume Soro décide de s’asseoir dans le fauteuil présidentiel. En séjour en Espagne, il annonce sa candidature pour 2020. Il décide de renter au pays le 23 décembre 2019, mais Guillaume Soro est dans le viseur des autorités ivoiriennes, qui lui reprochent d’avoir tenté de renverser le régime de Ouattara. Un mandat d’arrêt international est lancé contre lui, certains de ses partisans sont interpelés.

 

Depuis la France où il a trouvé refuge, Guillaume Soro s’est adressé à ses partisans le dimanche 5 janvier 2020. Le président de Générations et peuples solidaires (GPS) leur demande d’être sans crainte, car “cette turbulence passera comme bien d’autres”. “Et quand c’est justement dur d’avancer, la victoire est toute autant à proximité et nous tend les bras. Inscrivez-vous nous gagnerons ensemble l’élection présidentielle et nous gouvernerons autrement la Côte d’Ivoire”, a écrit le leader des soroistes sur son compte Twitter.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire