Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Covid-19 : Des paquebots de luxe sur le point d’être démolis
13/10/2020 à 13h02 par Le Boy

Avec cette  crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19, des paquebots de croisière partent à la casse.

La crise du Covid-19 a porté un coup dur au secteur de la croisière. A en croire nos confrères de 20minutes,  Cinq paquebots de luxe sont en cours de démantèlement dans le chantier naval d’Aliaga, à l’ouest de la Turquie.

« Quand les navires n’ont pas pu trouver d’occupation, les compagnies se sont tournées vers le démantèlement », concède Kamil Onal, président d’une association d’industriels de recyclage de navires.

Depuis l’annonce de cette dangereuse maladie à Covid-19,  une maladie qui fait des ravages dans tous les continents, l’activité économique a été paralysée. L’activité de croisière est stoppée aux Etats-Unis depuis mars dernier et provisoirement rouverte en Europe avec l’application de nouvelles réglementations.

"Cette situation contraste avec les carnets de commandes qui ont été remplis avant la crise. Si bien que certaines compagnies se retrouvent avec de nombreux paquebots à quai et décident d’en mettre à la casse", précise 20minutes  qui cite Slate.

Lire aussi : De nouvelles images inédites du Titanic montrent sa dégradation avancée

Comme le révèle Ouest-France, des paquebots vont être démolis. Parmi les 5 se trouvent : Le Sovereign of the Seas (dont la construction a été achevée en 1987) et le Monarch of the Seas (1991) appartenaient à la compagnie espagnole Pullmantur. Capables d’accueillir 2.350 passagers, les deux navires de 268 mètres de long ne seront pas rachetés par une autre compagnie et vont partir à la casse.

Interrogé également par Ouest-France, Paul Tourret, expert de l’Institut Isemar, justifie la démolition de ces paquebots. « Laisser sortir ces navires anciens est une manière d’épurer le système. La croisière achève un cycle entamé il y a trente-cinq ans et se réinvente maintenant avec des navires plus adaptés. Les nouvelles exigences environnementales et de sécurité maritime rendent ces navires obsolètes et on peut comprendre que les armateurs profitent de la crise pour s’en débarrasser ».

Pour démanteler ces imposants navires, il faut environ six mois. 2.500 ouvriers travaillent sur ces chantiers, a-t-on appris.

Lire aussi : Togo : une explosion au bord d’un navire fait un mort et des blessés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Côte d’Ivoire : les évêques encouragent le dialogue entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié

21/11/2020

Côte d’Ivoire :...

Après un conseil tenu ce 18 au...
Affi, Guikahué, cadres emprisonnés / Bédié annonce leur libération “dans quelques jours” avant tout dialogue avec Ouattara

21/11/2020

Affi, Guikahué,...

Henri Konan Bédié ne veut plus entendre...
Journée Internationale de l’Enfant : Kerozen Dj fait de nouveau parler son cœur

21/11/2020

Journée Internationale...

Ceci n’est plus un secret pour personne,...
Politique : Incroyable coup de tonnerre en Côte d'Ivoire

21/11/2020

Politique :...

Le président Henri Konan Bédié a suspendu...
Côte d’Ivoire / La France force Ouattara et l’opposition à collaborer dans un gouvernement

21/11/2020

Côte d’Ivoire...

La Côte d’Ivoire va-t-elle connaître un énième...
Le président Macron lance un ultimatum aux dirigeants musulmans français

21/11/2020

Le président...

Le président français Emmanuel Macron a lancé...
Franklin Nyamsi, Conseiller de Soro: “Macron est un voyou, un minable, un menteur”

21/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Le Conseiller Spécial de Guillaume Soro a...
Franklin Nyamsi appelle à la malédiction mystique d’Emmanuel Macron: “Que tous ceux qui peuvent faire des poupées Vaudou de lui pour le piquer le piquent”

21/11/2020

Franklin Nyamsi...

Le Conseiller de Guillaume Soro estimant que...
« La France a une part de l'Afrique en elle », estime Emmanuel Macron

21/11/2020

« La...

Pour le président de la République française,...
Me Affousiata Bamba réplique à Macron:” Ouattara est un dictateur vomi par 92 % de la population”

21/11/2020

Me Affousiata...

L’Avocate de Guillaume Soro a prévenu Emmanuel...
Nouvel An 2021 : Un Nouveau Départ Pour Le Monde ?

21/11/2020

Nouvel An...

Le nouvel an 2021, plus qu'un simple...
Le meurtre d'un Noir au Brésil déclenche des manifestations

21/11/2020

Le meurtre...

Le meurtre d'un Noir au Brésil déclenche...
Après son accouchement du bébé de Diop Iseg, Dieyna Baldé respire la forme (Photos)

21/11/2020

Après son...

La jeune chanteuse Dieyna Baldé revient en...
«Toilettes publiques » : Adja Diallo fond en larmes et rétablit la vérité (Video)

20/11/2020

«Toilettes publiques »...

Depuis quelques jours, des propos blessants contre...
Bénin : Patrice Talon veut se réconcilier avec Yayi Boni

20/11/2020

Bénin :...

Patrice Talon a déclaré vouloir se réconcilier...
Alpha Blondy demande aux Ivoiriens de "développer leur mentalité

20/11/2020

Alpha Blondy...

L'artiste engagé ivoirien Alpha Blondy fait une...
Côte d'Ivoire : la CPI pourrait créer des ennuis à l'armée si...

20/11/2020

Côte d’Ivoire...

La Cour pénale internationale (CPI) et Amnesty...
Morts dans les violences électorales en Côte d’Ivoire : les évêques catholiques exigent « une commission d’enquête indépendante »

20/11/2020

Morts dans...

Les évêques catholiques de Côte d’Ivoire exigent...
Présidentielle au Niger : Mahamadou Issoufou appelle les candidats à une campagne apaisée

20/11/2020

Présidentielle au...

Présidentielle au Niger : le chef de...
Blaise Compaoré chassé « par la rue » veut revenir au pouvoir « par les urnes »

20/11/2020

Blaise Compaoré...

Eddie Komboïgo a promis que le CDP,...

Avec cette  crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19, des paquebots de croisière partent à la casse.

La crise du Covid-19 a porté un coup dur au secteur de la croisière. A en croire nos confrères de 20minutes,  Cinq paquebots de luxe sont en cours de démantèlement dans le chantier naval d’Aliaga, à l’ouest de la Turquie.

« Quand les navires n’ont pas pu trouver d’occupation, les compagnies se sont tournées vers le démantèlement », concède Kamil Onal, président d’une association d’industriels de recyclage de navires.

Depuis l’annonce de cette dangereuse maladie à Covid-19,  une maladie qui fait des ravages dans tous les continents, l’activité économique a été paralysée. L’activité de croisière est stoppée aux Etats-Unis depuis mars dernier et provisoirement rouverte en Europe avec l’application de nouvelles réglementations.

"Cette situation contraste avec les carnets de commandes qui ont été remplis avant la crise. Si bien que certaines compagnies se retrouvent avec de nombreux paquebots à quai et décident d’en mettre à la casse", précise 20minutes  qui cite Slate.

Lire aussi : De nouvelles images inédites du Titanic montrent sa dégradation avancée

Comme le révèle Ouest-France, des paquebots vont être démolis. Parmi les 5 se trouvent : Le Sovereign of the Seas (dont la construction a été achevée en 1987) et le Monarch of the Seas (1991) appartenaient à la compagnie espagnole Pullmantur. Capables d’accueillir 2.350 passagers, les deux navires de 268 mètres de long ne seront pas rachetés par une autre compagnie et vont partir à la casse.

Interrogé également par Ouest-France, Paul Tourret, expert de l’Institut Isemar, justifie la démolition de ces paquebots. « Laisser sortir ces navires anciens est une manière d’épurer le système. La croisière achève un cycle entamé il y a trente-cinq ans et se réinvente maintenant avec des navires plus adaptés. Les nouvelles exigences environnementales et de sécurité maritime rendent ces navires obsolètes et on peut comprendre que les armateurs profitent de la crise pour s’en débarrasser ».

Pour démanteler ces imposants navires, il faut environ six mois. 2.500 ouvriers travaillent sur ces chantiers, a-t-on appris.

Lire aussi : Togo : une explosion au bord d’un navire fait un mort et des blessés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire