Amarjeet Sada, le plus jeune tueur en série du monde


Video player

 

Bien que certaines des données sur ses meurtres soient gardées secrètes en raison de son jeune âge, les informations qui ont été partagées sont suffisantes pour choquer ceux qui viennent à elle.

Le petit Sada Amarjeet a commencé à assassiner un an avant d’être remis aux autorités.

Il n’avait que sept ans lorsqu’il a tué quelqu’un pour la première fois. C’est ainsi qu’amarjeet Sada a fait le premier pas pour devenir le plus jeune tueur en série de tous les temps. À l’âge de huit ans, l’enfant né dans le Bihar, en Inde, a fait trois morts. Né en 1998, Amarjeet Sada vivait avec sa famille dans le district de Begusaray. Comme la famille vivait dans l’extrême pauvreté, ils ont finalement déménagé à Mushahari, où leur père avait trouvé un emploi.

C’est alors que l’enfant indien a commis le premier meurtre.  Selon les rapports locaux, c’est en 2006 qu’Amarjeet Sada a tué son cousin de six ans. Peu de temps après, il a tué sa sœur, âgée de seulement huit mois. Selon un oncle, les crimes commis par Amarjeet Sada étaient connus de la famille.

Pourtant, ils ont toujours été considérés comme des affaires familiales, quelque chose qui n’avait pas besoin d’une plainte auprès des autorités. Un an plus tard, en 2007, Amarjeet Sada aura de nouveau tué. Cette fois, une fillette de six mois nommée Kushboo, qui était la fille d’un couple voisin. La jeune fille dormait dans l’école de la petite ville pendant que sa mère allait faire quelques corvées et taches ménagères.

Quand la jeune fille a disparu, ceux qui connaissaient le passé d’Amarjeet, acabram pour l’avoir confronté à la disparition du bébé. Le jeune tueur aurait révélé le crime aux autorités locales, ne révélant aucun remords pour ce qu’il avait fait. Il n’a pas non plus eu de mal à révéler tous les détails de la mort, ainsi que l’endroit où la jeune fille a été enterrée.

Arrêté, il a avoué les deux meurtres précédents. L’agent Amit Lodha a même déclaré que l’enfant était un « cas psychiatrique » qui méritait une évaluation de la part de professionnels. En outre, il a été dit que les crimes avaient tous le même modus operandi. D’ailleurs, pendant l’interrogatoire, Amarjeet Sada n’a fait que rire en demandant des biscuits. Face aux meurtres, ses parents ont caché les preuves et « pris soin » de lui afin que personne ne sache qu’il avait été le protagoniste des crimes odieux.

Face à la protection des deux adultes, Sada, remis aux autorités, a volontiers raconté les anecdotes de leurs meurtres, demandant un dessert pour rendre son histoire plus « confortable ». De plus, les policiers ont été choqués d’entendre sa réponse honnête et sans problème après lui avoir demandé s’il avait été celui qui avait assassiné les trois enfants. Comme il s’agissait d’un délinquant mineur, les autorités locales ne pouvaient pas le traiter comme un adulte, de sorte qu’il n’a été condamné qu’à trois ans de prison.

Les professionnels disent que l’agressivité de Amarjeet sada peut être héréditaire

Am 300x165 - Amarjeet Sada, le plus jeune tueur en série du monde
Évaluée par des professionnels, Amarjeet Sada a été décrite comme une jeune femme souffrant de troubles. Ce qui, dans votre cas, se traduit par de la colère, de l’agressivité et de la violence. « Une telle agressivité peut être héréditaire et peut être causée par le niveau élevé de produits chimiques dans le cerveau », a révélé un psychologue qui travaille sur le processus. Le jeune tueur en série a finalement été détenu dans un orphelinat près de Munger. Selon la loi indienne, un enfant ne peut être condamné à mort ou envoyé en prison. Vous ne pouvez rester dans un orphelinat que jusqu’à l’âge de 18 ans. Selon certains rapports, Amarjeet Sada a passé trois ans en détention avant d’être libéré.

L’arrestation de Amarjeet

L’enfant est interrogé et la police a déclaré lors d’un entretien ultérieur que pendant l’interrogatoire, l’enfant avait beaucoup souri et demandé des biscuits. Puis, il a admis amusé d’avoir tué la petite Kushboo en la frappant avec une brique. Les parents d’Amarjeet ont également confirmé les meurtres de sa petite sœur et de son cousin. Les voisins de l’enfant ont déclaré qu’ils étaient toujours très prudents lorsqu’ils étaient avec l’enfant, car ils connaissaient ses instincts meurtriers.

Amarjeet a été placé dans un établissement et des évaluations psychiatriques ont montré qu’il souffre d’un trouble des conduites, qu’il ne sait pas reconnaître le bien du mal et qu’il prend plaisir à infliger de la douleur. En vertu de la loi indienne, un enfant ne peut être condamné à mort ou envoyé en prison. Il sera envoyé dans une institution où ils prendront soin de lui jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de dix-huit ans.

Amarjeet Sada, aujourd’hui

Amarjeet 300x267 - Amarjeet Sada, le plus jeune tueur en série du monde

Il a actuellement environ 21 ans; il ne sait pas où il se trouve, mais certaines théories prétendent qu’il a changé d’identité et qu’il mène une « vie tranquille » dans un autre pays.

1-Incident:

Amarjeet Sada - Amarjeet Sada, le plus jeune tueur en série du monde

Mais tout comme les villageois ont expliqué la vérité, les policiers ont également été choqués de découvrir que ce visage innocent cache un caractère cruel. Après une enquête, Amarjeet a avoué ses crimes et a expliqué comment il avait commis une série de meurtres dans le village.

 

 

 

 

Khushboo, un bébé de six mois retrouvé enterré dans la ville, est sa dernière victime signalée. Au cours de l’enquête, la mère du bébé, Chunchun Devi, a déclaré à la police qu’elle avait laissé le bébé dormir à l’école primaire. Au bout d’un moment, quand elle est revenue, le bébé était parti. Une recherche a donc été lancée pour retrouver le bébé.
Lorsque les villageois n’ont pas pu trouver le bébé, Amajit a dit aux villageois qu’il avait étranglé le bébé. Il a également emmené des villageois à l’endroit où il avait tué et enterré le bébé quelques heures plus tôt.

Les villageois ont immédiatement appelé la police pour enquêter sur l’affaire. Lorsque le petit garçon a été emmené au poste de police, il a continué à regarder les policiers avec des yeux froids. Après l’arrestation du garçon Amarjeet, la police l’a emmené au tribunal.

En vertu de la loi indienne, il a été condamné à être envoyé dans un foyer pour enfants jusqu’à ses 18 ans.

2 Enquêtes :

Les crimes d’Amarjeet sont connus de certains membres de la famille, mais on pense qu’ils

“La famille est importante”, a déclaré l’oncle d’Armaget.

Ils ne l’ont pas non plus emmené chez un médecin pour vérifier son état mental. Au cours de l’enquête, lorsque l’officier lui a demandé comment il avait commis un tel meurtre, il a ri et a dit qu’il avait faim et qu’il avait besoin de quelque chose à manger.

La police lui a donné des biscuits. Après avoir mangé, il a dit à la police qu’il avait emmené les bébés dans une zone dégagée (champ) et les avait frappés au visage avec de lourdes briques. Il a continué à les frapper au visage jusqu’à ce qu’ils meurent. Après avoir confirmé que les corps ne respiraient plus, il les a recouverts de feuilles et de terre.

Amrjeet a également assassiné trois enfants. C’est la première fois que la police entend parler d’un tel incident. Même regarder son visage a effrayé beaucoup de gens. Après avoir été contrôlé par la police, il a été référé à un psychiatre.

Les médias ont également publié le vrai nom et la photo d’Amarjeet, même s’il est mineur. La police prend des précautions après le diagnostic du psychiatre

“Amarjeet est un tueur dangereux atteint de maladie mentale”

3 phrases :

Après une enquête, la police a reçu l’ordre de placer Amarjeet dans un foyer pour adolescents.

Il a été détenu à l’isolement dans un foyer pour mineurs, sans contact avec d’autres enfants. Le médecin qui a soigné Amarjeet dans cette affaire a déclaré qu’il souffrait d’un trouble mental connu sous le nom de “sadi*t”.

Dans ce trouble, les gens trouvent souvent de la joie à torturer et à blesser les autres. Et son médecin le recommande s’il reçoit un traitement et un traitement appropriés.

Pendant le séjour du mineur, il a reçu une thérapie et une thérapie de constellation, faisant de lui une personne socialement bénéfique et inoffensive.

4 Obstacles d’Amarjeet Sada :
Dans le cas de Sada, on lui a diagnostiqué un trouble du comportement qui l’empêchait de comprendre le bien et le mal. Il aime aussi torturer les autres car il est considéré comme un sadique.

Cependant, la loi indienne sur les mineurs lui interdit d’être accusé d’un crime. Afin de guérir sa maladie, la punition la plus importante était qu’il devait passer quelque temps dans un foyer pour enfants jusqu’à l’âge de dix-huit ans.

En 2016, il a été expulsé de la maison sous un faux nom. Son identité est inconnue et on ne sait pas où il se trouve.

5 Où est-il maintenant ?

En 2016, Amarjeet Sada a été libéré le jour de son dix-huitième anniversaire. Actuellement, il a vingt-deux ans. Mais après sa libération, personne ne savait où il était allé ni où il se trouvait.

Peut-être qu’après la peine de libération, il a passé sa vie quotidienne quelque part en Inde ou dans un autre pays. Mais il est également possible qu’il continue à commettre des crimes comme avant. Mais pour les médias et le public, il n’y a pas de rapport clair sur Amarjeet.

Derniers mots :

Amarjeet Sada est considéré comme un cas particulier par la communauté internationale. De nombreuses familles ont perdu leurs pauvres bébés innocents à cause de lui. Dans tous les cas, la famille d’Amarjeet a fait plus de dégâts que lui. Il devrait être emmené chez un médecin pour un traitement afin de voir sa santé mentale.

Le problème est qu’ils cachent tout, ce qui entraîne la perte de nombreux êtres chers. De plus, le dossier familial d’Amarjeet est encore plus compliqué lorsqu’il tente de tuer sa sœur.

Pour plus de contenu, cliquez ici

 

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Amarjeet Sada, le plus jeune tueur en série du monde Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire