COP 25: un nouveau pays se porte candidat, après le retrait du Brésil et du Chili


Video player

La peur avait quelque peu gagné les organisateurs de la COP 25 au sujet du pays qui organiserait la rencontre. Finalement, l’Espagne a été retenue en lieu et place du Chili.

Mercredi dernier, Sebastian Piñera, le président Chilien avait renoncé à accueillir la 25è Conférence mondiale sur le climat, Cop 25. Un désistement qui faisait suite à la contestation sociale dans le pays, alors que l’événement était prévu du 2 au 13 décembre à Santiago, la capitale.

M. Piñera avait annoncé à la même occasion que l’Espagne se portait volontaire pour recevoir cet événement. L’ONU a finalement opté pour le pays Ibérique d’autant plus qu’elle n’en avait pas vraiment le choix, et que l’offre Espagnole était alléchante, en ce sens qu’elle se proposait d’organiser la Cop 25 aux mêmes dates que précédemment , c’est à dire du 2 au 13 décembre.

Cop 25 dans le texte 1024x585 - COP 25: un nouveau pays se porte candidat, après le retrait du Brésil et du Chili

“Nous sommes heureux d’annoncer que le bureau de la COP a convenu que la #COP25 aura lieu du 2 au 13 décembre à Madrid en Espagne”, a tweeté Patricia Espinosa, la responsable climat de l’ONU.

L’annonce faite vendredi met fin à une longue série d’incertitudes sur la tenue de cet événement annuel sur le climat.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire