Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Présidentielle 2020: Le scrutin vire à l’affrontement à Niablé – Actualité ivoirienne 31/10/2020
31/10/2020 à 17h18 par La redaction

Abidjan, 31 oct 2020- Des échauffourées entre partisans de la désobéissance civile lancée par l’opposition et ceux du parti au pouvoir ont abouti à un affrontement, samedi 31 octobre 2020 à Niablé, occasionnant des dégâts matériels et perte en vie humaine, a appris l’AIP.

Le scrutin à Niablé n’a pu se dérouler dans un climat de paix. En effet, des affrontements ont éclaté entre partisans de l’opposition et ceux du parti au pouvoir. Les premiers cités, selon les informations recueillies sur place par l’AIP, tentaient d’empêcher le vote de l’autre camp.

La situation a donc très vite dégénéré et les protagonistes sont arrivés à un affrontement.

Les forces de l’ordre sur place semblent être débordées par les événements. Le scrutin n’a donc pu être effectif dans ville et la situation demeure précaire, indique-t-on.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Abidjan, 31 oct 2020- Des échauffourées entre partisans de la désobéissance civile lancée par l’opposition et ceux du parti au pouvoir ont abouti à un affrontement, samedi 31 octobre 2020 à Niablé, occasionnant des dégâts matériels et perte en vie humaine, a appris l’AIP.

Le scrutin à Niablé n’a pu se dérouler dans un climat de paix. En effet, des affrontements ont éclaté entre partisans de l’opposition et ceux du parti au pouvoir. Les premiers cités, selon les informations recueillies sur place par l’AIP, tentaient d’empêcher le vote de l’autre camp.

La situation a donc très vite dégénéré et les protagonistes sont arrivés à un affrontement.

Les forces de l’ordre sur place semblent être débordées par les événements. Le scrutin n’a donc pu être effectif dans ville et la situation demeure précaire, indique-t-on.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire