Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Emmanuel Macron adresse cette énorme insulte à des journalistes de BFMTV
27/11/2020 à 08h02 par Sunlight

Emmanuel Macron adresse cette énorme insulte à des journalistes de BFMTV

Emmanuel Macron adresse cette énorme insulte  à des journalistes de BFMTV

Emmanuel Macron adresse cette énorme insulte à des journalistes de BFMTV

 

Emmanuel Macron devant sa télé, ce n’est pas le même que celui devant les caméras. C’est ce qui ressort d’une enquête de la journaliste Corinne Lhaïk, citée ce jeudi 26 novembre par Paris Match. On apprend que le président de la République aurait insulté des journalistes de la chaîne BFMTV.

On ne peut pas dire que ce soit le grand amour entre Emmanuel Macron et le monde de le presse. Depuis le début de son mandat, le président de la République maintient les journalistes à distance. Mais l’enquête de Corinne Lhaïk risque de changer la donne puisqu’elle montre la face cachée de la présidence. Il faut dire que la journaliste suit l’homme politique depuis 2011 et qu’elle a même pu s’entretenir avec lui à la fin de l’été dernier pour son livre intitulé Président cambrioleur.

Elle a ainsi «rencontré la Première dame, des ministres, responsables politiques, collaborateurs, économistes, ainsi que des intellectuels», rappelle L’express, qui dévoile des extraits de l’ouvrage présenté comme un roman.

On découvre ainsi qu’Emmanuel Macron a lui aussi signé un livre quand il était âgé de 19 ans, « un roman picaresque » où prend place une histoire d’amour que seule Brigitte Macron a eu le plaisir de lire. Un goût pour l’écriture qui n’a jamais quitté le chef de l’État, qui aurait écrit une autre fiction plus étonnante «sur une dame âgée et énigmatique».

Quand Emmanuel Macron s’emporte devant BFMTV

« Les Français ne savent pas qui je suis », se serait plaint le mari de Brigitte Macron à Corinne Lhaïk, comme le rapporte Paris Match dans son édition du 26 novembre. Une pique aux journalistes avec qui la relation a toujours été chaotique. L’hebdomadaire cite en exemple cette insulte lancée par le chef de l’État alors qu’il se trouvait devant son poste de télévision.

À l’image du fameux « Casse-toi, pauv’ con ! » prononcé par Nicolas Sarkozy en 2008 au Salon de l’agriculture, c’est une petite phrase qui pourrait coller à la peau d’Emmanuel Macron et qui vise directement les journalistes de BFMTV. «Regarde-moi ces connards !», se serait ainsi exclamé le président de la République un jour de remaniement, en juillet 2020 à alors qu’il se trouvait devant la célèbre chaîne d’info en continu. Une remarque qui ne risque pas d’apaiser les tensions…

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 417 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Emmanuel Macron adresse cette énorme insulte à des journalistes de BFMTV

 

Emmanuel Macron devant sa télé, ce n’est pas le même que celui devant les caméras. C’est ce qui ressort d’une enquête de la journaliste Corinne Lhaïk, citée ce jeudi 26 novembre par Paris Match. On apprend que le président de la République aurait insulté des journalistes de la chaîne BFMTV.

On ne peut pas dire que ce soit le grand amour entre Emmanuel Macron et le monde de le presse. Depuis le début de son mandat, le président de la République maintient les journalistes à distance. Mais l’enquête de Corinne Lhaïk risque de changer la donne puisqu’elle montre la face cachée de la présidence. Il faut dire que la journaliste suit l’homme politique depuis 2011 et qu’elle a même pu s’entretenir avec lui à la fin de l’été dernier pour son livre intitulé Président cambrioleur.

Elle a ainsi «rencontré la Première dame, des ministres, responsables politiques, collaborateurs, économistes, ainsi que des intellectuels», rappelle L’express, qui dévoile des extraits de l’ouvrage présenté comme un roman.

On découvre ainsi qu’Emmanuel Macron a lui aussi signé un livre quand il était âgé de 19 ans, « un roman picaresque » où prend place une histoire d’amour que seule Brigitte Macron a eu le plaisir de lire. Un goût pour l’écriture qui n’a jamais quitté le chef de l’État, qui aurait écrit une autre fiction plus étonnante «sur une dame âgée et énigmatique».

Quand Emmanuel Macron s’emporte devant BFMTV

« Les Français ne savent pas qui je suis », se serait plaint le mari de Brigitte Macron à Corinne Lhaïk, comme le rapporte Paris Match dans son édition du 26 novembre. Une pique aux journalistes avec qui la relation a toujours été chaotique. L’hebdomadaire cite en exemple cette insulte lancée par le chef de l’État alors qu’il se trouvait devant son poste de télévision.

À l’image du fameux « Casse-toi, pauv’ con ! » prononcé par Nicolas Sarkozy en 2008 au Salon de l’agriculture, c’est une petite phrase qui pourrait coller à la peau d’Emmanuel Macron et qui vise directement les journalistes de BFMTV. «Regarde-moi ces connards !», se serait ainsi exclamé le président de la République un jour de remaniement, en juillet 2020 à alors qu’il se trouvait devant la célèbre chaîne d’info en continu. Une remarque qui ne risque pas d’apaiser les tensions…

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 417 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire