Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Togo : Une assurance pour les producteurs agricoles dans les jours avenir
11/09/2019 à 16h33 par Georges Traore

Lentement mais sûrement, on s’achemine vers la mise en place d’une assurance pour les acteurs du secteur agricole au Togo. Après le lancement officiel de l’étude de faisabilité à travers un atelier de cadrage le 03 mai 2019 à Lomé, place le 29 août 2019 à la restitution des résultats des travaux.

A travers cette rencontre, il s’est agi pour le cabinet BARAC, chargé de l’étude, de présenter aux acteurs impliqués, le contenu du rapport provisoire et de recueillir leurs observations et amendements pour les intégrer dans le rapport final.

L’initiative d’une assurance pour les producteurs agricoles intervient dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP).

Au Togo, l’avènement des assurances agricoles est récent. Les acteurs du développement tels que l’Etat, les organisations de producteurs, le système financier, la Banque mondiale (BM), la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) qui accompagnent le développement des activités agricoles s’intéressent à l’assurance agricole comme un des outils financiers de gestion des risques agricoles à développer.

C’est dans ce cadre que la BOAD a financé de 2010 à 2012 une étude de faisabilité pour la mise en place d’un mécanisme d’assurance agricole dans la zone de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

De même, la BAD, à travers le PAEIJ-SP, veut accompagner le ministère chargé de l’Agriculture à mettre en place un projet pilote d’assurance agricole au Togo.
C’est ainsi que le cabinet BARAC a été sélectionné pour la réalisation d’une étude de faisabilité. Et les résultats de cette étude sont bien rassurants.

 

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Lentement mais sûrement, on s’achemine vers la mise en place d’une assurance pour les acteurs du secteur agricole au Togo. Après le lancement officiel de l’étude de faisabilité à travers un atelier de cadrage le 03 mai 2019 à Lomé, place le 29 août 2019 à la restitution des résultats des travaux.

A travers cette rencontre, il s’est agi pour le cabinet BARAC, chargé de l’étude, de présenter aux acteurs impliqués, le contenu du rapport provisoire et de recueillir leurs observations et amendements pour les intégrer dans le rapport final.

L’initiative d’une assurance pour les producteurs agricoles intervient dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP).

Au Togo, l’avènement des assurances agricoles est récent. Les acteurs du développement tels que l’Etat, les organisations de producteurs, le système financier, la Banque mondiale (BM), la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) qui accompagnent le développement des activités agricoles s’intéressent à l’assurance agricole comme un des outils financiers de gestion des risques agricoles à développer.

C’est dans ce cadre que la BOAD a financé de 2010 à 2012 une étude de faisabilité pour la mise en place d’un mécanisme d’assurance agricole dans la zone de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

De même, la BAD, à travers le PAEIJ-SP, veut accompagner le ministère chargé de l’Agriculture à mettre en place un projet pilote d’assurance agricole au Togo.
C’est ainsi que le cabinet BARAC a été sélectionné pour la réalisation d’une étude de faisabilité. Et les résultats de cette étude sont bien rassurants.

 

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire