Zimbabwe : une femme de 40 ans épouse son fils de 23 ans


Video player

 

C’est une affaire qui incite les uns et les autres à donner leur opinion étant donné que cela pourrait être pris comme une déviance dans la société africaine. C’est une histoire d’amour particulière au Zimbabwe entre cette femme de 40 ans ayant pris l’initiative de se marier à son fils de 23 ans. Un enfant est sur le point d’être issu de cette relation incestueuse au vu des valeurs fondamentales de l’Afrique.

Cela va sans dire, cette histoire donne froid dans le dos. Une femme de 40 ans appelée Betty Mbereko a jeté les grappins sur son propre fils Farai Mbereko, âgé de 23 ans. Tous les deux justifient leur mariage par l’amour. C’est ce sentiment qui les aurait poussés à dévier les valeurs de base de l’Afrique. La dame a commencé à développer des sentiments d’amour dépourvu de tout lien maternel envers sa progéniture après le décès de son mari.

Lire aussi : Zimbabwe : un homme prend sa belle-mère comme seconde épouse

La veuve a décidé d’enfreindre les règles coutumières qui régissent la communauté zimbabwéenne. Après le défunt de son mari, la coutume la prédestine à un mariage avec le frère de son défunt époux. Betty Mbereko a refusé de se plier aux exigences des mœurs de sa communauté. Elle a plutôt convolé en justes noces avec son fils. La dame entretenait sa relation inceste en catimini avec sa progéniture. Elle en a finalement eu marre de cacher sa liaison aux membres de la famille.

 

Betty Mbereko a fini par tout révéler au grand jour. Après 6 mois de mariage, la femme c’est-à-dire la mère attend un fils de Farai Mbereko, son fils. La grossesse est déjà âgée de 6 mois. Bientôt, ce petit garçon découvrira qu’il est la progéniture de sa grand-mère et de son grand frère. D’ailleurs, le couple n’éprouve aucun remord et ne se sent aucunement gêné par les opinions critiques de leur entourage.

Lire aussi : Une Zimbabwéenne utilise le taekwondo pour lutter contre le mariage des enfants

Convoquée devant le tribunal traditionnel, la femme soutient avoir élevé son fils seule. Pour elle, c’est tout à fait juste de profiter des fruits de ses efforts. Le jeune homme de 23 ans également est d’accord et soutient sa mère dans cette aventure. Ils ont été bannis du village par le conseil de la chefferie.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Zimbabwe : une femme de 40 ans épouse son fils de 23 ans Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆
Mots clés:, , ,

Laisser votre commentaire