Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Une organisation israélienne veut collaborer avec la CPI
26/12/2019 à 17h35 par Espérance ATEKESSIM

Une organisation israélienne veut collaborer avec la CPI

Une organisation israélienne veut collaborer avec la CPI

C'est déjà un grand succès que la décision de Fatou vient de rencontrer avec les organisations arabes israéliennes. Le Centre Adalah pour la défense des droits de la minorité arabe en Israël, s’est déjà proposé de fournir son aide à la CPI pour faire ouvrir une enquête pénale contre Israël pour « crimes de guerre ».

Adalah fait savoir dans un communiqué que « La procureure générale de la Cour pénale internationale ne pouvait prendre une autre décision et nous nous en félicitons ». Il continue en donnant leur position par rapport à la CPI. Pour lui, la CPI de la Haye a certes les capacités et moyens de juger et de décider de la responsabilité pénale de l'Etat d'Israël suite à ses violations du droit international et aux crimes de guerre qu'il ne cesse de commettre.
Fatou Bensouda a demandé à ce que les victimes de ces violences et des organisations de défense des droits de l’Homme en terre israélienne puissent collaborer avec la CPI afin de trouver une suite favorable. C'est ainsi que le Centre Adalah, en tant que spécialiste du droit israélien se dit prêt à fournir toute information qu’il possède, et il émettra également un avis juridique si cela permet de faire avancer les droits de l’homme et la justice.

Il faut dire également que depuis l’Opération Remparts qui s'est passée en 2001, le Centre Adalah a pris sur elle la charge d'agir sur le plan judiciaire devant le conseiller juridique du gouvernement et la Cour suprême contre les actes illégaux d’Israël. Il est aussi en collaboration avec les enquêtes spéciales de l'ONU. On rappelle aussi que le centre d'Adalah fait partie de la listes des ONG de l'ONU.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 511 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

C'est déjà un grand succès que la décision de Fatou vient de rencontrer avec les organisations arabes israéliennes. Le Centre Adalah pour la défense des droits de la minorité arabe en Israël, s’est déjà proposé de fournir son aide à la CPI pour faire ouvrir une enquête pénale contre Israël pour « crimes de guerre ».

Adalah fait savoir dans un communiqué que « La procureure générale de la Cour pénale internationale ne pouvait prendre une autre décision et nous nous en félicitons ». Il continue en donnant leur position par rapport à la CPI. Pour lui, la CPI de la Haye a certes les capacités et moyens de juger et de décider de la responsabilité pénale de l'Etat d'Israël suite à ses violations du droit international et aux crimes de guerre qu'il ne cesse de commettre.
Fatou Bensouda a demandé à ce que les victimes de ces violences et des organisations de défense des droits de l’Homme en terre israélienne puissent collaborer avec la CPI afin de trouver une suite favorable. C'est ainsi que le Centre Adalah, en tant que spécialiste du droit israélien se dit prêt à fournir toute information qu’il possède, et il émettra également un avis juridique si cela permet de faire avancer les droits de l’homme et la justice.

Il faut dire également que depuis l’Opération Remparts qui s'est passée en 2001, le Centre Adalah a pris sur elle la charge d'agir sur le plan judiciaire devant le conseiller juridique du gouvernement et la Cour suprême contre les actes illégaux d’Israël. Il est aussi en collaboration avec les enquêtes spéciales de l'ONU. On rappelle aussi que le centre d'Adalah fait partie de la listes des ONG de l'ONU.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 511 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire