Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Tunisie : Chedli Klibi, ancien ministre de Bourguiba, tire sa révérence
14/05/2020 à 10h07 par La redaction

Ministre sous Bourguiba pendant près de vingt ans et ex-secrétaire général de la Ligue arabe, Chedli Klibi s’est éteint ce 13 mai à son domicile, à Carthage.

Dans la matinée de ce 13 mai à Carthage, l’ancien secrétaire général de la Ligue arabe, Chedli Klibi, s’est éteint à 94 ans, aussi discrètement qu’il à vécu. Grand commis de l’État, il a notamment été pendant près de deux décennies ministre de Habib Bourguiba, contribuant largement à donner à la culture la place incontournable qu’elle occupe aujourd’hui.

Fin lettré, agrégé d’arabe, qui a clos son parcours académique à la Sorbonne à Paris, Chedli Klibi avait fait ses premiers pas dans la vie publique dans le sillage de Bourguiba, en prenant la direction de la radio nationale. Il intègre ainsi le contingent des bâtisseurs de la Tunisie indépendante.

C’est aux Affaires culturelles, ministère à peine créé, qu’il montrera tout son savoir-faire pour impulser les nouvelles politiques publiques. Par trois fois, de 1961 à 1978, il aura en charge ce portefeuille. « Il ne fermait sa porte à personne, discutait volontiers aussi bien avec l’homme de lettres Habib Boularès, qu’avec les jeunes de la troupe du Nouveau théâtre », se souvient l’une de ses collaboratrices.

Modernité

Grâce à ce sens inné de l’écoute, sa grande ouverture d’esprit et son immense culture, il a su inscrire la culture en Tunisie dans la modernité. Les scènes des festivals de Carthage ou d’Hammamet ont drainé sous son impulsion les plus grands artistes des années 1960. Il est également l’architecte des Journées cinématographiques de Carthage (JCC), au fort tropisme africain. Lectures publiques, bibliothèques locales, troupes de théâtre régionales, création de musées, conservation du patrimoine… Il a été derrière toutes les décisions importante qui ont fait de ces années là un âge d’or de la culture – du moins celle de l’État. Maire de Carthage pendant plus de 25 ans, il a fait, de 1974 à 1976, un passage à la présidence en tant que directeur de cabinet, avant de prendre la tête du ministère de l’Information.

À LA LIGUE ARABE, IL FERA MONTRE DE TALENTS DE DIPLOMATE HORS PAIR

Désigné au secrétariat général de la Ligue arabe lorsque l’organisation quitte le Caire pour Tunis, il entame, à partir de 1979, une seconde carrière où il fera montre de talents de diplomate hors pair. Il consolide alors ses relations internationales et restructure la Ligue. Au point que les Palestiniens n’oublieront jamais son soutien. Le président Mahmoud Abbas le qualifiera  de « véritable école et grande référence, illustre disciple de Bourguiba », en lui remettant, 25 ans plus tard, le Grand cordon de la Palestine. Les tumultes au sein de la Ligue arabe et ses désaccords avec Lakhdar Brahimi, dont il prend ombrage, ne l’ont pas empêché de raffermir les liens entre les pays arabes et avec l’Union européenne.

Tunisie : Chedli Klibi, ancien ministre de Bourguiba, tire sa révérence

Mais l’invasion du Koweït par Saddam Hussein en 1990 aura raison de la patience de cet homme réfléchi qui avait, quelques mois plus tôt, « développé tout un plaidoyer pour empêcher l’ex-président irakien de bombarder Tel Aviv », selon Mohamed Bennour, qui l’avait côtoyé à la Ligue arabe. Chedli Klibi claque alors la porte et se met en retrait de la vie politique. Il reviendra aux affaires en tant que membre de la Chambre des conseillers en 2005, avant de quitter le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) en 2011.  Il consacre alors son temps à l’écriture et publie Habib Bourguiba : radioscopie d’un règne (éd. Démeter, 2012) et livre régulièrement ses analyses, sous forme de chroniques ou de témoignages, dans les colonnes de Leaders.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Guy Marius Sagna : “Le peuple sénégalais est encore accusé, critiqué pour préférer les Pawlish, Ouzin Keïta…”

21/11/2020

Guy Marius...

Le peuple sénégalais est encore accusé, critiqué...
Suite et fin de la phase aller du championnat masculin de handball

21/11/2020

Suite et...

Suite et fin de la phase aller...
Probable reprise des activités sportives au Togo.

21/11/2020

Probable reprise...

Sport/ Probable reprise des activités sportives au...
Kurt Okraku au poste du deuxieme vice president

21/11/2020

Kurt Okraku...

Football/UFOA-B: Kurt Okraku au poste du deuxième...
Banou Diawara, attaquant d'ASEC Mimosas parle de son parcours.

21/11/2020

Banou Diawara,...

BANOU DIAWARA, Attaquant ASEC Mimosas parle de...
L’attaquant sénégalais de Reims, Boulaye Dia, évoque son avenir

21/11/2020

L’attaquant sénégalais...

Jusqu'à ce vendredi et le doublé de...
Réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) sous la Présidence du Chef de l’Etat

21/11/2020

Réunion du...

Le Président de la République, Alassane OUATTARA,...
Communiqué de M. Henri Konan Bédié, président du PDCI

21/11/2020

Communiqué de...

COMMUNIQUE DU PRESIDENT DU PDCI-RDA, PRESIDENT DE...
Le Général Mèmène n'est plus

21/11/2020

Le Général...

Togo/ Football : le Général Mèmène n'est...
PSG coule face à Monaco

21/11/2020

PSG coule...

Ligue 1/ Le PSG coule face à...
Bédié suspend le dialogue avec Ouattara : Soro réagit

21/11/2020

Bédié suspend...

Le leader de Générations et peuples solidaires...
Côte d’Ivoire : les évêques encouragent le dialogue entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié

21/11/2020

Côte d’Ivoire :...

Après un conseil tenu ce 18 au...
Affi, Guikahué, cadres emprisonnés / Bédié annonce leur libération “dans quelques jours” avant tout dialogue avec Ouattara

21/11/2020

Affi, Guikahué,...

Henri Konan Bédié ne veut plus entendre...
Journée Internationale de l’Enfant : Kerozen Dj fait de nouveau parler son cœur

21/11/2020

Journée Internationale...

Ceci n’est plus un secret pour personne,...
Politique : Incroyable coup de tonnerre en Côte d'Ivoire

21/11/2020

Politique :...

Le président Henri Konan Bédié a suspendu...
Côte d’Ivoire / La France force Ouattara et l’opposition à collaborer dans un gouvernement

21/11/2020

Côte d’Ivoire...

La Côte d’Ivoire va-t-elle connaître un énième...
Le président Macron lance un ultimatum aux dirigeants musulmans français

21/11/2020

Le président...

Le président français Emmanuel Macron a lancé...
Franklin Nyamsi, Conseiller de Soro: “Macron est un voyou, un minable, un menteur”

21/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Le Conseiller Spécial de Guillaume Soro a...
Franklin Nyamsi appelle à la malédiction mystique d’Emmanuel Macron: “Que tous ceux qui peuvent faire des poupées Vaudou de lui pour le piquer le piquent”

21/11/2020

Franklin Nyamsi...

Le Conseiller de Guillaume Soro estimant que...
« La France a une part de l'Afrique en elle », estime Emmanuel Macron

21/11/2020

« La...

Pour le président de la République française,...

Ministre sous Bourguiba pendant près de vingt ans et ex-secrétaire général de la Ligue arabe, Chedli Klibi s’est éteint ce 13 mai à son domicile, à Carthage.

Dans la matinée de ce 13 mai à Carthage, l’ancien secrétaire général de la Ligue arabe, Chedli Klibi, s’est éteint à 94 ans, aussi discrètement qu’il à vécu. Grand commis de l’État, il a notamment été pendant près de deux décennies ministre de Habib Bourguiba, contribuant largement à donner à la culture la place incontournable qu’elle occupe aujourd’hui.

Fin lettré, agrégé d’arabe, qui a clos son parcours académique à la Sorbonne à Paris, Chedli Klibi avait fait ses premiers pas dans la vie publique dans le sillage de Bourguiba, en prenant la direction de la radio nationale. Il intègre ainsi le contingent des bâtisseurs de la Tunisie indépendante.

C’est aux Affaires culturelles, ministère à peine créé, qu’il montrera tout son savoir-faire pour impulser les nouvelles politiques publiques. Par trois fois, de 1961 à 1978, il aura en charge ce portefeuille. « Il ne fermait sa porte à personne, discutait volontiers aussi bien avec l’homme de lettres Habib Boularès, qu’avec les jeunes de la troupe du Nouveau théâtre », se souvient l’une de ses collaboratrices.

Modernité

Grâce à ce sens inné de l’écoute, sa grande ouverture d’esprit et son immense culture, il a su inscrire la culture en Tunisie dans la modernité. Les scènes des festivals de Carthage ou d’Hammamet ont drainé sous son impulsion les plus grands artistes des années 1960. Il est également l’architecte des Journées cinématographiques de Carthage (JCC), au fort tropisme africain. Lectures publiques, bibliothèques locales, troupes de théâtre régionales, création de musées, conservation du patrimoine… Il a été derrière toutes les décisions importante qui ont fait de ces années là un âge d’or de la culture – du moins celle de l’État. Maire de Carthage pendant plus de 25 ans, il a fait, de 1974 à 1976, un passage à la présidence en tant que directeur de cabinet, avant de prendre la tête du ministère de l’Information.

À LA LIGUE ARABE, IL FERA MONTRE DE TALENTS DE DIPLOMATE HORS PAIR

Désigné au secrétariat général de la Ligue arabe lorsque l’organisation quitte le Caire pour Tunis, il entame, à partir de 1979, une seconde carrière où il fera montre de talents de diplomate hors pair. Il consolide alors ses relations internationales et restructure la Ligue. Au point que les Palestiniens n’oublieront jamais son soutien. Le président Mahmoud Abbas le qualifiera  de « véritable école et grande référence, illustre disciple de Bourguiba », en lui remettant, 25 ans plus tard, le Grand cordon de la Palestine. Les tumultes au sein de la Ligue arabe et ses désaccords avec Lakhdar Brahimi, dont il prend ombrage, ne l’ont pas empêché de raffermir les liens entre les pays arabes et avec l’Union européenne.

Tunisie : Chedli Klibi, ancien ministre de Bourguiba, tire sa révérence

Mais l’invasion du Koweït par Saddam Hussein en 1990 aura raison de la patience de cet homme réfléchi qui avait, quelques mois plus tôt, « développé tout un plaidoyer pour empêcher l’ex-président irakien de bombarder Tel Aviv », selon Mohamed Bennour, qui l’avait côtoyé à la Ligue arabe. Chedli Klibi claque alors la porte et se met en retrait de la vie politique. Il reviendra aux affaires en tant que membre de la Chambre des conseillers en 2005, avant de quitter le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) en 2011.  Il consacre alors son temps à l’écriture et publie Habib Bourguiba : radioscopie d’un règne (éd. Démeter, 2012) et livre régulièrement ses analyses, sous forme de chroniques ou de témoignages, dans les colonnes de Leaders.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire