Frontière Côte d’Ivoire-Ghana : 6 ghanéens arrêtés à Niablé pour avoir contourné le dispositif sanitaire


Video player

Au moins 6 ghanéens en provenance du Ghana ont été arrêtés le 24 avril 2020 à Niablé pour avoir contourné le dispositif sanitaire.

Ces voyageurs clandestins ont bravé la mesure de fermeture des frontières pour lutter contre le Covid-19. Ils ont transité par la ville Ghanéenne d’Oseikro située à cinq kilomètres de la ville de Niablé, et ont réussi à traverser la rivière Manzan, frontière naturelle entre les deux pays, selon la police.

Ils ont ensuite emprunté des pistes dans la forêt pour contourner les voies officielles avant de se retrouver sur le port sec de Niablé, un pont de fortune de plus de 500 m, construit par les voyageurs clandestins dans cette enclave entre la Côte d’Ivoire et le Ghana.

LIRE AUSSI:Faux! Le Sénégal n’a jamais passé de commande du “remède” malgache contre le coronavirus: voici les faits

« C’est à au niveau de ce port sec qu’ils ont été appréhendés », a précisé le commissaire de police de Niablé Moussa Koné.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire : la LIDHO, la MIDH et CIVIS-CI demandent à la suspension du mandat contre Soro

Deux individus avaient été arrêtés le 9 avril à Niablé alors qu’ils venaient de traverser à la nage la rivière Manzan. Un chauffeur de taxi-moto et son passager ont été également appréhendés dans la même zone alors qu’ils tentaient de franchir la frontière ivoirienne pour le Ghana, rappelle-t-on.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire