Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
USA : Hillary Clinton critique sévèrement Bernie Sanders
22/01/2020 à 14h42 par Tritech Raheem

Clinton a attaqué sévèrement Bernie Sanders dans un documentaire qui sera diffusé en mars sur la plateforme américaine Hulu. Apparemment, son bras de fer avec Bernie Sanders n'a pas encore pris fin et elle l'a fait savoir.

Hillary Clinton a clairement démontré qu'elle n'est pas prête de s'entendre avec le sénateur indépendant du Vermont qui est d'ailleurs favori dans les sondages. “Il a été au Congrès pendant des années, il n’avait qu’un seul sénateur pour le soutenir. Personne ne l’aime, personne ne veut travailler avec lui, il n’a rien fait”, a lancé brutalement l’ancienne secrétaire d’État.

Clinton a également pris le parti d'Elizabeth Warren. Cette dernière a accusé Bernie Sanders, son concurrent démocrate, de lui avoir dit en privé qu’une femme ne pouvait pas battre Donald Trump dans les urnes en novembre. “C’est un mode de fonctionnement. Il a aussi dit que je n’étais pas qualifiée pour être présidente", a affirmé Clinton. “Ce n’est pas que lui, c’est toute la culture autour de lui, son équipe de campagne, ses partisans les plus connus, les attaques incessantes en ligne de ses supporters contre ses rivaux, surtout les femmes...”, a ajouté l'ancienne première dame.

Les internautes républicains comme démocrates n'ont pas hésité à réagir sur les réseaux sociaux après les déclarations de Clinton. Ces déclarations venant d'une ancienne sénatrice avait de quoi à surprendre. Ces propos de Hillary Clinton n'ont pas du tout été appréciés par les partisans du démocrate. Ces derniers ont mis en avant que Sanders est actuellement le candidat démocrate qui bénéficie le plus d’opinions favorables, de ce fait cette déclaration de Clinton n'est pas validée. Ses électeurs ont encore montré leur soutien infaillible au candidat. Comme soutien, ils ont hissé le mot-clé #ILikeBernie (“j’aime Bernie”, en français) en première place des sujets les plus discutés sur Twitter.

Lire aussi : Hillary Clinton se moque de la lettre de Donald Trump à Recep Tayyip Erdogan

Même un conseiller de Clinton pendant sa campagne de 2008, a également critiqué cette prise de parole brutale. Il estime que les démocrates avaient été incapables d'empêcher l'émergence de l’extrême droite ces 20 dernières années donc, il feraient bien d’accepter Bernie Sanders parmi eux pour se sauver.

Interrogé sur le sujet, Bernie Sanders, a répondu : “dans les bons jours, ma femme m’aime”. Il a ensuite estimé que Clinton avait le droit de penser ce qu’elle voulait mais selon lui, il était plus important de se concentrer sur le procès en destitution de Donald Trump. Avec cette tension qui est entrain de monter, Hillary Clinton n’a pas voulu dire si elle voterait pour Sanders au cas où il remporterait l’investiture.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Clinton a attaqué sévèrement Bernie Sanders dans un documentaire qui sera diffusé en mars sur la plateforme américaine Hulu. Apparemment, son bras de fer avec Bernie Sanders n'a pas encore pris fin et elle l'a fait savoir.

Hillary Clinton a clairement démontré qu'elle n'est pas prête de s'entendre avec le sénateur indépendant du Vermont qui est d'ailleurs favori dans les sondages. “Il a été au Congrès pendant des années, il n’avait qu’un seul sénateur pour le soutenir. Personne ne l’aime, personne ne veut travailler avec lui, il n’a rien fait”, a lancé brutalement l’ancienne secrétaire d’État.

Clinton a également pris le parti d'Elizabeth Warren. Cette dernière a accusé Bernie Sanders, son concurrent démocrate, de lui avoir dit en privé qu’une femme ne pouvait pas battre Donald Trump dans les urnes en novembre. “C’est un mode de fonctionnement. Il a aussi dit que je n’étais pas qualifiée pour être présidente", a affirmé Clinton. “Ce n’est pas que lui, c’est toute la culture autour de lui, son équipe de campagne, ses partisans les plus connus, les attaques incessantes en ligne de ses supporters contre ses rivaux, surtout les femmes...”, a ajouté l'ancienne première dame.

Les internautes républicains comme démocrates n'ont pas hésité à réagir sur les réseaux sociaux après les déclarations de Clinton. Ces déclarations venant d'une ancienne sénatrice avait de quoi à surprendre. Ces propos de Hillary Clinton n'ont pas du tout été appréciés par les partisans du démocrate. Ces derniers ont mis en avant que Sanders est actuellement le candidat démocrate qui bénéficie le plus d’opinions favorables, de ce fait cette déclaration de Clinton n'est pas validée. Ses électeurs ont encore montré leur soutien infaillible au candidat. Comme soutien, ils ont hissé le mot-clé #ILikeBernie (“j’aime Bernie”, en français) en première place des sujets les plus discutés sur Twitter.

Lire aussi : Hillary Clinton se moque de la lettre de Donald Trump à Recep Tayyip Erdogan

Même un conseiller de Clinton pendant sa campagne de 2008, a également critiqué cette prise de parole brutale. Il estime que les démocrates avaient été incapables d'empêcher l'émergence de l’extrême droite ces 20 dernières années donc, il feraient bien d’accepter Bernie Sanders parmi eux pour se sauver.

Interrogé sur le sujet, Bernie Sanders, a répondu : “dans les bons jours, ma femme m’aime”. Il a ensuite estimé que Clinton avait le droit de penser ce qu’elle voulait mais selon lui, il était plus important de se concentrer sur le procès en destitution de Donald Trump. Avec cette tension qui est entrain de monter, Hillary Clinton n’a pas voulu dire si elle voterait pour Sanders au cas où il remporterait l’investiture.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire