Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Chine/Coronavirus : Les étudiants africains se sentent négligés par leurs gouvernements
10/02/2020 à 14h58 par Le Boy

A l’exception de l’Algérie, du Maroc, de la Tunisie, de l’Egypte et de la Mauritanie, aucun pays africain n’a rapatrié ses étudiants depuis le début de l'épidémie du coronavirus en Chine.

« On dirait un film d’horreur », frissonne, Joseph Kacou en observant par sa fenêtre la rue silencieuse, un axe autrefois bondé, en plein centre-ville de Wuhan. Dans son frigo, « il ne reste que du poulet pour 5 jours. Après quoi, je devrai retourner en bas si je ne veux pas mourir de faim », lance-t-il. Cela fait 3 semaines que ce jeune Ivoirien, en première année de master en commerce international à l’université de Wuhan, vit enfermé dans son appartement.

« La dernière fois que je suis sorti, les étalages étaient presque vides, tout le monde faisait la queue. Quand une femme sans masque a pénétré dans le supermarché, c’était la panique ! », se souvient-il, redoutant le jour où il devra remettre un pied dehors. Il faudra alors marcher trente minutes au moins jusqu’au seul magasin ouvert du quartier. Ni les métros, ni les bus, ni les taxis ne sont autorisés à circuler dans la ville mise en quarantaine le 23 janvier par le gouvernement chinois afin de freiner l’épidémie.

« Je crains pour ma vie. Je suis en stress permanent. Je veux rentrer à la maison, martèle-t-il. Avec mes 96 compatriotes de Wuhan, on a dit aux autorités ivoiriennes que l’on veut être rapatrié. Ils prétendent négocier avec le gouvernement chinois, mais ça fait deux semaines et toujours rien. On ne veut pas mourir ici  ».

Sa peur est partagée par de nombreux camarades africains. Des voix qui désormais portent en Chine et au-delà. Les Africains représentent la 2e population étudiante du pays après les Asiatiques. Les dernières statistiques du ministère de l’éducation font état de 81 562 étudiants africains sur le territoire en 2018. Un bond impressionnant depuis 2003 où ils n’étaient que 1 793.

« Les gouvernements africains doivent montrer plus de solidarité entre eux pour nous venir en aide. Je pense qu’ils pourraient coordonner un rapatriement commun, du moins entre pays voisins. Au Mali, mon pays, ni les médias, ni la société civile, ni le gouvernement ne s’intéressent à notre sort. Personne n’a essayé de nous contacter », affirme Boulaye Dembélé,  un étudiant de 24 ans.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Probable reprise des activités sportives au Togo

21/11/2020

Probable reprise...

Football/UFOA-B: Kurt Okraku au poste du deuxième...
Banou Diawara, attaquant d'ASEC Mimosas parle de son parcours.

21/11/2020

Banou Diawara,...

BANOU DIAWARA, Attaquant ASEC Mimosas parle de...
L’attaquant sénégalais de Reims, Boulaye Dia, évoque son avenir

21/11/2020

L’attaquant sénégalais...

Jusqu'à ce vendredi et le doublé de...
Réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) sous la Présidence du Chef de l’Etat

21/11/2020

Réunion du...

Le Président de la République, Alassane OUATTARA,...
Communiqué de M. Henri Konan Bédié, président du PDCI

21/11/2020

Communiqué de...

COMMUNIQUE DU PRESIDENT DU PDCI-RDA, PRESIDENT DE...
Le Général Mèmène n'est plus

21/11/2020

Le Général...

Togo/ Football : le Général Mèmène n'est...
PSG coule face à Monaco

21/11/2020

PSG coule...

Ligue 1/ Le PSG coule face à...
Bédié suspend le dialogue avec Ouattara : Soro réagit

21/11/2020

Bédié suspend...

Le leader de Générations et peuples solidaires...
Côte d’Ivoire : les évêques encouragent le dialogue entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié

21/11/2020

Côte d’Ivoire :...

Après un conseil tenu ce 18 au...
Affi, Guikahué, cadres emprisonnés / Bédié annonce leur libération “dans quelques jours” avant tout dialogue avec Ouattara

21/11/2020

Affi, Guikahué,...

Henri Konan Bédié ne veut plus entendre...
Journée Internationale de l’Enfant : Kerozen Dj fait de nouveau parler son cœur

21/11/2020

Journée Internationale...

Ceci n’est plus un secret pour personne,...
Politique : Incroyable coup de tonnerre en Côte d'Ivoire

21/11/2020

Politique :...

Le président Henri Konan Bédié a suspendu...
Côte d’Ivoire / La France force Ouattara et l’opposition à collaborer dans un gouvernement

21/11/2020

Côte d’Ivoire...

La Côte d’Ivoire va-t-elle connaître un énième...
Le président Macron lance un ultimatum aux dirigeants musulmans français

21/11/2020

Le président...

Le président français Emmanuel Macron a lancé...
Franklin Nyamsi, Conseiller de Soro: “Macron est un voyou, un minable, un menteur”

21/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Le Conseiller Spécial de Guillaume Soro a...
Franklin Nyamsi appelle à la malédiction mystique d’Emmanuel Macron: “Que tous ceux qui peuvent faire des poupées Vaudou de lui pour le piquer le piquent”

21/11/2020

Franklin Nyamsi...

Le Conseiller de Guillaume Soro estimant que...
« La France a une part de l'Afrique en elle », estime Emmanuel Macron

21/11/2020

« La...

Pour le président de la République française,...
Me Affousiata Bamba réplique à Macron:” Ouattara est un dictateur vomi par 92 % de la population”

21/11/2020

Me Affousiata...

L’Avocate de Guillaume Soro a prévenu Emmanuel...
Nouvel An 2021 : Un Nouveau Départ Pour Le Monde ?

21/11/2020

Nouvel An...

Le nouvel an 2021, plus qu'un simple...
Le meurtre d'un Noir au Brésil déclenche des manifestations

21/11/2020

Le meurtre...

Le meurtre d'un Noir au Brésil déclenche...

A l’exception de l’Algérie, du Maroc, de la Tunisie, de l’Egypte et de la Mauritanie, aucun pays africain n’a rapatrié ses étudiants depuis le début de l'épidémie du coronavirus en Chine.

« On dirait un film d’horreur », frissonne, Joseph Kacou en observant par sa fenêtre la rue silencieuse, un axe autrefois bondé, en plein centre-ville de Wuhan. Dans son frigo, « il ne reste que du poulet pour 5 jours. Après quoi, je devrai retourner en bas si je ne veux pas mourir de faim », lance-t-il. Cela fait 3 semaines que ce jeune Ivoirien, en première année de master en commerce international à l’université de Wuhan, vit enfermé dans son appartement.

« La dernière fois que je suis sorti, les étalages étaient presque vides, tout le monde faisait la queue. Quand une femme sans masque a pénétré dans le supermarché, c’était la panique ! », se souvient-il, redoutant le jour où il devra remettre un pied dehors. Il faudra alors marcher trente minutes au moins jusqu’au seul magasin ouvert du quartier. Ni les métros, ni les bus, ni les taxis ne sont autorisés à circuler dans la ville mise en quarantaine le 23 janvier par le gouvernement chinois afin de freiner l’épidémie.

« Je crains pour ma vie. Je suis en stress permanent. Je veux rentrer à la maison, martèle-t-il. Avec mes 96 compatriotes de Wuhan, on a dit aux autorités ivoiriennes que l’on veut être rapatrié. Ils prétendent négocier avec le gouvernement chinois, mais ça fait deux semaines et toujours rien. On ne veut pas mourir ici  ».

Sa peur est partagée par de nombreux camarades africains. Des voix qui désormais portent en Chine et au-delà. Les Africains représentent la 2e population étudiante du pays après les Asiatiques. Les dernières statistiques du ministère de l’éducation font état de 81 562 étudiants africains sur le territoire en 2018. Un bond impressionnant depuis 2003 où ils n’étaient que 1 793.

« Les gouvernements africains doivent montrer plus de solidarité entre eux pour nous venir en aide. Je pense qu’ils pourraient coordonner un rapatriement commun, du moins entre pays voisins. Au Mali, mon pays, ni les médias, ni la société civile, ni le gouvernement ne s’intéressent à notre sort. Personne n’a essayé de nous contacter », affirme Boulaye Dembélé,  un étudiant de 24 ans.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire