“Avoir beaucoup d’abonnés ne suffit pas à promouvoir la musique ougandaise à l’international”, Tshaka Mayanja

Les artistes devraient se concentrer sur une musique de qualité s’ils veulent être reconnus internationalement. L’artiste et producteur de reggae Tshaka Mayanja a déclaré que la production de musique de qualité est la seule chose qui peut pousser la musique ougandaise à l’international, mais pas un grand nombre de fans sur les plateformes de médias sociaux.

Tshaka a révélé que les artistes ougandais doivent redoubler d’efforts pour produire ou faire de la musique qui rencontre le public international, ajoutant qu’un artiste très suivi sur les plateformes de médias sociaux ne fait pas forcément de la bonne musique.

Il a noté que certains artistes ougandais ne veulent même pas investir beaucoup d’argent dans leur musique, expliquant que tout ce qu’ils veulent, c’est faire une chanson à succès rapide, en tirer rapidement peu d’argent et, avec le temps, si cette chanson s’estompe, c’est le fin, ce qui empêche leur musique de s’internationaliser.

” La musique, c’est du business, les artistes devraient fortement y investir “, ajoute le producteur.

Tshaka a également déclaré qu’un artiste appartenant à un grand label ne signifie pas qu’il s’internationalisera. Et de répéter que ce qui compte, c’est la qualité de la musique produite ou réalisée.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire