Burkina Faso : les enfants soldats ont tué au moins 138 personnes


Video player

Un groupe de jeunes garçons aurait aidé à mener une attaque au Burkina Faso qui a fait au moins 138 morts. L’attaque de début juin dans le village de Solhan, dans le nord-est, a fait au moins 138 morts.

Il s’agit de l’un des massacres les plus meurtriers depuis des années dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, qui a eu du mal à repousser de multiples insurrections, notamment de groupes liés à al-Qaïda et à l’État islamique, selon le Washington Post.

L’attaque dans le village de Solhan, dans le nord-est, a été principalement perpétrée par des enfants âgés de 12 à 14 ans, a déclaré cette semaine aux journalistes le porte-parole du gouvernement, Ousseni Tamboura. « Nous sommes alarmés par la présence d’enfants au sein de groupes armés », a déclaré Sandra Lattouf, représentante de l’UNICEF au Burkina Faso, dans un communiqué au Post.

« Alors qu’ils vivent parmi des acteurs armés, les enfants subissent des formes inadmissibles de violence, notamment des violences physiques et sexuelles ou un niveau élevé d’expériences traumatisantes. »

 

La crise au Burkina Faso a fait des centaines de morts et déplacé plus de 1,2 million de personnes, dont 61% d’enfants, selon l’UNICEF. Une école sur 10 a fermé, ce qui a touché plus de 300 000 enfants.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire