Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Question Africaine 31 : Coronavirus venu de Chine. Quelle crainte pour l’Afrique ?
31/01/2020 à 11h15 par La redaction

Mes amis,

Cette affaire du nouveau Coronavirus en Chine m’a automatiquement fait penser Ebola en Afrique. Avouez que vous aussi. Les symptômes sont quasi identiques : fièvre, maux de tête douleurs, frissons, vomissement, diarrhée, fatigue… avec une mise en cause des animaux.

Après 1976, l’épidémie Ebola de 2013, partie de Guinée, s’est étendue au centre de l’Afrique pour toucher l’Europe. Elle est aujourd’hui derrière nous. Mais le Coronavirus, lui, est bien en face.

C’est de la Chine, qui s’est éveillee, qu’est partie l’alerte. Grande clarté dans le traitement de l’information sur cette affaire, Pékin a voulu rassurer le monde en mettant toute une ville en quarantaine. Mais le monde a tout de même tremblé. Et pour cause ? En France, à Abdjan, en Malaise, aux États-Unis, des cas sont suspectés, voire confirmés. Un peu partout dans le monde, on s’effraie devant chaque avion venu d’Asie, si on ne se méfie pas tout bonnement de ses voisins chinois. Les marchés boursiers et ceux des capitaux ont pris la grippe. J’imagine la tête d’Alain Peyrefitte !

Tandis que la propagation s’accroît en Chine, que Paris compte ses cas, l’OMS a déclenché l’urgence internationale face à cette nouvelle peste. Mais, le vrai buzz est venu de cet hôpital de 1000 lits à construire en 10 jours. Coup de communication ou démonstration de force ? Le monde attend la livraison du plateau le 3 fevrier prochain à Wuhan. Il a débuté le 24 janvier, je vous souviens.

Mais où en est l’Afrique ? Devant la maltraitance des hordes sans foi ni loi de djihadistes qui désolent le Burkina et le Mali, on se serait bien passé de cette autre “chinoiserie”. Mais le village planétaire a ses inconvénients. Pourtant, face au Coronavirus, on a encore rien vu de rassurant sur le black continent ! Des étudiants africains seraient en exile forcés. On n’est pas la France qui rapatrie ses ressortissants pour les mettre en observation. On est l’Afrique ! Qui voit bien le danger venir. Et qui attend patiemment qu’il se déclenche pour courir dans tous les sens. De toutes les façons, les avions ont déjà quitté la Chine avec de juteux contrats accompagnés de milliers de travailleurs chinois. Bien malin qui pourra nous dire que tout sera sain. En attendant, faisons des réserves de cache-nez.

L’Afrique arrivera-elle à faire face au coronavirus chinois ? Comment ? Que faire ?

C’est une question Africaine ouverte. Vos avis nous intéressent.

Elle m’a même ramené au H1N1 en Europe.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Mes amis,

Cette affaire du nouveau Coronavirus en Chine m’a automatiquement fait penser Ebola en Afrique. Avouez que vous aussi. Les symptômes sont quasi identiques : fièvre, maux de tête douleurs, frissons, vomissement, diarrhée, fatigue… avec une mise en cause des animaux.

Après 1976, l’épidémie Ebola de 2013, partie de Guinée, s’est étendue au centre de l’Afrique pour toucher l’Europe. Elle est aujourd’hui derrière nous. Mais le Coronavirus, lui, est bien en face.

C’est de la Chine, qui s’est éveillee, qu’est partie l’alerte. Grande clarté dans le traitement de l’information sur cette affaire, Pékin a voulu rassurer le monde en mettant toute une ville en quarantaine. Mais le monde a tout de même tremblé. Et pour cause ? En France, à Abdjan, en Malaise, aux États-Unis, des cas sont suspectés, voire confirmés. Un peu partout dans le monde, on s’effraie devant chaque avion venu d’Asie, si on ne se méfie pas tout bonnement de ses voisins chinois. Les marchés boursiers et ceux des capitaux ont pris la grippe. J’imagine la tête d’Alain Peyrefitte !

Tandis que la propagation s’accroît en Chine, que Paris compte ses cas, l’OMS a déclenché l’urgence internationale face à cette nouvelle peste. Mais, le vrai buzz est venu de cet hôpital de 1000 lits à construire en 10 jours. Coup de communication ou démonstration de force ? Le monde attend la livraison du plateau le 3 fevrier prochain à Wuhan. Il a débuté le 24 janvier, je vous souviens.

Mais où en est l’Afrique ? Devant la maltraitance des hordes sans foi ni loi de djihadistes qui désolent le Burkina et le Mali, on se serait bien passé de cette autre “chinoiserie”. Mais le village planétaire a ses inconvénients. Pourtant, face au Coronavirus, on a encore rien vu de rassurant sur le black continent ! Des étudiants africains seraient en exile forcés. On n’est pas la France qui rapatrie ses ressortissants pour les mettre en observation. On est l’Afrique ! Qui voit bien le danger venir. Et qui attend patiemment qu’il se déclenche pour courir dans tous les sens. De toutes les façons, les avions ont déjà quitté la Chine avec de juteux contrats accompagnés de milliers de travailleurs chinois. Bien malin qui pourra nous dire que tout sera sain. En attendant, faisons des réserves de cache-nez.

L’Afrique arrivera-elle à faire face au coronavirus chinois ? Comment ? Que faire ?

C’est une question Africaine ouverte. Vos avis nous intéressent.

Elle m’a même ramené au H1N1 en Europe.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire