Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Togo: Effondrement d’un immeuble à Sito Aéroport
15/01/2020 à 18h56 par Fabrice Agblemagnon

Les populations vivant dans les environs de la pharmacie de l’aéroport à Lomé étaient sous le choc lundi dernier ,le 13 janvier 2020. Un immeuble de 3 étages en construction, s’est effondré à Sito-Aéroport faisant au moins 4 blessés graves, dont un actuellement toujours inconscient.

Selon les informations, c’est depuis 2011 que le chantier a démarré avec les fondations. Après une pause, les travaux ont repris en 2014. Mais un an après, ils ont encore été suspendus. Et c’est seulement en 2019 que les maçons ont commencé à construire les étages de l’immeuble.

Notons que ce mardi matin, une délégation de la commission d’inspection des travaux de construction conduite par l’architecte Nicolas Kossi Akidjetan s’est rendue sur les lieux pour faire le constat. Il ressort que le propriétaire de l’immeuble n’a même pas eu de permis de construire.

« A priori, c’est une erreur humaine, défaut de compétence technique. Nous n’avons trouvé aucune trace de permis de construire pour cet immeuble effondré. Cela veut dire que le promoteur ne se serait pas présenté à l’autorité locale pour vérifier si les conditions sont réunies pour construire ici. Et s’il y a défaut de construire, il n’y a plus de débat. On peut imaginer tous les défauts possibles susceptibles d’entrainer des accidents. Car c’est tout cela que l’autorité locale, avec ses services, vérifie avant d’autoriser ou non de construire une maison. Dans le cas d’espèce, les règles de l’art n’ont pas été respectées. Mais ceci dit, c’est un constat à chaud que je fais », a souligné Nicolas Kossi Akidjetan.

A en croire un témoin interrogé par nos confrères d'icilomé  qui raconte:

« Hier j’étais là, vers 17 heures 30 où les manœuvres travaillaient. Arrivé à un moment, j’attendais un des manœuvres criait : sortez, sortez, sortez ! Et quelques minutes après, je voyais l’immeuble s’effondrer. J’ai interpellé un des manœuvres et il m’a expliqué qu’ils sont en train de travailler et un des piliers s’est effrité. Et voilà d’un seul coup, tout l’immeuble s’est effondré », raconte notre témoin de la scène.

Et de poursuivre : « J’ai appris qu’il y avait eu des blessées dans la maison voisine. Quatre filles. Elles sont actuellement à l’hôpital. L’une des blessées est dans le coma. Il y a des piliers qui sont tombés sur les chambres des maisons voisines. Pratiquement, il y a trois maisons qui ont été touchées. Mais grâce à Dieu, il n’y a pas eu de pertes en vies humaines ».

 

Il faut rappeler qu'il n'y a eu aucune perte en vie humaine. Seulement 4 personnes sont grièvement blessées sans ignorer quelques dégâts matériels.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Les populations vivant dans les environs de la pharmacie de l’aéroport à Lomé étaient sous le choc lundi dernier ,le 13 janvier 2020. Un immeuble de 3 étages en construction, s’est effondré à Sito-Aéroport faisant au moins 4 blessés graves, dont un actuellement toujours inconscient.

Selon les informations, c’est depuis 2011 que le chantier a démarré avec les fondations. Après une pause, les travaux ont repris en 2014. Mais un an après, ils ont encore été suspendus. Et c’est seulement en 2019 que les maçons ont commencé à construire les étages de l’immeuble.

Notons que ce mardi matin, une délégation de la commission d’inspection des travaux de construction conduite par l’architecte Nicolas Kossi Akidjetan s’est rendue sur les lieux pour faire le constat. Il ressort que le propriétaire de l’immeuble n’a même pas eu de permis de construire.

« A priori, c’est une erreur humaine, défaut de compétence technique. Nous n’avons trouvé aucune trace de permis de construire pour cet immeuble effondré. Cela veut dire que le promoteur ne se serait pas présenté à l’autorité locale pour vérifier si les conditions sont réunies pour construire ici. Et s’il y a défaut de construire, il n’y a plus de débat. On peut imaginer tous les défauts possibles susceptibles d’entrainer des accidents. Car c’est tout cela que l’autorité locale, avec ses services, vérifie avant d’autoriser ou non de construire une maison. Dans le cas d’espèce, les règles de l’art n’ont pas été respectées. Mais ceci dit, c’est un constat à chaud que je fais », a souligné Nicolas Kossi Akidjetan.

A en croire un témoin interrogé par nos confrères d'icilomé  qui raconte:

« Hier j’étais là, vers 17 heures 30 où les manœuvres travaillaient. Arrivé à un moment, j’attendais un des manœuvres criait : sortez, sortez, sortez ! Et quelques minutes après, je voyais l’immeuble s’effondrer. J’ai interpellé un des manœuvres et il m’a expliqué qu’ils sont en train de travailler et un des piliers s’est effrité. Et voilà d’un seul coup, tout l’immeuble s’est effondré », raconte notre témoin de la scène.

Et de poursuivre : « J’ai appris qu’il y avait eu des blessées dans la maison voisine. Quatre filles. Elles sont actuellement à l’hôpital. L’une des blessées est dans le coma. Il y a des piliers qui sont tombés sur les chambres des maisons voisines. Pratiquement, il y a trois maisons qui ont été touchées. Mais grâce à Dieu, il n’y a pas eu de pertes en vies humaines ».

 

Il faut rappeler qu'il n'y a eu aucune perte en vie humaine. Seulement 4 personnes sont grièvement blessées sans ignorer quelques dégâts matériels.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire