Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Pourquoi la mode des photos sexy ou nues des femmes africaines s’accélère sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Snapchat,…)?
19/10/2018 à 13h42 par La redaction

C'est la tendance de nos jours! Pour une raison ou une autre, les jeunes femmes africaines exhibent leurs corps sur les réseaux sociaux(Instagram, Facebook, Snapchat,...) à travers des photos sur les quelles elles sont nues ou presque. Les conséquences qui en découlent sont souvent désastreuses pour leur dignité mais rien ne semble pouvoir arrêter ce phénomène qui s'apparente parfois à une addiction.
Comment en sommes nous arrivés là et qu'est-ce qui peut bien pousser principalement la jeunesse africaine à s'y mettre en dépit des nombreux moeurs qui régissent notre continent? Nous reviendrons sur le fait que certaines de ces photos sont au départ privées mais se retrouvent sur la toile à l'insu des figurantes. Aujourd'hui nous parlerons de celles qui assument et le font en toute conscience; à croire que dans vingt (20) ans, même les photos de présentation professionelles se feront en bikini (lol).
Même si tout est psychologique, nous avons énuméré pour vous quatre raisons essentielles qui pourraient bien jutifier cette tendance pourtant décriée: Le désir de séduction, l'en vie de combler un vide affectif, la monétisation et le suivisme tout simplement.

- Le désir de séduction:

L'humain en général est guidé par un désir d'affirmation qui est encore plus poussé chez la femme qui doit incessamment séduire pour satisfaire son instinct féminin. La facilité que les réseaux sociaux et la technologie offrent de nos jours ne représente qu'un tremplin pour ces jeunes femmes qui voient en leurs corps l'arme fatale. Et bien on peut dire que leurs objectifs sont largement atteints dans la mesure où ces clichés sont parfois perçus comme des oeuvres d'art et circulent librement sur le web suscitant l'envie de la gent masculine. En bref, tout n'est que séduction mais le physique est-il le seul critère?

- L'envie de combler un vide affectif:
Oui ça peut paraître bien bizarre mais le manque d'affection et d'amour dans la vraie vie peut pousser à s'exhiber sur les réseaux sociaux. Cette situation pousse la jeune femme à tester la pertinence de ses atouts féminins qu'elle dévoilera bien sûr à travers des clichés osés. Si les likes et les commentaires virtuels semblent bien combler le vide, cette méthode dégénère très souvent en addiction car rien ne remplace vraiment les rapports physiques humains.

- La Monétisation:
Eh oui mesdames ne faîtes plus dans la gratuité; demandez conseil auprès des professionnelles du sexy (lol). Certains réseaux sociaux à l'instar d'Instagram rémunèrent désormais les comptes aux grands mombres d'abonnés et de likes. Inutile de préciser que tout cequi est osé attire et donc les photos les dévoilant presque nues constituent le moyen idéal pour dynamiser ces comptes. Les jeunes femmes trouvent donc en l'argent une bonne raison de se dénuder sur le web. En sus, certaines marques de produits ou entreprises d'entertainment (clip vidéos, manequinat,...) sélectionnent leurs égéries sur cette base. Même si c'est un job sur le court terme(parce-que le corps vieillit) et aux conséquences latentes(parce-que les réseaux sociaux ne sont pas éphémères), certaines filles vivent bien de ces revenus.
Entre autres on peut citer des comptes célèbres comme...
Mais le chemin pour devenir la procahine Kim Kardashian est bien long mesdames.

- Le Suivisme(tout simplement):
Cette raison à elle seule peut représenter 50% du phénomène car les réseaux sociaux dirigent de force ou de gré nos vies. Si l'emploi du terme influenceur 2.0 est devenu encore plus fréquent de nos jours, c'est parce-que la réalité place en haut un groupuscule de personnes qui par leurs actions définissent nos habitudes bonnes comme mauvaises. Nous ne saurons dans quelle catégorie classer la tendance des clichés sexy sur le web mais toujours est-il que le virtuel et le réel ne font pas bon ménage.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 390 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Plus sur Doingbuzz

USA : Joe Biden nomme une transgenre au poste de ministre adjointe de la Santé

21/01/2021

USA : Joe Biden nomme une...

C'est une nomination phare dans le gouvernement...
Mgr Kpodzro : "J’ai conscience que j’ai déjà les deux pieds dans la tombe"

21/01/2021

Mgr Kpodzro...

"J’ai conscience que j’ai déjà les deux...
Actualités du jour sur Doingbuzz: Mercredi  le 20 Janvier 2021

20/01/2021

Actualités du...

  Nous vous proposons un condensé des...
Le pompier Andrea Hall dirige le serment d'allégeance

20/01/2021

Le pompier...

Mis à jour à 13 h 05...
Pourquoi Donald Trump a gracié les rappeurs Lil Wayne et Kodak Black

20/01/2021

Pourquoi Donald...

DONALD TRUMP - L’un risquait une condamnation...
Togo/ Femme décapitée : la réaction du maire Gomado

20/01/2021

Togo/ Femme...

Le week-end passé, le corps d’une jeune...
roi 12-12

20/01/2021

Mali :...

Le jeune entrepreneur malien Sidi Mouctar Dembélé...
Coupe du monde des clubs: les remplacements supplémentaires seront testés mais en cas de commotion cérébrale

20/01/2021

Coupe du...

  Un nouveau test dans la sphère...
Doingbuzz - DIRECT TV : suivez en direct l’investiture de Joe Biden

20/01/2021

Doingbuzz –...

Sous haute surveillance, suite à l’assaut du...
Coupe du monde des clubs: voici les combinaisons complètes des matches

20/01/2021

Coupe du...

    La Fédération Internationale de Football...
Diary sow

20/01/2021

Diary Sow...

Recherchée depuis le 04 janvier date à...
Kpodzro,Barrigah

20/01/2021

Mgr Kpodzro...

Il arrive que des mésententes et incompréhensions...
Skelly : "J'espère que cette maladie va me tuer"

20/01/2021

Skelly :...

La star ivoirienne, Skelly serait gravement malade....
CHAN 2021: les résultats et les classements dans chaque groupe après la première journée

20/01/2021

CHAN 2021:...

Commencer le samedi 16 janvier, le Championnat...
« Le plus grand parti d’opposition au Togo est l’UFC » dixit Abass Kaboua

20/01/2021

« Le plus...

Connu pour ses sorties retentissantes, le député...
Telegram Application

20/01/2021

États-Unis : Telegram,...

Apple est sous pression. Elle est sommée de...
USA : Lil Wayne bientôt libéré par grâce présidentielle

20/01/2021

USA : Lil Wayne bientôt...

Avant de quitter la Maison Blanche cette...
Gab, le nouveau repaire des partisans de Trump, expliqué en six points

20/01/2021

Gab, le...

Comme «la nature a horreur du vide»,...
Actualités du jour sur Doingbuzz: Lundi le 19 Janvier 2021

20/01/2021

Actualités du...

Nous vous proposons  un condensé des articles...
États-Unis : Après Twitter, Donald Trump censuré par YouTube et Facebook

20/01/2021

États-Unis :...

Encore président pour quelques jours, Donald Trump...

C'est la tendance de nos jours! Pour une raison ou une autre, les jeunes femmes africaines exhibent leurs corps sur les réseaux sociaux(Instagram, Facebook, Snapchat,...) à travers des photos sur les quelles elles sont nues ou presque. Les conséquences qui en découlent sont souvent désastreuses pour leur dignité mais rien ne semble pouvoir arrêter ce phénomène qui s'apparente parfois à une addiction.
Comment en sommes nous arrivés là et qu'est-ce qui peut bien pousser principalement la jeunesse africaine à s'y mettre en dépit des nombreux moeurs qui régissent notre continent? Nous reviendrons sur le fait que certaines de ces photos sont au départ privées mais se retrouvent sur la toile à l'insu des figurantes. Aujourd'hui nous parlerons de celles qui assument et le font en toute conscience; à croire que dans vingt (20) ans, même les photos de présentation professionelles se feront en bikini (lol).
Même si tout est psychologique, nous avons énuméré pour vous quatre raisons essentielles qui pourraient bien jutifier cette tendance pourtant décriée: Le désir de séduction, l'en vie de combler un vide affectif, la monétisation et le suivisme tout simplement.

- Le désir de séduction:

L'humain en général est guidé par un désir d'affirmation qui est encore plus poussé chez la femme qui doit incessamment séduire pour satisfaire son instinct féminin. La facilité que les réseaux sociaux et la technologie offrent de nos jours ne représente qu'un tremplin pour ces jeunes femmes qui voient en leurs corps l'arme fatale. Et bien on peut dire que leurs objectifs sont largement atteints dans la mesure où ces clichés sont parfois perçus comme des oeuvres d'art et circulent librement sur le web suscitant l'envie de la gent masculine. En bref, tout n'est que séduction mais le physique est-il le seul critère?

- L'envie de combler un vide affectif:
Oui ça peut paraître bien bizarre mais le manque d'affection et d'amour dans la vraie vie peut pousser à s'exhiber sur les réseaux sociaux. Cette situation pousse la jeune femme à tester la pertinence de ses atouts féminins qu'elle dévoilera bien sûr à travers des clichés osés. Si les likes et les commentaires virtuels semblent bien combler le vide, cette méthode dégénère très souvent en addiction car rien ne remplace vraiment les rapports physiques humains.

- La Monétisation:
Eh oui mesdames ne faîtes plus dans la gratuité; demandez conseil auprès des professionnelles du sexy (lol). Certains réseaux sociaux à l'instar d'Instagram rémunèrent désormais les comptes aux grands mombres d'abonnés et de likes. Inutile de préciser que tout cequi est osé attire et donc les photos les dévoilant presque nues constituent le moyen idéal pour dynamiser ces comptes. Les jeunes femmes trouvent donc en l'argent une bonne raison de se dénuder sur le web. En sus, certaines marques de produits ou entreprises d'entertainment (clip vidéos, manequinat,...) sélectionnent leurs égéries sur cette base. Même si c'est un job sur le court terme(parce-que le corps vieillit) et aux conséquences latentes(parce-que les réseaux sociaux ne sont pas éphémères), certaines filles vivent bien de ces revenus.
Entre autres on peut citer des comptes célèbres comme...
Mais le chemin pour devenir la procahine Kim Kardashian est bien long mesdames.

- Le Suivisme(tout simplement):
Cette raison à elle seule peut représenter 50% du phénomène car les réseaux sociaux dirigent de force ou de gré nos vies. Si l'emploi du terme influenceur 2.0 est devenu encore plus fréquent de nos jours, c'est parce-que la réalité place en haut un groupuscule de personnes qui par leurs actions définissent nos habitudes bonnes comme mauvaises. Nous ne saurons dans quelle catégorie classer la tendance des clichés sexy sur le web mais toujours est-il que le virtuel et le réel ne font pas bon ménage.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 390 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire