Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
USA : Hilary Clinton se moque de la lettre de Donald Trump à Recep Tayyip Erdogan
22/10/2019 à 11h29 par La redaction

L’ancienne candidate démocrate a partagé dimanche, 20 octobre 2019, sur les réseaux sociaux un courrier parodique apparu dans l’émission du présentateur vedette Jimmy Kimmel sur la chaîne ABC.

Dimanche, Hillary Clinton a tâclé avec humour Donald Trump, partageant une parodie de la lettre qu’il a envoyée à Recep Tayyip Erdogan pour le dissuader -en vain- de lancer une opération militaire dans le nord-est de la Syrie contre les forces kurdes.

Elle écrit une lettre imaginaire signée par le président John Fitzgerald Kennedy envoyé à Nikita Khrouchtchev en 1962, une parodie qui vise à se moquer de Donald Trump.

« Ne fais pas le con d’accord ? Retire tes missiles de Cuba », commence la lettre. « Tout le monde va dire “Yay ! Khrouchtchev ! C’est le meilleur “. Mais si vous ne le faites pas tout le monde dira “Quel trou du cul” et appellera votre pays poubelle “L’oignon soviétique” ». Vous me les cassez vraiment, là. Je vous passe un coup de bigo plus tard. Câlins, John Fitzgerald Kennedy.»

USA : Hilary Clinton se moque de la lettre de Donald Trump à Recep Tayyip Erdogan

Ce courrier humoristique a visiblement amusé Hillary Clinton, adversaire de Donald Trump à la présidentielle de 2016, qui a prétendu avoir “retrouvé [la lettre de John Fitzgerald Kennedy] dans les archives”.

En Fait, le président américain Donald Trump a écrit à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, le 9 octobre, une lettre au ton peu diplomatique pour tenter de le convaincre de cesser son offensive contre les Kurdes.

«J’ai travaillé dur pour résoudre certains de vos problèmes. Ne décevez pas le monde. Vous pouvez parvenir à un super accord. […] Vous serez du bon côté de l’histoire si vous faites ça de la bonne manière, compatissante. Elle vous considérera à jamais comme le diable si de bonnes choses n’arrivent pas. Ne soyez pas un sale type. Ne soyez pas bête!»

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’ancienne candidate démocrate a partagé dimanche, 20 octobre 2019, sur les réseaux sociaux un courrier parodique apparu dans l’émission du présentateur vedette Jimmy Kimmel sur la chaîne ABC.

Dimanche, Hillary Clinton a tâclé avec humour Donald Trump, partageant une parodie de la lettre qu’il a envoyée à Recep Tayyip Erdogan pour le dissuader -en vain- de lancer une opération militaire dans le nord-est de la Syrie contre les forces kurdes.

Elle écrit une lettre imaginaire signée par le président John Fitzgerald Kennedy envoyé à Nikita Khrouchtchev en 1962, une parodie qui vise à se moquer de Donald Trump.

« Ne fais pas le con d’accord ? Retire tes missiles de Cuba », commence la lettre. « Tout le monde va dire “Yay ! Khrouchtchev ! C’est le meilleur “. Mais si vous ne le faites pas tout le monde dira “Quel trou du cul” et appellera votre pays poubelle “L’oignon soviétique” ». Vous me les cassez vraiment, là. Je vous passe un coup de bigo plus tard. Câlins, John Fitzgerald Kennedy.»

USA : Hilary Clinton se moque de la lettre de Donald Trump à Recep Tayyip Erdogan

Ce courrier humoristique a visiblement amusé Hillary Clinton, adversaire de Donald Trump à la présidentielle de 2016, qui a prétendu avoir “retrouvé [la lettre de John Fitzgerald Kennedy] dans les archives”.

En Fait, le président américain Donald Trump a écrit à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, le 9 octobre, une lettre au ton peu diplomatique pour tenter de le convaincre de cesser son offensive contre les Kurdes.

«J’ai travaillé dur pour résoudre certains de vos problèmes. Ne décevez pas le monde. Vous pouvez parvenir à un super accord. […] Vous serez du bon côté de l’histoire si vous faites ça de la bonne manière, compatissante. Elle vous considérera à jamais comme le diable si de bonnes choses n’arrivent pas. Ne soyez pas un sale type. Ne soyez pas bête!»

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire