Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Bien mal acquis : Le ministère public a requis 4 ans de prison contre Teodorin Obiang
21/12/2019 à 04h43 par Aurel HANSINON

Bien mal acquis : Le ministère public a requis 4 ans de prison contre Teodorin Obiang

 

Le procès de Teodorin Obiang dans l’affaire dite des « biens mal acquis » a repris ce lundi 16 décembre 2019 à Paris. Le ministère public a requis de lourdes peines contre le vice-président de la Guinée Équatoriale dans ce procès. Il est poursuivi pour blanchiment d’abus de biens sociaux , d’abus de confiance , de détournement de fonds publics et de corruption. Quatre ans de prison ferme, 30 millions d’euros d’amende et la confiscation des biens saisis, assortis d’un mandat d’arrêt résument la réquisition du ministère public. Ce réquisitoire est bien plus lourd que celui qui avait condamné en première instance, le fils protégé du président à trois ans de prison avec sursis, 30 millions d’euros d’amende avec sursis et la confiscation des biens saisis.

Lire aussi :Voici l’agenda très chargé qui attend Macron en Cote d’Ivoire

L’avocat général rappelle que le tribunal avait qualifié sa décision de « peine d’avertissement », entre temps.. « Or, cette notion d’avertissement est inadaptée aux agissements de Monsieur Obiang », a-t-il défendu .
Comme ci cela n’est pas terminé, le représentant du parquet insiste et met l’attention de tous sur la gravité des faits, que ce soit l’ampleur des fonds accaparés ou le systématisme de leur blanchiment. Le comble dans cette affaire, c’est quelqu’un censé défendre l’intérêt général, c’est-à-dire une haut représentant de l’État qui est impliqué d’où l’enjeu. Il faut punir sévèrement pour montrer l’exemple à d’autres.

Lire aussi : Présidentielle de 2024 au Rwanda : «Je veux avoir un peu de répit…», Paul Kagame

Me William Bourdon, dans sa plaidoirie affirme « Je ne parle pas seulement pour Transparency International mais pour des millions de citoyens africains victimes de ces pratiques ». Il demande à la cour de poser, par son verdict, « un acte essentiel dans un dossier aussi caricatural qu’emblématique ».

L’avocat ne s’est pas basé sur « la flopée, le florilège, la fantasia d’éléments à charge ». Il s’est plutôt basé sur le cynisme de la défense, qui n’avait reculé devant rien pour torpiller la procédure.

Me Bourdon interpelle la cour, « Donnez un épilogue lumineux à cette saga judiciaire, même si ce n’est qu’un épilogue provisoire, tant Teodorin Obiang utilisera tous les recours d’un État de droit qu’il méprise, jusqu’à la nausée judiciaire », conclut t-il.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 433 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Plus sur Doingbuzz

Extraterrestres : 2700 documents déclassifiés pour prouver leur existence

23/01/2021

Extraterrestres :...

2700 documents déclassifiés pour prouver l'existence  des...
Singuila, un homme à la voix d'or, au timbre envoûtant, et aux mots ensorcelant.

23/01/2021

Singuila, un...

  Quand on parle de Singuila, la...
Tonto Dikeh , un modèle pour les femmes africaines.

23/01/2021

Tonto Dikeh...

Aujourd'hui tu es connu grâce à ton...
Jude littler, une femme qui doit sa renommée à son ex-mari.

23/01/2021

Jude littler,...

  Jude littler est surtout connu comme...
Garder le sourire, l'un des remèdes les plus efficaces pour guérir certains maux

23/01/2021

Garder le...

  Le sourire est l'un des remèdes...
Belle Fille, un film aussi drôle que interressant.

23/01/2021

Belle Fille,...

  D'après le dictionnaire universel, une Belle...
Ashish Kumar Pandey, un homme froid qui assasina sa femme sans arrière pensée.

23/01/2021

Ashish Kumar...

  On rencontre parfois et cela paraît...
Actualités du jour sur Doingbuzz: Vendredi le 22 Janvier 2021

23/01/2021

Actualités du...

Nous vous proposons  un condensé des articles du...
Togo : vers un nouveau couvre-feu dans le grand Lomé

22/01/2021

Togo : vers...

La lutte contre la Covid-19 est loin de prendre...
Sciences : un journaliste togolais décroche un prix mondial

22/01/2021

Sciences : un journaliste...

Le département scientifique de la sphère journalistique togolaise est...
Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara veut négocier avec Guillaume Soro (révélations)

22/01/2021

Côte d’Ivoire...

Le président Alassane Ouattara après l'élection présidentielle...
Togo : 5  enseignants arrêtés, le ton monte

22/01/2021

Togo :...

La STT engage un bras de fer...
eudoxie Yao,grand P

22/01/2021

Eudoxie Yao...

Dans un couple, les choses ne vont...
Covid-19 : Les trois leçons à tirer de cette crise sanitaire (Deloitte)

22/01/2021

Covid-19 :...

  De nombreuses personnes ont été surprises...
enceinte

22/01/2021

« Je suis...

Quand tu épouses une femme, tu épouses...
Disparition de la Sénégalaise Diary Sow, voici ce que révèle l’historique de ses recherches internet

22/01/2021

Diary Sow...

On en sait un peu plus sur...
Togo : La STT envisage de poursuivre le SCRIC

22/01/2021

Togo :...

La  Synergie des travailleurs du Togo (STT) ...
CHAN 2021: le Congo-brazzaville et le Niger se sont séparés sur un match nul

22/01/2021

CHAN 2021:...

Les Diables rouges et les Mena du...
Côte d’ivoire : Tous les enseignants d’une école privée renvoyés

22/01/2021

Côte d’ivoire :...

L'information est rapportée par Opera News CI....
Bénin : Des élèves perdent la vie dans un grave accident

22/01/2021

Bénin :...

L’école béninoise est en deuil. C’est le...

Bien mal acquis : Le ministère public a requis 4 ans de prison contre Teodorin Obiang

 

Le procès de Teodorin Obiang dans l’affaire dite des « biens mal acquis » a repris ce lundi 16 décembre 2019 à Paris. Le ministère public a requis de lourdes peines contre le vice-président de la Guinée Équatoriale dans ce procès. Il est poursuivi pour blanchiment d’abus de biens sociaux , d’abus de confiance , de détournement de fonds publics et de corruption. Quatre ans de prison ferme, 30 millions d’euros d’amende et la confiscation des biens saisis, assortis d’un mandat d’arrêt résument la réquisition du ministère public. Ce réquisitoire est bien plus lourd que celui qui avait condamné en première instance, le fils protégé du président à trois ans de prison avec sursis, 30 millions d’euros d’amende avec sursis et la confiscation des biens saisis.

Lire aussi :Voici l’agenda très chargé qui attend Macron en Cote d’Ivoire

L’avocat général rappelle que le tribunal avait qualifié sa décision de « peine d’avertissement », entre temps.. « Or, cette notion d’avertissement est inadaptée aux agissements de Monsieur Obiang », a-t-il défendu .
Comme ci cela n’est pas terminé, le représentant du parquet insiste et met l’attention de tous sur la gravité des faits, que ce soit l’ampleur des fonds accaparés ou le systématisme de leur blanchiment. Le comble dans cette affaire, c’est quelqu’un censé défendre l’intérêt général, c’est-à-dire une haut représentant de l’État qui est impliqué d’où l’enjeu. Il faut punir sévèrement pour montrer l’exemple à d’autres.

Lire aussi : Présidentielle de 2024 au Rwanda : «Je veux avoir un peu de répit…», Paul Kagame

Me William Bourdon, dans sa plaidoirie affirme « Je ne parle pas seulement pour Transparency International mais pour des millions de citoyens africains victimes de ces pratiques ». Il demande à la cour de poser, par son verdict, « un acte essentiel dans un dossier aussi caricatural qu’emblématique ».

L’avocat ne s’est pas basé sur « la flopée, le florilège, la fantasia d’éléments à charge ». Il s’est plutôt basé sur le cynisme de la défense, qui n’avait reculé devant rien pour torpiller la procédure.

Me Bourdon interpelle la cour, « Donnez un épilogue lumineux à cette saga judiciaire, même si ce n’est qu’un épilogue provisoire, tant Teodorin Obiang utilisera tous les recours d’un État de droit qu’il méprise, jusqu’à la nausée judiciaire », conclut t-il.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 433 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire