Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
FIFA : l’ex-président révèle avoir démissionné sous la pression américaine
02/06/2020 à 13h34 par Tritech Raheem

L'on connaît désormais la raison du départ de Sepp Blatter de la présidence de la FIFA. Ce lundi, il a révélé lors d’un entretien avec l’agence de presse suisse Keystone-SDA, qu'il a décidé de quitter son poste de président à cause de la pression qu'exerçaient les autorités américaines.

Sepp Blatter était dans la ligne de mire des autorités américaines qui enquêtaient au sein de l'instance mondiale de football pour dissoudre la corruption. Le Suisse a donc sacrifié son post pour que l'enquête cesse. « Ils ont dit : "la tête doit tomber !" J’ai remis mon mandat et soudain la FIFA n’était plus considérée comme une organisation mafieuse par la justice américaine mais comme une victime », a-t-il affirmé.

Lire aussi : Coupe du monde au Qatar et en Russie : un procureur américain révèle le versement de pots-de-vin

C'est pour cette raison que Blatter avait remis son mandat le 2 juin 2015 et a été ensuite suspendu par la commission d’éthique de la FIFA quelques mois plus tard. Lorsqu'il a voulu se présenter par après, les portes qui menaient à la présidence de la FIFA lui étaient fermés. Il n'avait pas été autorisé, il a été par contre critique par Gianni Infantino, son successeur.

« Il semble qu’Infantino essayait de s’ouvrir la voie vers la présidence », a déclaré Blatter. Il estime que les autorités de son pays ont permis à Infantino de profiter des scandales de corruption pour devenir président de la FIFA.

Lire aussi : Coronavirus: la FIFA annule la cérémonie de remise de prix « The Best »

Il faut noter que Sepp Blatter est soupçonné de "gestion déloyale" à la tête de la FIFA. L'instance a demandé au Ministère public de la Confédération helvétique (MPC) de poursuivre l'enquête visant l'ex-président alors que ce même ministère avait décidé d'y mettre fin.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 837 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L'on connaît désormais la raison du départ de Sepp Blatter de la présidence de la FIFA. Ce lundi, il a révélé lors d’un entretien avec l’agence de presse suisse Keystone-SDA, qu'il a décidé de quitter son poste de président à cause de la pression qu'exerçaient les autorités américaines.

Sepp Blatter était dans la ligne de mire des autorités américaines qui enquêtaient au sein de l'instance mondiale de football pour dissoudre la corruption. Le Suisse a donc sacrifié son post pour que l'enquête cesse. « Ils ont dit : "la tête doit tomber !" J’ai remis mon mandat et soudain la FIFA n’était plus considérée comme une organisation mafieuse par la justice américaine mais comme une victime », a-t-il affirmé.

Lire aussi : Coupe du monde au Qatar et en Russie : un procureur américain révèle le versement de pots-de-vin

C'est pour cette raison que Blatter avait remis son mandat le 2 juin 2015 et a été ensuite suspendu par la commission d’éthique de la FIFA quelques mois plus tard. Lorsqu'il a voulu se présenter par après, les portes qui menaient à la présidence de la FIFA lui étaient fermés. Il n'avait pas été autorisé, il a été par contre critique par Gianni Infantino, son successeur.

« Il semble qu’Infantino essayait de s’ouvrir la voie vers la présidence », a déclaré Blatter. Il estime que les autorités de son pays ont permis à Infantino de profiter des scandales de corruption pour devenir président de la FIFA.

Lire aussi : Coronavirus: la FIFA annule la cérémonie de remise de prix « The Best »

Il faut noter que Sepp Blatter est soupçonné de "gestion déloyale" à la tête de la FIFA. L'instance a demandé au Ministère public de la Confédération helvétique (MPC) de poursuivre l'enquête visant l'ex-président alors que ce même ministère avait décidé d'y mettre fin.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 837 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire