...

Guerre d’Ukraine : une fosse commune découverte dans une ville libérée


Video player

L’Ukraine dit avoir découvert une fosse commune dans la ville d’Izyum. Le pays de Zelensky dit détenir des preuves d’un charnier à Izyum, la ville du nord-est récemment libérée de l’occupation russe. Le chef de la police régionale, Volodymyr Timochko, annoncé que plus de 400 corps auraient été enterrés là-bas.

Lire aussi : L’ONU attend une prolongation de l’accord sur les céréales en Ukraine

« La Russie laisse la mort partout », a déclaré le président Volodymyr Zelensky, mentionnant d’autres fosses communes découvertes après le retrait des troupes russes. L’Ukraine et ses alliés occidentaux ont précédemment accusé les troupes russes de crimes de guerre. Moscou le nie.

On ne sait pas encore ce qui est arrivé aux victimes, mais certains récits suggèrent que beaucoup pourraient être morts des bombardements et d’un manque d’accès aux soins de santé. Il y a aussi des signes que certaines des tombes pourraient appartenir à des soldats ukrainiens.

Lire aussi : Les États-Unis annoncent un nouveau paquet d’armes de 600 millions de dollars pour l’Ukraine

M. Timochko a déclaré que les exhumations commenceraient vendredi pour avoir une idée plus claire du nombre de victimes dans la ville, qui était sous occupation russe depuis plus de cinq mois.

Et dans son allocution jeudi soir, le président Zelensky a déclaré que davantage d' »informations claires et vérifiées » seraient présentées vendredi aux journalistes ukrainiens et étrangers.

Lire aussi : La Russie envisage d’introduire un régime de visas avec l’Ukraine

--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire