Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Une ministre sud-africaine virée pour avoir désobéi au confinement
09/04/2020 à 11h01 par Le Boy

Une ministre sud-africaine virée pour avoir désobéi au confinement

Une ministre sud-africaine virée  pour avoir désobéi au confinement

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a sanctionné mercredi Stella Ndabeni-Abrahams,  l’une de ses ministres pour avoir violé l’injonction de confinement national imposée pour freiner la propagation du nouveau coronavirus.

Stella Ndabeni-Abrahams est  ministre de la communication et des technologies numériques en Afrique du Sud. Elle a été placée en « congé spécial » pour deux mois dont un mois sans salaire, selon une déclaration de la présidence sud-africaine.

A l’origine, la ministre a subi un revers majeur après que des images d’elle faisant la fête avec plusieurs personnes en plein milieu du confinement ont circulé sur les réseaux sociaux.

Une ministre sud-africaine virée  pour avoir désobéi au confinement

Dans une déclaration de la présidence rendue publique, il est écrit : « Le président a convoqué la ministre hier, mardi 07 avril 2020. Le président a exprimé sa désapprobation des actions de la ministre, qui sapent l’exigence que tous les citoyens restent chez eux et sauvent l’Afrique du Sud de la propagation du coronavirus », peut-on lire.

« Pour le président, le confinement est une exigence nationale qui requiert une conformité absolue de la part de tous les Sud-Africains », a souligné Khusela Diko, porte-parole du président sud-africain Cyril Ramaphosa.

Elle a ajouté que la ministre Abrahams va présenter des excuses publiques à la nation et qu’un fonctionnaire intérimaire exercera ses fonctions pendant sa suspension.

Une personnalité politique sud-africaine a par ailleurs félicité le président pour cette action. Il s’agit de Mmusi Maimane, la figure de l’opposition.  Sur Twitter, l’opposant a tweeté son accord avec la sanction imposée par Ramaphosa. « Merci, Monsieur le Président, pour cette réponse mesurée et rapide. Je pense que c’est juste », a écrit l’ancien chef de l’Alliance démocratique, l’un des plus fervents rivaux de l’ANC au pouvoir.

Pour rappel l’Afrique du Sud compte à ce jour le plus grand nombre de cas de coronavirus sur le continent africain. Selon le tout dernier décompte, le pays compte 1749 cas confirmés, 13 décès et 95 guérisons.

Avec  Corbeaunews

Lire aussi : Afrique du Sud: Un couple arrêté pour avoir célébré leur mariage pendant le confinement

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 522 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a sanctionné mercredi Stella Ndabeni-Abrahams,  l’une de ses ministres pour avoir violé l’injonction de confinement national imposée pour freiner la propagation du nouveau coronavirus.

Stella Ndabeni-Abrahams est  ministre de la communication et des technologies numériques en Afrique du Sud. Elle a été placée en « congé spécial » pour deux mois dont un mois sans salaire, selon une déclaration de la présidence sud-africaine.

A l’origine, la ministre a subi un revers majeur après que des images d’elle faisant la fête avec plusieurs personnes en plein milieu du confinement ont circulé sur les réseaux sociaux.

Une ministre sud-africaine virée  pour avoir désobéi au confinement

Dans une déclaration de la présidence rendue publique, il est écrit : « Le président a convoqué la ministre hier, mardi 07 avril 2020. Le président a exprimé sa désapprobation des actions de la ministre, qui sapent l’exigence que tous les citoyens restent chez eux et sauvent l’Afrique du Sud de la propagation du coronavirus », peut-on lire.

« Pour le président, le confinement est une exigence nationale qui requiert une conformité absolue de la part de tous les Sud-Africains », a souligné Khusela Diko, porte-parole du président sud-africain Cyril Ramaphosa.

Elle a ajouté que la ministre Abrahams va présenter des excuses publiques à la nation et qu’un fonctionnaire intérimaire exercera ses fonctions pendant sa suspension.

Une personnalité politique sud-africaine a par ailleurs félicité le président pour cette action. Il s’agit de Mmusi Maimane, la figure de l’opposition.  Sur Twitter, l’opposant a tweeté son accord avec la sanction imposée par Ramaphosa. « Merci, Monsieur le Président, pour cette réponse mesurée et rapide. Je pense que c’est juste », a écrit l’ancien chef de l’Alliance démocratique, l’un des plus fervents rivaux de l’ANC au pouvoir.

Pour rappel l’Afrique du Sud compte à ce jour le plus grand nombre de cas de coronavirus sur le continent africain. Selon le tout dernier décompte, le pays compte 1749 cas confirmés, 13 décès et 95 guérisons.

Avec  Corbeaunews

Lire aussi : Afrique du Sud: Un couple arrêté pour avoir célébré leur mariage pendant le confinement

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 522 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire