Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire /FPI : Laurent Gbagbo « unique » candidat en 2020
24/11/2019 à 07h40 par Prudence ETOU

Les partisans du FPI ne voient personne d'autre à présenter aux élections présidentielles de 2020 si ce n'est l' <<entre-temps >> détenu de la CPI. 

Historien de formation, Laurent Gbagbo est un homme d'État ivoirien. Il s'est par la suite ingéré dans la conquête du fauteuil présidentiel et crée en 1982 le Front Populaire Ivoirien (FPI), parti au nom du quel il fut élu président de la République ivoirienne le 22 octobre 2000. C'était contre son prédécesseur le général Robert Guéï, avec 59,36 % des voix.

 

Il s'est présenté pour la troisième fois consécutive aux élections de 2010 qui l'opposait à Alassane Ouattara. Ce dernier fut proclamé président le 2 décembre, avec 54 % des voix, chiffres qui n'ont pas été validés par le Conseil constitutionnel. Laurent Gbagbo n'était alors pas prêt à laisser son poste, raison de son arrestation par les forces de son rival. Ainsi, depuis le 30 novembre 2011 il a été inculpé par la Cour Pénale Internationale pour crimes contre l'humanité.

 

Sept ans après que Laurent Gbagbo soit transféré devant la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes contre l’humanité, trois ans après le début de son procès et après 231 rudes audiences, il est désormais acquitté. Plus qu'une joie immense pour ses partisans qui ne voient personne d'autre à la tête du parti que l'homme de 74 ans. Pour beaucoup, l'ancien président ivoirien ne veut regagner son pays et son parti que pour réconcilier ses concitoyens.

 

Ainsi, pour ses partisans, sauf cas de force majeure l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo en attente de son éventuel procès en appel devant la Cour pénale internationale (CPI) sera le candidat du Front populaire ivoirien (FPI) aux  élections présidentielles de 2020 en Côte d’Ivoire.

 

L'information a été lâchée le samedi 16 novembre 2019 à l'occasion de la finale d'un événement sportif dans le Lôh-Djiboah. L'ancien ministre de la Défense, ex-député de la Commune de Marcory, Moïse Lida Kouassi a alors révélé que le Front populaire ivoirien, parti dont il est vice-président, ne connaîtra aucun autre candidat si ce n’est Laurent Gbagbo, l’ancien détenu de la prison de Scheveningen à la Haye.

 

«C’est Laurent Gbagbo ou rien. On n’a pas d’autre candidat. S’il y a des élections ici, il n’y a pas d’autre candidat. C’est Laurent Gbagbo, notre seul et unique candidat aux présidentielles. Qu’il soit venu ou qu’il ne soit pas venu, Laurent Gbagbo est notre candidat », a allégé Moïse Lida Kouassi, enseignant à la faculté des lettres et des sciences humaines de l'Université de Cocody-Abidjan.

 

Il est à rappeler que même si Laurent Gbagbo a été acquitté de ses peines, un autre procès en appel l'attend de pieds fermes et personne ne saura prédire avec exactitude ce qui en sortira. Cette situation met gravement en cause les chances du fondateur du FPI, de regagner son pays avant le prochain scrutin présidentiel prévu pour si peu, octobre 2020.

 

Une autre situation est à ne pas écarter et à ne surtout pas oublier. En effet, l'ancien chef d'État ivoirien a été condamné à Abidjan à 20 ans de prison pour braquage de l’agence locale de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO).

 

Curieusement le parti de Laurent Gbagbo est au courant de toutes ces affaires concernant le chef du FPI mais n'est pourtant pas prêt à opter pour une solution autre que de présenter l'homme de 74 ans au scrutin attendu pour moins d'un an.

 

À Moïse Lida Kouassi encore de poursuivre: « On a vu en Tunisie, quelqu’un qui était en prison être candidat. On l’a sorti de prison pour qu’il vienne battre campagne. C’est simple ! Kouamé N’Krumah était en prison quand il a été élu président, il est sorti de prison pour aller à la présidence. Nelson Mandela, 27 ans en prison, est sorti de prison pour aller à la présidence. Notre Mandela, Laurent Gbagbo est un super Mandela ». Ce fut une occasion pour l'ancien ministre de la Défense de faire valoir les chances de celui en qui il voit un meilleur teneur du FPI à la tête du gouvernement ivoirien.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

RDC: un fonctionnaire accusé d'avoir détourné 8 milliards 250 millions FCFA

21/11/2020

RDC: un fonctionnaire...

Abdallah Bilenge, le directeur général de la Régie...
Burkina Faso : 5 choses à savoir sur la présidentielle de ce dimanche

21/11/2020

Burkina Faso :...

Dans l’ancienne Haute-Volta, les hommes intègres regagneront...
Sénégal : 100 migrants sénégalais périssent encore en mer, ce samedi

21/11/2020

Sénégal :...

Une pirogue, qui a chaviré a encore...
États-Unis : L’aîné de la famille Trump positif à la Covid

21/11/2020

États-Unis :...

Les mauvais vents n’ont visiblement pas encore...
Sénégal - Justice :  Un imam au cœur d’une rocambolesque affaire de mœurs

21/11/2020

Sénégal –...

« Je sais, en mon âme et...
TOGO/Que sait-on du Général Seyi Mémène?

21/11/2020

TOGO/Que sait-on...

  L'homme dans la vie est marqué...
Voici la bagarre entre entre Fallou, Ouzin Keita et Pawlish après l’émission « Confrontation » (Vidéo)

21/11/2020

Voici la...

Les téléspectateurs de la télévision 2stv ont...
10 000 problèmes détruit Niang Kharagne : «Modone Snap Khou... »

21/11/2020

10 000...

Les téléspectateurs de la télévision 2stv ont...
Guy Marius Sagna : “Le peuple sénégalais est encore accusé, critiqué pour préférer les Pawlish, Ouzin Keïta…”

21/11/2020

Guy Marius...

Le peuple sénégalais est encore accusé, critiqué...
Suite et fin de la phase aller du championnat masculin de handball

21/11/2020

Suite et...

Suite et fin de la phase aller...
Probable reprise des activités sportives au Togo.

21/11/2020

Probable reprise...

Sport/ Probable reprise des activités sportives au...
Kurt Okraku au poste du deuxieme vice president

21/11/2020

Kurt Okraku...

Football/UFOA-B: Kurt Okraku au poste du deuxième...
Banou Diawara, attaquant d'ASEC Mimosas parle de son parcours.

21/11/2020

Banou Diawara,...

BANOU DIAWARA, Attaquant ASEC Mimosas parle de...
L’attaquant sénégalais de Reims, Boulaye Dia, évoque son avenir

21/11/2020

L’attaquant sénégalais...

Jusqu'à ce vendredi et le doublé de...
Réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) sous la Présidence du Chef de l’Etat

21/11/2020

Réunion du...

Le Président de la République, Alassane OUATTARA,...
Communiqué de M. Henri Konan Bédié, président du PDCI

21/11/2020

Communiqué de...

COMMUNIQUE DU PRESIDENT DU PDCI-RDA, PRESIDENT DE...
Le Général Mèmène n'est plus

21/11/2020

Le Général...

Togo/ Football : le Général Mèmène n'est...
PSG coule face à Monaco

21/11/2020

PSG coule...

Ligue 1/ Le PSG coule face à...
Bédié suspend le dialogue avec Ouattara : Soro réagit

21/11/2020

Bédié suspend...

Le leader de Générations et peuples solidaires...
Côte d’Ivoire : les évêques encouragent le dialogue entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié

21/11/2020

Côte d’Ivoire :...

Après un conseil tenu ce 18 au...

Les partisans du FPI ne voient personne d'autre à présenter aux élections présidentielles de 2020 si ce n'est l' <<entre-temps >> détenu de la CPI. 

Historien de formation, Laurent Gbagbo est un homme d'État ivoirien. Il s'est par la suite ingéré dans la conquête du fauteuil présidentiel et crée en 1982 le Front Populaire Ivoirien (FPI), parti au nom du quel il fut élu président de la République ivoirienne le 22 octobre 2000. C'était contre son prédécesseur le général Robert Guéï, avec 59,36 % des voix.

 

Il s'est présenté pour la troisième fois consécutive aux élections de 2010 qui l'opposait à Alassane Ouattara. Ce dernier fut proclamé président le 2 décembre, avec 54 % des voix, chiffres qui n'ont pas été validés par le Conseil constitutionnel. Laurent Gbagbo n'était alors pas prêt à laisser son poste, raison de son arrestation par les forces de son rival. Ainsi, depuis le 30 novembre 2011 il a été inculpé par la Cour Pénale Internationale pour crimes contre l'humanité.

 

Sept ans après que Laurent Gbagbo soit transféré devant la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes contre l’humanité, trois ans après le début de son procès et après 231 rudes audiences, il est désormais acquitté. Plus qu'une joie immense pour ses partisans qui ne voient personne d'autre à la tête du parti que l'homme de 74 ans. Pour beaucoup, l'ancien président ivoirien ne veut regagner son pays et son parti que pour réconcilier ses concitoyens.

 

Ainsi, pour ses partisans, sauf cas de force majeure l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo en attente de son éventuel procès en appel devant la Cour pénale internationale (CPI) sera le candidat du Front populaire ivoirien (FPI) aux  élections présidentielles de 2020 en Côte d’Ivoire.

 

L'information a été lâchée le samedi 16 novembre 2019 à l'occasion de la finale d'un événement sportif dans le Lôh-Djiboah. L'ancien ministre de la Défense, ex-député de la Commune de Marcory, Moïse Lida Kouassi a alors révélé que le Front populaire ivoirien, parti dont il est vice-président, ne connaîtra aucun autre candidat si ce n’est Laurent Gbagbo, l’ancien détenu de la prison de Scheveningen à la Haye.

 

«C’est Laurent Gbagbo ou rien. On n’a pas d’autre candidat. S’il y a des élections ici, il n’y a pas d’autre candidat. C’est Laurent Gbagbo, notre seul et unique candidat aux présidentielles. Qu’il soit venu ou qu’il ne soit pas venu, Laurent Gbagbo est notre candidat », a allégé Moïse Lida Kouassi, enseignant à la faculté des lettres et des sciences humaines de l'Université de Cocody-Abidjan.

 

Il est à rappeler que même si Laurent Gbagbo a été acquitté de ses peines, un autre procès en appel l'attend de pieds fermes et personne ne saura prédire avec exactitude ce qui en sortira. Cette situation met gravement en cause les chances du fondateur du FPI, de regagner son pays avant le prochain scrutin présidentiel prévu pour si peu, octobre 2020.

 

Une autre situation est à ne pas écarter et à ne surtout pas oublier. En effet, l'ancien chef d'État ivoirien a été condamné à Abidjan à 20 ans de prison pour braquage de l’agence locale de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO).

 

Curieusement le parti de Laurent Gbagbo est au courant de toutes ces affaires concernant le chef du FPI mais n'est pourtant pas prêt à opter pour une solution autre que de présenter l'homme de 74 ans au scrutin attendu pour moins d'un an.

 

À Moïse Lida Kouassi encore de poursuivre: « On a vu en Tunisie, quelqu’un qui était en prison être candidat. On l’a sorti de prison pour qu’il vienne battre campagne. C’est simple ! Kouamé N’Krumah était en prison quand il a été élu président, il est sorti de prison pour aller à la présidence. Nelson Mandela, 27 ans en prison, est sorti de prison pour aller à la présidence. Notre Mandela, Laurent Gbagbo est un super Mandela ». Ce fut une occasion pour l'ancien ministre de la Défense de faire valoir les chances de celui en qui il voit un meilleur teneur du FPI à la tête du gouvernement ivoirien.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire