En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3

Gabon : Brice Oligui accusé de promouvoir le tabagisme, les détails



Le gouvernement dirigé par Brice Oligui au Gabon a pris la décision de réduire de 50 francs CFA la taxe sur le paquet de cigarettes en 2024, provoquant l’indignation de l’ONG SOS Tabagisme Gabon. Cette organisation, dédiée à la lutte contre la consommation du tabac, voit cette mesure comme une incitation à la consommation d’un produit nocif pour la santé.

Lire aussi : Remaniement Ministériel en Éthiopie : Nouveaux visages au gouvernement

La décision de diminuer la taxe spécifique sur les cigarettes a été perçue comme un signal négatif par Georgy Anthony Mba Nkogo, président de l’ONG, qui dénonce le fait que cette mesure favorise particulièrement la consommation de tabac chez les jeunes au Gabon. Il souligne l’importance de l’augmentation des taxes et des prix comme moyen efficace de dissuader la consommation de tabac.

Scandale au Sénat français : Sextape, chantage et licenciement secouent l'institution

Georgy Anthony Mba Nkogo critique ouvertement les autorités gabonaises pour avoir pris une mesure qu’il considère comme contraire à la protection des populations contre les dangers du tabagisme. Il interpelle directement le ministre de l’Économie en lui demandant à qui profite cette baisse de taxe et dénonce un acte qu’il qualifie de criminel. Cette réaction met en lumière les tensions entre les autorités et les organisations engagées dans la lutte contre le tabagisme, soulignant les enjeux de santé publique liés à la consommation de tabac au Gabon.

 

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !