Anonymous pirate des radios de police pour y diffuser “Fuck the police” de N.W.A


Video player
Une façon pour le célèbre mouvement hacktiviste de s’indigner de la mort de George Floyd, un Afro-Américain tué lors d’un contrôle policier à Minneapolis la semaine dernière.
Alors que l’Amérique s’embrase suite à cette nouvelle bavure policière, le groupe de hackers Anonymous a fait son retour sur le devant de la scène en menaçant la police de Minneapolis dans une vidéo publiée ce vendredi sur les réseaux sociaux. Dans ce clip d’environ quatre minutes, le groupe montre plusieurs scènes d’actes de violences prétendument commis par des policiers de Minneapolis à l’encontre d’Afro-Américains. Un homme portant le masque de Guy Fawkes, emblème iconique du mouvement, s’adresse ensuite, face caméra, à la police de Minneapolis et la menace “d’exposer ses nombreux crimes au monde.”
Soutien au mouvement “Black Lives Matter”
Le groupe de hackers a également apporté son soutien au mouvement antiraciste “Black Lives Matter” via un message publié ce dimanche sur Twitter.
“Nous sommes solidaires avec les manifestants et les révolutionnaires qui se battent contre l’oligarchie américaine, qui se battent contre l’injustice d’un système raciste massivement corrompu qui a perduré pendant des générations. #BlackLivesMatter.”
Comme le relaie New Musical Express, les Anonymous ont pris le contrôle des radios de la police de Chicago pour diffuser la chanson équivoque  “Fuck the police” du mythique groupe de rap N.W.A. Le message est on ne peut plus clair...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire