La RDC veut créer une usine de batteries pour les voitures électriques, quelques raisons d’y investir

La République Démocratique du Congo espère devenir un leader mondial dans la production de batteries pour les voitures électriques.

Les autorités congolaises ont annoncé cette ambition lors de la cérémonie d’ouverture du Forum « DRC – Africa Business Forum » à Kinshasa, mercredi 24 novembre.

C’est un grand pas en avant que la République Démocratique du Congo espère réaliser dans la production de batteries de véhicules électriques. Pour atteindre cet objectif, Kinshasa a mis l’accent sur ses gisements de matières premières, qui sont estimés à 400 millions de tonnes de lithium et 25 millions de tonnes de cobalt.

Le président du Congo (RDC) Félix Tshisekedi a annoncé lors de la cérémonie d’ouverture du« DRC – Africa Business Forum » que « la RDC est la destination la plus compétitive au monde pour installer des usines de fabrication de batteries ». « 8 000 milliards de dollars » aux revenus de la vente de véhicules électriques en 2025.

À lire aussi :
La RDC souscrit à la réforme de la CEEAC

Une étude menée par Bloomberg à la demande de ses partenaires de la République Démocratique du Congo montre clairement que le coût d’investissement dans l’industrie des batteries au Congo est relativement faible.

« Aux États-Unis, le coût d’investissement est évalué à 117 millions USD, 112 millions USD en Chine et 65 Millions USD en Pologne, tandis que pour le même type d’investissement (en RDC), les coûts sont évalués à 39 millions USD, soit trois fois moins cher qu’aux Etats-Unis et en Chine », a annoncé le ministre congolais de l’Industrie.

« Cet avantage-coût conféré par cette étude repose essentiellement sur l’accessibilité ́ des terrains mais aussi le coût de main-d’œuvre, même dans l’hypothèse d’un recours à la main-d’œuvre étrangère pendant les 5 premières années d’exploitation. En plus de la compétitivité ́reposant sur les coûts de production, la production des précurseurs de batterie en RDC a l’empreinte écologique la plus faible : les simulations indiquent des émissions de carbone en RDC de 20% inférieures à celles de la Chine », a-t-il ajouté.

À lire aussi :
Comment fructifier son argent ?

A noter que le « DRC – Africa Business Forum » est une conférence économique qui réunit le président zambien Hakainde Hichilema et de grandes entreprises telles que Tesla, Bosch, Panasonic, Mercedes, représentants de nombreux hommes politiques.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire