Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
Togo : Les présumés auteurs de la récente tentative d’insurrection sont interpellés
03/12/2019 à 16h55 par Georges Traore

Il y a quelques semaines, le ministère en charge de la sécurité a parlé d’une tentative d’insurrection. Cette scène a débouché sur une violence dans la ville de Lomé et de Sokodé où des militaires et gendarmes ont été grièvement blessés.

Ce mardi, la police nationale a présenté au total 18 personnes, toutes des présumés auteurs de cette violence. D’après les premiers résultats de l’enquête, il s’agit d’un mouvement dénommé ‘Tigre Révolution’.

Selon les informations de la Police, tout est parti des réunions du Parti national panafricain (PNP). C’est de là, que des jeunes ont été approchés par d’autres individus pour rejoindre un groupe plus radical. Tout a commencé sur WhatsApp via un groupe.

L’objectif du mouvement, selon la Police est de déstabiliser les institutions du pays en 3 jours. Bien avant la scène du 23 novembre, des préparations mystiques auraient été faites avec des habits pouvant protéger contre les balles.

Selon toujours le récit de la Police, il y a eu trois groupes constitués le 23 novembre dernier. Il y a d’abord un groupe qui pouvait molester les forces de l’ordre et retirer les armes, un autre pour barricader les routes et le dernier pour s’attaquer aux passants, semer la panique afin de paralyser la vie sociale.

En termes de dégâts humains, la Police nationale parle d’un (1) gendarme décédé des suites de ses blessures, 3 gendarmes grièvement blessés, 1 policier blessé par balle.

Pour ce qui est des dégâts matériels, 5 kalachnikovs garnis ont été emportés dont 1 retrouvé, 1 camion remorque brûlé sous l’échangeur, 3 véhicules endommagés, une enseigne lumineuse et façade du mur EST du commissariat du 7ème arrondissement criblée de balles, une guérite de la Banque Atlantique Agoè Fil’O Parc cassée.

A s’en fier aux enquêtes de la Police, les présumés auteurs ont été arrêtés à Lomé, Sokodé et Sogankopé (Ghana).

Service commercial

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 286 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

pub
Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Il y a quelques semaines, le ministère en charge de la sécurité a parlé d’une tentative d’insurrection. Cette scène a débouché sur une violence dans la ville de Lomé et de Sokodé où des militaires et gendarmes ont été grièvement blessés.

Ce mardi, la police nationale a présenté au total 18 personnes, toutes des présumés auteurs de cette violence. D’après les premiers résultats de l’enquête, il s’agit d’un mouvement dénommé ‘Tigre Révolution’.

Selon les informations de la Police, tout est parti des réunions du Parti national panafricain (PNP). C’est de là, que des jeunes ont été approchés par d’autres individus pour rejoindre un groupe plus radical. Tout a commencé sur WhatsApp via un groupe.

L’objectif du mouvement, selon la Police est de déstabiliser les institutions du pays en 3 jours. Bien avant la scène du 23 novembre, des préparations mystiques auraient été faites avec des habits pouvant protéger contre les balles.

Selon toujours le récit de la Police, il y a eu trois groupes constitués le 23 novembre dernier. Il y a d’abord un groupe qui pouvait molester les forces de l’ordre et retirer les armes, un autre pour barricader les routes et le dernier pour s’attaquer aux passants, semer la panique afin de paralyser la vie sociale.

En termes de dégâts humains, la Police nationale parle d’un (1) gendarme décédé des suites de ses blessures, 3 gendarmes grièvement blessés, 1 policier blessé par balle.

Pour ce qui est des dégâts matériels, 5 kalachnikovs garnis ont été emportés dont 1 retrouvé, 1 camion remorque brûlé sous l’échangeur, 3 véhicules endommagés, une enseigne lumineuse et façade du mur EST du commissariat du 7ème arrondissement criblée de balles, une guérite de la Banque Atlantique Agoè Fil’O Parc cassée.

A s’en fier aux enquêtes de la Police, les présumés auteurs ont été arrêtés à Lomé, Sokodé et Sogankopé (Ghana).

Service commercial

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 286 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

pub
Ne partez pas sans partager :
0 0 vote
Note l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Veuillez commenter sur cet articlex
()
x