Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Une photo d’oignons jugée « trop sexy » et censurée par Facebook
11/10/2020 à 14h56 par Julien Kouevidjin


Le réseau social américain Facebook a récemment bloqué une photo d’oignons jugée trop sexy. Bien qu’il s’agisse d’une image montrant clairement des oignons, le filtre anti-nudité de Facebook n’a pas hésité à la sanctionner momentanément.

Lire aussi : Un politicien devient populaire après avoir publié plus de 10000 photos à la fois sur son compte Facebook

En effet, Quand Gaze Seed Co, un magasin canadien de semences et d’engrais a été surpris de voir sa publication d’une photo d’oignons, censurée par l’algorithme du réseau social Facebook, quoi que l’image ait été jugée « ouvertement sexuelle » pour la plateforme américaine.


« Je suppose que quelque chose dans les deux formes rondes pourrait être interprétée comme des seins ou quelque chose comme ça » a supposé Jackson McLean, directeur de l’entreprise en question en ajoutant tout de même qu’il pourrait s’agir d’une mauvaise interprétation du texte accompagnant la publication. « Extrêmement sucrés, doux et gros » pouvons-nous voir accompagné de la publication.


Finalement, Facebook a reconnu l’erreur et n’a pas manqué de la réparer en accordant la publication de l’image d’oignons à l’entreprise. Selon les explications de Meg Sinclair, chargé de communication chez Facebook, la variété de l’oignon, appelé Walla walla, n’était pas connue par l’algorithme automatisé de Facebook. Tel a été les arguments avancés par le chargé de communication chez Facebook Canada, pour expliquer ce malentendu.

Lire aussi : Facebook annonce l’ouverture d’un bureau à Lagos, au Nigéria

Toutefois, rappelons que ce n’est pas une première erreur de censure de la part du réseau social. En 2018, l’on avait assisté à une censure d’une des photos d’Emmanuel Macron en visite à Saint-Martin. Mais en ce temps, il était question de  « nudité et actes sexuels »

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI


Le réseau social américain Facebook a récemment bloqué une photo d’oignons jugée trop sexy. Bien qu’il s’agisse d’une image montrant clairement des oignons, le filtre anti-nudité de Facebook n’a pas hésité à la sanctionner momentanément.

Lire aussi : Un politicien devient populaire après avoir publié plus de 10000 photos à la fois sur son compte Facebook

En effet, Quand Gaze Seed Co, un magasin canadien de semences et d’engrais a été surpris de voir sa publication d’une photo d’oignons, censurée par l’algorithme du réseau social Facebook, quoi que l’image ait été jugée « ouvertement sexuelle » pour la plateforme américaine.


« Je suppose que quelque chose dans les deux formes rondes pourrait être interprétée comme des seins ou quelque chose comme ça » a supposé Jackson McLean, directeur de l’entreprise en question en ajoutant tout de même qu’il pourrait s’agir d’une mauvaise interprétation du texte accompagnant la publication. « Extrêmement sucrés, doux et gros » pouvons-nous voir accompagné de la publication.


Finalement, Facebook a reconnu l’erreur et n’a pas manqué de la réparer en accordant la publication de l’image d’oignons à l’entreprise. Selon les explications de Meg Sinclair, chargé de communication chez Facebook, la variété de l’oignon, appelé Walla walla, n’était pas connue par l’algorithme automatisé de Facebook. Tel a été les arguments avancés par le chargé de communication chez Facebook Canada, pour expliquer ce malentendu.

Lire aussi : Facebook annonce l’ouverture d’un bureau à Lagos, au Nigéria

Toutefois, rappelons que ce n’est pas une première erreur de censure de la part du réseau social. En 2018, l’on avait assisté à une censure d’une des photos d’Emmanuel Macron en visite à Saint-Martin. Mais en ce temps, il était question de  « nudité et actes sexuels »

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire