En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Ralentissement de l’inflation en Afrique du Sud : Un soulagement temporaire



 

En Afrique du Sud, l’inflation a marqué un ralentissement en mars, une première depuis le début de l’année. Après avoir atteint un sommet de 14 % il y a un an, la hausse des prix des denrées alimentaires s’est limitée à 5,3 % en mars, contre 5,6 % en février.

L’agence nationale des statistiques a enregistré une augmentation de 0,3 point, portant l’inflation à 5,3 % sur une estimation globale annuelle. Cette annonce survient à un moment critique, à seulement un mois et demi des élections législatives, où le parti au pouvoir, l’ANC, fait face à des défis de popularité, notamment en raison d’allégations de corruption.

Lire aussi : Scandale de viol : L’artiste nigérian Ruger au centre d’une controverse

L’économie reste une préoccupation majeure pour les électeurs sud-africains, confrontés à un chômage élevé, une pauvreté croissante et une croissance économique modeste. Ce ralentissement de l’inflation, après deux mois de hausse, permet de maintenir le taux d’inflation dans la fourchette fixée par la banque centrale entre 5 et 6 %.

inflation zone euro

La Banque de réserve sud-africaine (SARB) a maintenu son principal taux d’intérêt à 8,25 % lors de ses cinq dernières réunions de politique monétaire, soulignant la nécessité de rester prudente dans ses décisions.

Les analystes estiment que la légère baisse de l’inflation en mars ne suffira probablement pas à convaincre la SARB de réduire les taux d’intérêt dans l’immédiat. Ils prévoient que les baisses de taux d’intérêt ne débuteront qu’après les élections.

Cette annonce a eu un impact positif sur le rand, renforcé après les données d’inflation, mais les marchés financiers restent prudents malgré cette tendance à la baisse de l’inflation. En effet, bien que les actions aient connu une reprise jusqu’au premier trimestre de cette année, les incertitudes persistent quant à l’évolution économique future de l’Afrique du Sud.

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !