Boko Haram a de nouveau frappé au Niger


Video player

Deux militaires et deux civils ont été tués dans une attaque attribuée au groupe djihadiste Boko Haram à Diffa, dans le Sud-est du Niger.

Deux militaires et deux civils ont été tués, ce vendredi 28 mai, dans une attaque attribuée au groupe djihadiste Boko Haram à Diffa, dans le Sud-Est du Niger, un  pays d’Afrique de l’Ouest. Selon un bilan provisoire, un gendarme, un policier et deux civils ont été tués dans l’attaque.

« Ce vendredi 28 mai 2021, aux environs de 17h00 (16h GMT), un groupe des éléments de Boko Haram à bord de plusieurs véhicules et quelques motos ont fait une incursion dans la commune urbaine de Diffa », a rapporté le mouvement de veille sécuritaire de la société civile « Urgence Diffa ».

Une source sécuritaire, qui a requis l’anonymat, a confirmé à Anadolu l’attaque, ajoutant que les assaillants ont été repoussés grâce à des moyens aériens mobilisés par l’armée nigérienne. Jusqu’en fin de matinée, ce samedi, les autorités nigériennes n’ont pas effectué de sortie officielle en lien avec cette attaque meurtrière.

A noter que jeudi, trois militaires nigériens avaient perdu la vie dans l’explosion d’une mine, à Boni, une localité située près de la frontière du Burkina Faso. Le même jour, deux personnes perdu la vie et une autre portée disparue dans une attaque menée par plusieurs hommes armés non identifiés, dans le village de Tialboanga, dans l’Est du Burkina Faso.

Rappelons que le lundi 17 mai 2021, six militaires avaient été blessés lors d’un assaut lancé par le groupe djihadiste Boko Haram dans la région de Diffa, au Sud-Est du Niger.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Boko Haram a de nouveau frappé au Niger Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire