Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Washington : un squelette découvert dans un sous-sol serait celui d’un ancien esclave
15/02/2020 à 13h56 par Prudence ETOU

Des squelettes ont été mis au jour à Washington, dans le sous-sol d'une maison lors d'un travail mené par une équipe d'ouvriers. Ces ossements qui remontent au 19ème siècle, pourraient indiquer la présence d'un ancien cimetière, et seraient possiblement ceux d'anciens esclaves, notamment un, devenu un prospère investisseur.

 

C'est dans le quartier de Georgetown à Washington D.C. , des travaux conduits par des ouvriers ont permi de ramener en surface des ossements humains datant de près de deux siècles. Informés sur place, la police et une équipe de spécialistes ont été dépêchés sur les lieux. Il a très vite été établi que ces quatre squelettes découverts ne datent pas de si peu.

 

Interrogé sur la question par The Georgetowner, Ruth Trocolli, archéologue du Historic Preservation Office de Washington D.C, a estimé que ses ossements humains remonteraient aux années 1830. Des analyses plus approfondies sont en cours pour confirmer cette déclaration de l'archéologue. Toutefois, cette découverte révélée au 3317 Q Street NW n'est pas étonnant, ni inédit surtout dans cette rue qui compte plus de 3000 pâtés de maisons.

 

Pareillement, des squelettes humains encore intacts avaient été découverts par le passé dans des maisons de Q Street, y compris à proximité de celle où la nouvelle vient d'être faite. Selon les historiens, l'origine de ces ossements anciens n'est pas trop difficile à établir. Â en croire ces derniers, les lieux sont à proximité du Volta Park , le site d'un ancien cimetière presbytérien.

 

Même si beaucoup de sources rapportent que les ossements quelque peu fréquemment découverts dans ce quartier de Washington seraient ceux de noirs, anciens esclaves, les études primaires sur cette nouvelle découverte laissent prétendre qu'un des squelettes dernièrement mis en surface pourrait appartenir à un homme prospère, préalablement esclave noir.

 

D'après le spécialiste, ce squelette pourrait appartenir à Yarrow Mamout, un ancien esclave originaire de Guinée qui a vécu en Georgetown jusqu'en 1823. L'homme présumé est connu pour avoir retrouvé sa liberté quand il avait 60 ans, ce après 40 ans de servitude, et être par après devenu un prospère entrepreneur, tout comme un des meilleurs nageurs de l'époque.

 

Sur les faits, Jerry McCoy, bibliothécaire de la D.C. Public Library, a expliqué que : "C'était un homme instruit. Il savait lire et parler l'arabe. Il avait été kidnappé en Afrique de l’ouest et ramené dans le Maryland", sans toutefois manquer de préciser que ses talents de nageur lui avaient permis d'accéder au rang de "légende locale". C'est donc grâce à l'argent gagné depuis sa libération que Yarrow Mamout avait réussi à s'acheter une propriété au 3324 Dent Place NW. Un achat qui a évidemment permi à l'ancien esclave d'effectuer une mutation entre sa vie pénible du passé et celle d'un grand entrepreneur.

 

"Le rêveur en moi espère qu'ils seront peut-être capables de réaliser une analyse ADN et confirmer d'une façon ou d'une autre que l'un de ses ossements appartient effectivement à Yarrow", a confié Jerry McCoy dans un interview au Dcist. Puis de poursuivre plus tard en conclusion que "l'histoire se trouve littéralement sous les pieds des habitants".

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Des squelettes ont été mis au jour à Washington, dans le sous-sol d'une maison lors d'un travail mené par une équipe d'ouvriers. Ces ossements qui remontent au 19ème siècle, pourraient indiquer la présence d'un ancien cimetière, et seraient possiblement ceux d'anciens esclaves, notamment un, devenu un prospère investisseur.

 

C'est dans le quartier de Georgetown à Washington D.C. , des travaux conduits par des ouvriers ont permi de ramener en surface des ossements humains datant de près de deux siècles. Informés sur place, la police et une équipe de spécialistes ont été dépêchés sur les lieux. Il a très vite été établi que ces quatre squelettes découverts ne datent pas de si peu.

 

Interrogé sur la question par The Georgetowner, Ruth Trocolli, archéologue du Historic Preservation Office de Washington D.C, a estimé que ses ossements humains remonteraient aux années 1830. Des analyses plus approfondies sont en cours pour confirmer cette déclaration de l'archéologue. Toutefois, cette découverte révélée au 3317 Q Street NW n'est pas étonnant, ni inédit surtout dans cette rue qui compte plus de 3000 pâtés de maisons.

 

Pareillement, des squelettes humains encore intacts avaient été découverts par le passé dans des maisons de Q Street, y compris à proximité de celle où la nouvelle vient d'être faite. Selon les historiens, l'origine de ces ossements anciens n'est pas trop difficile à établir. Â en croire ces derniers, les lieux sont à proximité du Volta Park , le site d'un ancien cimetière presbytérien.

 

Même si beaucoup de sources rapportent que les ossements quelque peu fréquemment découverts dans ce quartier de Washington seraient ceux de noirs, anciens esclaves, les études primaires sur cette nouvelle découverte laissent prétendre qu'un des squelettes dernièrement mis en surface pourrait appartenir à un homme prospère, préalablement esclave noir.

 

D'après le spécialiste, ce squelette pourrait appartenir à Yarrow Mamout, un ancien esclave originaire de Guinée qui a vécu en Georgetown jusqu'en 1823. L'homme présumé est connu pour avoir retrouvé sa liberté quand il avait 60 ans, ce après 40 ans de servitude, et être par après devenu un prospère entrepreneur, tout comme un des meilleurs nageurs de l'époque.

 

Sur les faits, Jerry McCoy, bibliothécaire de la D.C. Public Library, a expliqué que : "C'était un homme instruit. Il savait lire et parler l'arabe. Il avait été kidnappé en Afrique de l’ouest et ramené dans le Maryland", sans toutefois manquer de préciser que ses talents de nageur lui avaient permis d'accéder au rang de "légende locale". C'est donc grâce à l'argent gagné depuis sa libération que Yarrow Mamout avait réussi à s'acheter une propriété au 3324 Dent Place NW. Un achat qui a évidemment permi à l'ancien esclave d'effectuer une mutation entre sa vie pénible du passé et celle d'un grand entrepreneur.

 

"Le rêveur en moi espère qu'ils seront peut-être capables de réaliser une analyse ADN et confirmer d'une façon ou d'une autre que l'un de ses ossements appartient effectivement à Yarrow", a confié Jerry McCoy dans un interview au Dcist. Puis de poursuivre plus tard en conclusion que "l'histoire se trouve littéralement sous les pieds des habitants".

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire