Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Election présidentielle au Niger : la Cour constitutionnelle autorise 30 candidats sur 41
14/11/2020 à 10h40 par La redaction

Election présidentielle au Niger : la Cour constitutionnelle nigérienne a déclaré inéligibles 11 dossiers et 30 dossiers éligibles.

Parmi les candidats dûment désignés au terme de cet arrêt lu vendredi soir sur les chaînes publiques nigériennes par le président de ladite cour Bouba Mahamane, figurent notamment l’ancien ministre d’Etat en charge de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Bazoum Mohamed du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-TARAYYA, au pouvoir), Mahamane Ousmane, ancien président de la République, investi par le Renouveau démocratique et républicain (RDR Tchanji), et Seini Oumarou du Mouvement national pour la société du développement (MNSD-NASSARA), ancien Premier ministre du gouvernement de l’ex-président Tandja Mamadou.

Pour rappel, le président de la République actuel, Mahamadou Issoufou, en fin de mandat, a plusieurs fois dit qu’il ne briguerait pas un troisième mandat.

La campagne électorale s’ouvrira le 5 décembre prochain.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Election présidentielle au Niger : la Cour constitutionnelle nigérienne a déclaré inéligibles 11 dossiers et 30 dossiers éligibles.

Parmi les candidats dûment désignés au terme de cet arrêt lu vendredi soir sur les chaînes publiques nigériennes par le président de ladite cour Bouba Mahamane, figurent notamment l’ancien ministre d’Etat en charge de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Bazoum Mohamed du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-TARAYYA, au pouvoir), Mahamane Ousmane, ancien président de la République, investi par le Renouveau démocratique et républicain (RDR Tchanji), et Seini Oumarou du Mouvement national pour la société du développement (MNSD-NASSARA), ancien Premier ministre du gouvernement de l’ex-président Tandja Mamadou.

Pour rappel, le président de la République actuel, Mahamadou Issoufou, en fin de mandat, a plusieurs fois dit qu’il ne briguerait pas un troisième mandat.

La campagne électorale s’ouvrira le 5 décembre prochain.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire