Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
TEST GOOGLE PIXEL BUDS : LES AIRPODS KILLER ?
13/07/2020 à 17h07 par La redaction

Ces derniers temps j’ai eu l’occasion de tester un grand nombre d’écouteurs « true wireless », comme les Jabra Elite 75, les Oppo Enco Free, ou les Sennheiser MOMENTUM 2, mais les Pixel Buds sont les premiers à apporter une vraie expérience. Pour mettre en perspective, je suis utilisateur au quotidien de AirPods Pro, et d’un smartphone Android (OnePlus 8 Pro). Comme tous nos tests, nous allons nous concentrer sur l’expérience avec le produit, plutôt que des caractéristiques brutes. Car, encore plus avec ces Pixel Buds, c’est l’expérience qui change tout.

Un design sobre et premium

Pour moi, l’un des points les plus importants sur des écouteurs sans-fil c’est le boîtier. Google a fait le choix du plastique pour celui des Pixel Buds, mais la finition est tout simplement parfaite. La taille (proche de celui des AirPods Pro), la sensation de solidité, la facilité pour insérer ou sortir les Buds et cette texture mate sont une vraie réussite.

Apple nous a habitués à une excellente qualité de finition, et pour moi le boîtier des Pixel Buds est au-dessus.

Boitier Google Pixel Buds

© Presse-citron

Les écouteurs ne dépassent pas de l’oreille et reprennent la finition mate du boîtier. Comme pour celui-ci, l’extérieur est blanc, et l’intérieur est noir. Vrai différenciation par rapport à une grande partie des concurrents, une petite tige souple permet le maintien dans l’oreille. Je suis sorti pour courir plusieurs fois, et la tenue est parfaite. Dans la boîte, vous retrouvez au total 3 tailles d’embout pour que l’intra soit parfaitement adapté à votre oreille.

Ils sont pour moi les écouteurs sans-fil les plus discrets que j’ai testés à aujourd’hui, c’est un point important pour beaucoup. Google a su écouter les critiques suite à une première génération complètement ratée.

Pixel Buds course à pieds

Ils sont très discrets et tiennent bien dans l’oreille © Google

Point clé également de mon test des Google Pixel Buds : le confort. Alors que ce sont des intra, je ne me suis jamais senti « oppressé » par les Pixel Buds, même en les portant pendant plusieurs heures.

Des écouteurs parfaits pour Android

L’expérience de configuration est on ne peut plus simple. Vous ouvrez le boîtier à côté de votre smartphone, et une notification va vous guider dans la configuration, comme les AirPods sous iOS. Si vous n’utilisez pas un smartphone Android, un petit bouton à l’arrière du boîtier vous permet de le mettre en mode appairage. J’ai pu par exemple les relier rapidement à ma montre GPS, la Garmin Venu.

Configuration Google Pixel Buds

La configuration ultra simple © Presse-citron

La surface sur chacun des écouteurs est tactile et parfaitement fonctionnelle. Je trouver l’expérience proposée par Google très aboutie, et la réactivité de la surface tactile est bien meilleure que sur le Bose Headphones 700, alors même que la surface du casque est bien supérieure.

Voici les différentes gestes tactiles :

  • Glisser vers l’avant : monter le son
  • Glisser vers l’arrière : baisser le son Clic : mettre en pause, reprendre ou décrocher
  • Double clic : chanson suivante, raccrocher ou refuser l’appel
  • Triple clic : retour à la chanson précédente
  • Appui long : déclencher Google Assistant
Configuration Google Pixel Buds

Après la configuration, les gestes sont expliqués © Presse-citron

C’est pour moi un atout majeur de ces Pixel Buds. Alors que lorsque je vais courir avec ma Garmin Venu et mes AirPods Pro je ne peux pas gérer le volume directement sur les écouteurs, c’est le cas avec les Pixel Buds. En parlant de sport, ces Pixel Buds sont certifier IPX4, vous pouvez donc transpirer sans souci.

L’intégration avec Android vous permet aussi d’avoir accès à l’autonomie de chacun des écouteurs, et du boîtier. Et justement, pour des écouteurs sans fil l’autonomie est excellente, j’ai pu profiter d’un peu plus de 5 heures 30 d’écoute avant d’épuiser la batterie. Le boîtier permet au total 24 heure de recharge, et la charge rapide (USB-C) permet de reprendre 2 heures d’écouteurs en… 10 minutes ! Le boîtier est aussi compatible avec la charge sans-fil.

Et au niveau du son, ça donne quoi ?

Si vous cherchez le top du top au niveau sonore, il faudra vous tourner vers les Sony WF 1000XM3 ou les Sennheiser MOMENTUM True Wireless 2 (299€). Au niveau de la réduction du bruit, ce sont les AirPods Pro qui se détachent.

Mais pour moi ces Pixel Buds se démarquent par leur équilibre. Le son est tout de même de très bonne facture, et ils sont bien plus agréables à porter que les concurrents chez Sony ou Jabra. Ils sont aussi meilleurs que les AirPods 2, son vrai concurrent.

Pixel Buds vs AirPods Pro

Pixel Buds vs AirPods Pro © Presse-citron

La réduction étant passive, on n’atteint pas celle d’un casque ou des AirPods Pro. Avec son savoir-faire logiciel, Google aurait certainement intérêt à sortir une version « Pro » qui intègre la réduction active du bruit. Il faudrait également que le géant propose un égaliseur, qui permettrait aux amateurs de basses de trouver leur bonheur.

Pendant les appels dans un environnement calme, mes interlocuteurs m’ont toujours bien entendu, et vice-versa. En pleine rue avec les bruits de ma ville, c’est bien moins fluide, et je retrouver les mêmes limites que les AirPods Pro. Une fonctionnalité baptisée adaptation sonore permet aussi aux Buds de changer leur volume de façon autonome en fonction du bruit environnement.

Les écouteurs les plus intelligents du marché

Avoir une petite oreillette ayant accès à toute l’intelligence du monde pouvait, il y a quelques années, être une bonne idée dans un livre de science-fiction. Aujourd’hui, nous y sommes. L’intégration de Google Assistant dans ces Pixel Buds est tout simplement parfaite.

Comme une grande partie de ses concurrents, un appuie long permet d’accéder à l’assistant vocal made in Google, mais ce n’est pas tout.

Design Google Pixel Buds

© Presse-citron

Si vous avez activé la fonctionnalité Voice Match dans Google Assistant, le « Ok Google » permet de déclencher une conversation. Vous pouvez donc faire tout ce que fait l’assistant de manière rapide, et sans avoir à déverrouiller votre smartphone. Et là, tout en écrivant cet article dans le train, je peux lancer mon aspirateur Roborock S6 MaxV à distance, sans rien toucher.

C’est la même chose avec la traduction instantanée, à un seul bémol près, il faut que l’application soit lancée. Mais dans les faits ça fonctionne très bien. J’ai hâte de pouvoir le tester lors d’un voyage à l’étranger, quand cette pandémie sera enfin claquée au sol par nos savants.

Mon avis sur les Google Pixel Buds

Google avait été très critiqué pour la première version des Pixel Buds, qui n’étaient pas à la hauteur. Tout change avec ces Pixel Buds 2002. Et mon test a clairement été une petite claque sur la maîtrise de l’intégration logicielle et matérielle. Sans être les meilleurs sur chaque point, ils font tout très bien, et sont pour moi ceux qui sont les plus équilibrés du marché.

À prix égal (179€), vous avez les AirPods 2, qui n’ont ni charge sans fil du boîtier, un son en retrait, pas de contrôle de son sur les écouteurs, et pas de réduction de bruit. Pour 100€ de plus vous avez les AirPods Pro, dont seule la réduction de bruit est meilleure. Les Sony WF-1000XM3 sont aujourd’hui à un tarif quasi équivalent depuis leur baisse de prix, mais je les trouve bien moins confortables.

Si, comme moi, vous êtes des utilisateurs de AirPods avec un smartphone Android, un seul conseil, testez ces Pixel Buds. Avec le retour gratuit chez les marchands en ligne pendant 2 semaines, c’est une bonne façon de vous faire un avis. Mais ce test des Google Pixel Buds version 2020 est pour moi une vraie réussite. Avec la réduction active et un égaliseur, ils seraient parfaits.

Google Pixel Buds

179€

Test Google Pixel Buds

Rapport qualité-prix

9.0/10

On aime

  • Les contrôles
  • Le design
  • Le confort
  • L’intelligence

On aime moins

  • Pas d’égaliseur
  • Pas de réduction active

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Au chômage, malgré trois Masters ce jeune homme émeut la toile

12/10/2020

Au chômage,...

Malgré un parcours académique, très riche, Bamba...
Affi N'guessan : "Là où c'est calé, nous allons décaler"

12/10/2020

Affi N’guessan...

« Là où c'est bouclé, nous allons...
Nécrologie: Décès de l’acteur Simon Pierre Nikiema dit BRIGA

12/10/2020

Nécrologie: Décès...

« Briga » de son vrai nom Simon Pierre...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

12/10/2020

L’opposition ivoirienne...

  Les membres de l'opposition ivoirienne se...
Faure Gnassingbé a présidé son premier séminaire gouvernemental

12/10/2020

Faure Gnassingbé...

Faure Gnassingbé, le père de la nation...
Soumaïla Cissé, prochain Président malien ?

12/10/2020

Soumaïla Cissé,...

Six mois après son kidnapping, le leader...
Côte d'Ivoire : Hamed Bakayoko vient d'avoir son doctorat

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

Félicitations au Premier ministre pour ce nouveau...
Murielle Ahouré nommée ambassadrice nationale de l’UNICEF

12/10/2020

Murielle Ahouré...

La championne du monde s’engage pour l’éducation...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre-Vidéo

12/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...
Côte d'Ivoire : Debordo Leekunfa se prononce sur la situation sociopolitique

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La tension sociopolitique qui sévit en...
Côte d’ivoire: ”Nous sommes prêts à mourir pour notre pays…”, les vérités d’Amon Tanoh à Alassane Ouattara

12/10/2020

Côte d’ivoire:...

S’il y a un homme dont le...
10 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Osama Ben Laden

12/10/2020

10 choses...

Cela fait quatre ans qu’une opération du...
Le Sénégal veut inscrire son traditionnel ”Thiébou dieune” au patrimoine de l’Unesco

12/10/2020

Le Sénégal...

Le dossier complet de la candidature est...
Mali : Une otage Suisse tuée par des terroristes

11/10/2020

Mali :...

Le conseiller fédéral suisse des Affaires étrangères...
Présidentielle aux USA : Akon, conseiller du candidat Brock Pierce

11/10/2020

Présidentielle aux...

L'artiste et crypto entrepreneur Akon, deux fois...
Liban : 4 morts dans  l’explosion d’un entrepôt de carburant

11/10/2020

Liban :...

Encore une explosion qui frappe le Liban....
La France fait une incroyable demande à Guillaume Soro

11/10/2020

La France...

  L'Elysée vient de remettre l'ancien président...
Singapour va payer ses citoyens pour faire des bébés

11/10/2020

Singapour va...

Singapour offre un paiement unique pour encourager...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

11/10/2020

Meeting de...

Le Président du PDCI, Henri Konan Bédié...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre

11/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...

Ces derniers temps j’ai eu l’occasion de tester un grand nombre d’écouteurs « true wireless », comme les Jabra Elite 75, les Oppo Enco Free, ou les Sennheiser MOMENTUM 2, mais les Pixel Buds sont les premiers à apporter une vraie expérience. Pour mettre en perspective, je suis utilisateur au quotidien de AirPods Pro, et d’un smartphone Android (OnePlus 8 Pro). Comme tous nos tests, nous allons nous concentrer sur l’expérience avec le produit, plutôt que des caractéristiques brutes. Car, encore plus avec ces Pixel Buds, c’est l’expérience qui change tout.

Un design sobre et premium

Pour moi, l’un des points les plus importants sur des écouteurs sans-fil c’est le boîtier. Google a fait le choix du plastique pour celui des Pixel Buds, mais la finition est tout simplement parfaite. La taille (proche de celui des AirPods Pro), la sensation de solidité, la facilité pour insérer ou sortir les Buds et cette texture mate sont une vraie réussite.

Apple nous a habitués à une excellente qualité de finition, et pour moi le boîtier des Pixel Buds est au-dessus.

Boitier Google Pixel Buds

© Presse-citron

Les écouteurs ne dépassent pas de l’oreille et reprennent la finition mate du boîtier. Comme pour celui-ci, l’extérieur est blanc, et l’intérieur est noir. Vrai différenciation par rapport à une grande partie des concurrents, une petite tige souple permet le maintien dans l’oreille. Je suis sorti pour courir plusieurs fois, et la tenue est parfaite. Dans la boîte, vous retrouvez au total 3 tailles d’embout pour que l’intra soit parfaitement adapté à votre oreille.

Ils sont pour moi les écouteurs sans-fil les plus discrets que j’ai testés à aujourd’hui, c’est un point important pour beaucoup. Google a su écouter les critiques suite à une première génération complètement ratée.

Pixel Buds course à pieds

Ils sont très discrets et tiennent bien dans l’oreille © Google

Point clé également de mon test des Google Pixel Buds : le confort. Alors que ce sont des intra, je ne me suis jamais senti « oppressé » par les Pixel Buds, même en les portant pendant plusieurs heures.

Des écouteurs parfaits pour Android

L’expérience de configuration est on ne peut plus simple. Vous ouvrez le boîtier à côté de votre smartphone, et une notification va vous guider dans la configuration, comme les AirPods sous iOS. Si vous n’utilisez pas un smartphone Android, un petit bouton à l’arrière du boîtier vous permet de le mettre en mode appairage. J’ai pu par exemple les relier rapidement à ma montre GPS, la Garmin Venu.

Configuration Google Pixel Buds

La configuration ultra simple © Presse-citron

La surface sur chacun des écouteurs est tactile et parfaitement fonctionnelle. Je trouver l’expérience proposée par Google très aboutie, et la réactivité de la surface tactile est bien meilleure que sur le Bose Headphones 700, alors même que la surface du casque est bien supérieure.

Voici les différentes gestes tactiles :

  • Glisser vers l’avant : monter le son
  • Glisser vers l’arrière : baisser le son Clic : mettre en pause, reprendre ou décrocher
  • Double clic : chanson suivante, raccrocher ou refuser l’appel
  • Triple clic : retour à la chanson précédente
  • Appui long : déclencher Google Assistant
Configuration Google Pixel Buds

Après la configuration, les gestes sont expliqués © Presse-citron

C’est pour moi un atout majeur de ces Pixel Buds. Alors que lorsque je vais courir avec ma Garmin Venu et mes AirPods Pro je ne peux pas gérer le volume directement sur les écouteurs, c’est le cas avec les Pixel Buds. En parlant de sport, ces Pixel Buds sont certifier IPX4, vous pouvez donc transpirer sans souci.

L’intégration avec Android vous permet aussi d’avoir accès à l’autonomie de chacun des écouteurs, et du boîtier. Et justement, pour des écouteurs sans fil l’autonomie est excellente, j’ai pu profiter d’un peu plus de 5 heures 30 d’écoute avant d’épuiser la batterie. Le boîtier permet au total 24 heure de recharge, et la charge rapide (USB-C) permet de reprendre 2 heures d’écouteurs en… 10 minutes ! Le boîtier est aussi compatible avec la charge sans-fil.

Et au niveau du son, ça donne quoi ?

Si vous cherchez le top du top au niveau sonore, il faudra vous tourner vers les Sony WF 1000XM3 ou les Sennheiser MOMENTUM True Wireless 2 (299€). Au niveau de la réduction du bruit, ce sont les AirPods Pro qui se détachent.

Mais pour moi ces Pixel Buds se démarquent par leur équilibre. Le son est tout de même de très bonne facture, et ils sont bien plus agréables à porter que les concurrents chez Sony ou Jabra. Ils sont aussi meilleurs que les AirPods 2, son vrai concurrent.

Pixel Buds vs AirPods Pro

Pixel Buds vs AirPods Pro © Presse-citron

La réduction étant passive, on n’atteint pas celle d’un casque ou des AirPods Pro. Avec son savoir-faire logiciel, Google aurait certainement intérêt à sortir une version « Pro » qui intègre la réduction active du bruit. Il faudrait également que le géant propose un égaliseur, qui permettrait aux amateurs de basses de trouver leur bonheur.

Pendant les appels dans un environnement calme, mes interlocuteurs m’ont toujours bien entendu, et vice-versa. En pleine rue avec les bruits de ma ville, c’est bien moins fluide, et je retrouver les mêmes limites que les AirPods Pro. Une fonctionnalité baptisée adaptation sonore permet aussi aux Buds de changer leur volume de façon autonome en fonction du bruit environnement.

Les écouteurs les plus intelligents du marché

Avoir une petite oreillette ayant accès à toute l’intelligence du monde pouvait, il y a quelques années, être une bonne idée dans un livre de science-fiction. Aujourd’hui, nous y sommes. L’intégration de Google Assistant dans ces Pixel Buds est tout simplement parfaite.

Comme une grande partie de ses concurrents, un appuie long permet d’accéder à l’assistant vocal made in Google, mais ce n’est pas tout.

Design Google Pixel Buds

© Presse-citron

Si vous avez activé la fonctionnalité Voice Match dans Google Assistant, le « Ok Google » permet de déclencher une conversation. Vous pouvez donc faire tout ce que fait l’assistant de manière rapide, et sans avoir à déverrouiller votre smartphone. Et là, tout en écrivant cet article dans le train, je peux lancer mon aspirateur Roborock S6 MaxV à distance, sans rien toucher.

C’est la même chose avec la traduction instantanée, à un seul bémol près, il faut que l’application soit lancée. Mais dans les faits ça fonctionne très bien. J’ai hâte de pouvoir le tester lors d’un voyage à l’étranger, quand cette pandémie sera enfin claquée au sol par nos savants.

Mon avis sur les Google Pixel Buds

Google avait été très critiqué pour la première version des Pixel Buds, qui n’étaient pas à la hauteur. Tout change avec ces Pixel Buds 2002. Et mon test a clairement été une petite claque sur la maîtrise de l’intégration logicielle et matérielle. Sans être les meilleurs sur chaque point, ils font tout très bien, et sont pour moi ceux qui sont les plus équilibrés du marché.

À prix égal (179€), vous avez les AirPods 2, qui n’ont ni charge sans fil du boîtier, un son en retrait, pas de contrôle de son sur les écouteurs, et pas de réduction de bruit. Pour 100€ de plus vous avez les AirPods Pro, dont seule la réduction de bruit est meilleure. Les Sony WF-1000XM3 sont aujourd’hui à un tarif quasi équivalent depuis leur baisse de prix, mais je les trouve bien moins confortables.

Si, comme moi, vous êtes des utilisateurs de AirPods avec un smartphone Android, un seul conseil, testez ces Pixel Buds. Avec le retour gratuit chez les marchands en ligne pendant 2 semaines, c’est une bonne façon de vous faire un avis. Mais ce test des Google Pixel Buds version 2020 est pour moi une vraie réussite. Avec la réduction active et un égaliseur, ils seraient parfaits.

Google Pixel Buds

179€

Test Google Pixel Buds

Rapport qualité-prix

9.0/10

On aime

  • Les contrôles
  • Le design
  • Le confort
  • L’intelligence

On aime moins

  • Pas d’égaliseur
  • Pas de réduction active

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire