Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Retour à l’école en France : quid du nouveau protocole
18/06/2020 à 10h34 par La redaction
Fin des règles de distanciation physique en maternelle, le port du masque reste obligatoire pour les enfants de plus de 11 ans et il sera aussi possible de faire classe "à l'air libre". Le protocole sanitaire révélé mercredi par l'Éducation nationale prévoit un assouplissement des mesures qui avaient été mises en place. "On ne mettra pas la pression", a précisé le ministre.

Il était attendu depuis l'allocution du chef de l'État Emmanuel Macron dimanche, qui a annoncé le retour à l'école "de manière obligatoire et selon les règles de présence normale" à compter du 22 juin, à l'exception des lycées. Pour rendre cette reprise possible, le ministère de l'Éducation Jean-Michel Blanquer a publié dans la soirée du mercredi 17 juillet un nouveau protocole sanitaire.
Désormais, les règles de distanciation physique à l'école maternelle vont être abolies, a-t-il annoncé sur Public Sénat. Jusqu'à présent, il imposait une distanciation entre les élèves de 4m2.
Depuis la réouverture des établissements scolaires mi-mai, 1,8 million d'écoliers - sur un total de 6,7 millions - sont retournés à l'école et 600 000 sur 3,3 millions au collège, rarement à temps complet pour permettre de respecter cette distance obligatoire.
À l'école maternelle, "entre les élèves d'une même classe ou d'un même groupe, aucune règle de distanciation ne s'impose, que ce soit dans les espaces clos (salle de classe, couloirs, réfectoire, etc.) ou dans les espaces extérieurs", est-il écrit dans ce nouveau protocole.
 
En élémentaire, "faire respecter un mètre"
À l'école élémentaire, on essaiera de "faire respecter un mètre" entre les élèves, a poursuivi le ministre. Il a toutefois laissé entendre que des aménagements seraient possibles : dans certaines classes, "on sera obligé d'avoir un peu moins d'un mètre".
Selon le protocole, "dans les écoles élémentaires et les collèges, le principe est la distanciation physique d'au moins un mètre lorsqu'elle est matériellement possible, dans les espaces clos (dont la salle de classe), entre l'enseignant et les élèves ainsi qu'entre les élèves quand ils sont côte à côte ou face à face", poursuit le nouveau document, impliquant que la distanciation n'est pas obligatoire.
"Si la configuration des salles de classe (surface, mobilier, etc.) ne permet absolument pas de respecter la distanciation physique d'au moins un mètre, alors l'espace est organisé de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves et les élèves de plus de 11 ans doivent porter le masque de protection dans la classe", ajoute-t-on.
La distanciation physique "d'au moins un mètre" ne s'applique pas dans les espaces extérieurs entre élèves d'une même classe ou d'un même groupe, y compris pour les activités sportives", selon le document.
 
"On ne mettra pas la pression"
Depuis mercredi matin, un document provisoire avait circulé au sein des personnels de l'Éducation nationale. Même assoupli, ce nouveau protocole pose toujours question.
À Paris, une directrice d'école du XIIe a prévenu que tous les enfants ne pourraient peut-être pas revenir à l'école à temps plein, quand une autre, dans le XXe, assure par e-mail l'accueil de tous les élèves jusqu'au 4 juillet.
Comment faire "quand on a des tables doubles qu'on ne peut pas scier...?", s'interrogeait de son côté le directeur d'une école de la région parisienne.
"On ne mettra pas la pression : soit un directeur veut suivre le protocole et donc ne pourra pas accueillir tous les élèves, soit il souhaite suivre l'injonction d'Emmanuel Macron et fera revenir tout le monde", assure Patrick Roumagnac, secrétaire général du syndicat des inspecteurs de l'éducation (SI.EN UNSA, majoritaire).
 
Classe à l'air libre
Pour permettre d'accueillir le plus grand nombre, le nouveau protocole évoque aussi la possibilité "d'organiser la classe à l'air libre".
Selon plusieurs acteurs du secteur, le ministère table aussi sur le fait que des familles se sont déjà organisées pour la fin de l'année scolaire et ne remettront donc pas leurs enfants à l'école.
Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Grosse bagarre entre le mari de Soumboulou, Serigne Abdoulaye Diop Khass et... (Vidéo)

16/11/2020

Grosse bagarre...

Le mari de l'actrice Soumboulou, Serigne Abdoulaye...
Sénégal : Le Concours "Leumbeul" qui enflamme la Toile (Vidéo)

16/11/2020

Sénégal :...

Poser ou se filmer à moitié nue...
Hamed Bakayoko :"Cette transition est la preuve qu'ils voulaient faire un coup d'État"

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Pour Hamed Bakayoko  Ministre d’Etat, ministre de...
(COVID-19) L’Algérie enregistre un nouveau record d’infections en dépassant la barre des 900 cas

16/11/2020

(COVID-19) L’Algérie...

ACTUALITES ALGER, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le Kenya a perdu 8 médecins à cause du COVID-19 en novembre

16/11/2020

Le Kenya...

ACTUALITES NAIROBI, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le nombre de cas de COVID-19 au Myanmar dépasse 70.000 et 1.599 décès au total

16/11/2020

Le nombre...

ACTUALITES RANGOUN, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Violence en Guinée ,Alpha Condé tend la main à l’opposition

16/11/2020

Violence en...

Violence en Guinée : le Président de...
Le dernier rapport d’Amnesty International sur la Côte d’Ivoire qui enfonce Ouattara

16/11/2020

Le dernier...

Amnesty International invite ce 16 novembre 2020,...
Violences à Saioua : les populations invitées à œuvrer pour la paix

16/11/2020

Violences à...

Violences à Saioua : le sous-préfet Baba...
La gendarmerie lance un avis de recherche pour le meurtre d’un gendarme et oublie le jeune Koffi Toussaint décapité à Daoukro

16/11/2020

La gendarmerie...

La gendarmerie a lancé un avis de...
Décapitation du jeune Koffi Toussaint à Daoukro : un cadre du PDCI lance un avis de recherche pour retrouver le meurtrier

16/11/2020

Décapitation du...

Jean-Yves Esso du PDCI, lance un avis...
Côte d’Ivoire / Crise politique : l’international Didier Drogba livre un important message

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Didier Drogba, ancien capitaine de l’Equipe nationale...
Côte d’Ivoire/M’Batto : la grotte de la vierge Marie détruite à Assaouffoué par des individus non identifiés !

16/11/2020

Côte d’Ivoire/M’Batto...

La grotte de la vierge Marie profanée...
Félicitation de Macron à Ouattara/ Soro:” ça serait pire que de l’ingérence”

16/11/2020

Félicitation de...

Avant qu’il se prononce convenablement, Guillaume Soro...
Abdou K. Guèye s'attaque à Oustaz A. Sall: « Il reçoit toujours l'argent de...»

16/11/2020

Abdou K....

Invité de l’émission « Yes Week-end »...
Franklin Nyamsi, conseiller de Soro: “Le Drian est un raciste. Il considère que les Nègres sont des sous-hommes”

16/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Franklin Nyamsi, Conseiller Spécial de Guillaume Soro...
Nigeria : un ex-international enlevé par des hommes armés !

16/11/2020

Nigeria :...

Christian Obodo (21 sélections, 4 buts), ancien joueur de...
Michel Larive, député français, sur l’élection de Ouattara: “C’est un coup de force anticonstitutionnel”

16/11/2020

Michel Larive,...

“En dépit des règles constitutionnelles en vigueur...
Soro découvre la lettre complète de Macron à Ouattara et s’écrie: “Féliciter quelqu’un qui vient de violer une Constitution avec plus de 100 morts dont un décapité”

16/11/2020

Soro découvre...

Guillaume Soro a exprimé une énorme déception...
Marichou fait sa premiere apparition après son problème avec Touba (Photos)

16/11/2020

Marichou fait...

Après son histoire de selfie faite à...
Fin des règles de distanciation physique en maternelle, le port du masque reste obligatoire pour les enfants de plus de 11 ans et il sera aussi possible de faire classe "à l'air libre". Le protocole sanitaire révélé mercredi par l'Éducation nationale prévoit un assouplissement des mesures qui avaient été mises en place. "On ne mettra pas la pression", a précisé le ministre.

Il était attendu depuis l'allocution du chef de l'État Emmanuel Macron dimanche, qui a annoncé le retour à l'école "de manière obligatoire et selon les règles de présence normale" à compter du 22 juin, à l'exception des lycées. Pour rendre cette reprise possible, le ministère de l'Éducation Jean-Michel Blanquer a publié dans la soirée du mercredi 17 juillet un nouveau protocole sanitaire.
Désormais, les règles de distanciation physique à l'école maternelle vont être abolies, a-t-il annoncé sur Public Sénat. Jusqu'à présent, il imposait une distanciation entre les élèves de 4m2.
Depuis la réouverture des établissements scolaires mi-mai, 1,8 million d'écoliers - sur un total de 6,7 millions - sont retournés à l'école et 600 000 sur 3,3 millions au collège, rarement à temps complet pour permettre de respecter cette distance obligatoire.
À l'école maternelle, "entre les élèves d'une même classe ou d'un même groupe, aucune règle de distanciation ne s'impose, que ce soit dans les espaces clos (salle de classe, couloirs, réfectoire, etc.) ou dans les espaces extérieurs", est-il écrit dans ce nouveau protocole.
 
En élémentaire, "faire respecter un mètre"
À l'école élémentaire, on essaiera de "faire respecter un mètre" entre les élèves, a poursuivi le ministre. Il a toutefois laissé entendre que des aménagements seraient possibles : dans certaines classes, "on sera obligé d'avoir un peu moins d'un mètre".
Selon le protocole, "dans les écoles élémentaires et les collèges, le principe est la distanciation physique d'au moins un mètre lorsqu'elle est matériellement possible, dans les espaces clos (dont la salle de classe), entre l'enseignant et les élèves ainsi qu'entre les élèves quand ils sont côte à côte ou face à face", poursuit le nouveau document, impliquant que la distanciation n'est pas obligatoire.
"Si la configuration des salles de classe (surface, mobilier, etc.) ne permet absolument pas de respecter la distanciation physique d'au moins un mètre, alors l'espace est organisé de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves et les élèves de plus de 11 ans doivent porter le masque de protection dans la classe", ajoute-t-on.
La distanciation physique "d'au moins un mètre" ne s'applique pas dans les espaces extérieurs entre élèves d'une même classe ou d'un même groupe, y compris pour les activités sportives", selon le document.
 
"On ne mettra pas la pression"
Depuis mercredi matin, un document provisoire avait circulé au sein des personnels de l'Éducation nationale. Même assoupli, ce nouveau protocole pose toujours question.
À Paris, une directrice d'école du XIIe a prévenu que tous les enfants ne pourraient peut-être pas revenir à l'école à temps plein, quand une autre, dans le XXe, assure par e-mail l'accueil de tous les élèves jusqu'au 4 juillet.
Comment faire "quand on a des tables doubles qu'on ne peut pas scier...?", s'interrogeait de son côté le directeur d'une école de la région parisienne.
"On ne mettra pas la pression : soit un directeur veut suivre le protocole et donc ne pourra pas accueillir tous les élèves, soit il souhaite suivre l'injonction d'Emmanuel Macron et fera revenir tout le monde", assure Patrick Roumagnac, secrétaire général du syndicat des inspecteurs de l'éducation (SI.EN UNSA, majoritaire).
 
Classe à l'air libre
Pour permettre d'accueillir le plus grand nombre, le nouveau protocole évoque aussi la possibilité "d'organiser la classe à l'air libre".
Selon plusieurs acteurs du secteur, le ministère table aussi sur le fait que des familles se sont déjà organisées pour la fin de l'année scolaire et ne remettront donc pas leurs enfants à l'école.
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire